• Google+
  • American Graffiti

    American Graffiti en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

    Quelqu’un a touché le corps ? Non. Il n’y avait rien d’autre d’anormal ? Les Américains. Oui, numéro un. Oui. Vous n’allez pas nous. séparer ? Pour l’interrogatoire. Nous séparer pour voir si. Tu fais quoi ? .nos réponses correspondent. Quoi ? Je dis simplement qu’on aura les mêmes réponses car on est innocents. Oui, tout à fait. C’est parti. Vous êtes vraiment très doué pour ça. Nous avons trouvé ça dans la suite de Tobey Quince. Une lettre d’adieu tapée à la machine, dans laquelle il avoue avoir tué son père. Tapée à la machine ? Ce n’est pas très courant. C’est très suspect. Oui. Quelqu’un essaie d’accuser Tobey du meurtre de son père. C’est génial. Je suis trop tente d’entendre ça. Que pensez-vous de cette histoire ? Qui sont vos principaux suspects ? Vous. Oui. Bien sûr. Tout le monde est suspect. Surtout elle. C’est un groupe de proches qui se naissent depuis des années. Vous arrivez, et dix heures plus tard, deux d’entre eux sont morts. Une coïncidence ? Oui. Évidemment. Coïncidence. Attendez. Vous êtes en train de dire qu’on se serait introduit sur un bateau d’innus à la dernière minute pour commettre un meurtre prémédité qui ne nous rapporte rien ? C’est ça votre théorie ? On aurait pu vous payer. Non. Nous payer pour le faire ? J’aimerais voir ça. Montrez-moi l’argent. On n’a pas. Vous voulez voir nos relevés de comptes ? On est fauchés. Vous avez besoin d’argent. Je vois. Tu lui as donné un mobile, maintenant. Je sais. Tu lui dis qu’on n’a rien. C’est pris hors de texte. C’est tout ce qu’on a, rien. Écoutez, je vais vous parler d’inspecteur à inspecteur, ce n’est pas nous. Vous pouvez le voir dans mes yeux. Tout compte fait, on va vous prendre séparément. Hé ! Je peux me lever. Ça va aller. Je serai sorti dans une minute. Je t’aime. Je suis désolé. C’est un jeu pour elle. Elle adore les romans policiers. Vous aimeriez que je crois à votre innocence. Malheureusement, je ne crois pas les menteurs. Je vous dis la vérité. Vous mentez depuis quand à votre femme ? Pardon ? Vous ne pensiez pas qu’on allait enquêter sur votre passé ?