• Google+
  • Pod Radio

    Pod Radio en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

    Gemini Je répète, fermez-vous les interrupteurs de rentrée ? Vous ne pourrez plus contrôler votre attitude. D’accord. On reprend la maîtrise du vaisseau. Lentement pour la rentrée. Bien reçu. Bien reçu. On effectue la rentrée lentement. Vers la droite. On tente de diminuer le taux d’inclinaison. LISTE DE VÉRIFICATION EN ORBITE Ramène-nous à un cercle. Bien reçu. Je veux des options d’atterrissage d’urgence. Attendez de voir combien de carburant il reste. Bob, qu’en dites-vous ? Ils feraient mieux d’atterrir. Deke. Jan est ici. Jan, le vaisseau est stable. Tout va bien aller. Il va bien, Jan. Tu dois rentrer chez toi. D’accord. Rallumez la radio. Je verrai ce que je peux faire. Maintenant. Rallumez-la maintenant. Il y a des protocoles de sécurité Je m’en fiche. J’ai des dizaines de caméras devant chez moi, Deke. Tu veux que je leur raconte ce qui se passe ? Jan, tu dois nous faire confiance. On gère la situation. Non, pas du tout. Les protocoles et les procédures ne donnent pas l’impression que vous gérez la situation. Vous êtes une bande d’amateurs. Vous ne maîtrisez rien ! L’équipe de sauvetage Naha Un sera sur place au moment de la tombée. Avec un appareil de flottaison. Tu as les indicatifs d’appel ? Oui. C’est Naha Un pour le sauvetage et Naha Un pour la recherche. J’aimerais m’opposer à eux sur le fait de rentrer, mais j’ignore si c’est possible. Oui. Je me demande si on a oublié quelque chose. On a tout fait, en ce qui me concerne. Gemini a effectué le lancement de deux véhicules le même jour. On a vu un amarrage parfait. Tout ceci est éclipsé par la défaillance. Concentrons-nous sur les progrès découlant de la mission. CONFÉRENCE DE PRESSE POST-MISSION GEMINI MARS Le conseil aimerait discuter de la défaillance. ÉVALUATION DE MISSION er AVRIL Neil, parlez-nous de la décision de vous séparer de l’Agena. Vous disiez que le taux de révolution dépassait une seconde. Avez-vous passé près de vous évanouir ? Avez-vous envisagé d’utiliser l’Agena pour stabiliser le vaisseau combiné ? Oui. Ça n’a pas fonctionné. Comme je l’ai dit, au départ, nous avons présumé que l’anomalie provenait du système de commandes de l’Agena. Il était impossible de savoir qu’un propulseur causait Si on avait pu isoler chacun des propulseurs du Gemini Si on avait eu cette possibilité à ce moment-là Agence France. Avez-vous ressenti de l’anxiété après la défaillance des propulseurs ? Alors que vous étiez en train de tournoyer, avez-vous ressenti la présence de Dieu plus qu’à l’habitude ? Tout de suite après la perte de Charlie Bassett et d’Elliot See, remettez-vous en question les coûts de ce programme ? En ce qui concerne l’argent et la vie ? Merci, tout le monde. On a beaucoup de choses à discuter. On vous recontacte sous peu. Merci. Non. On utilise notre pouce, maintenant. D’accord. « Notre aventure sauvage dans l’espace » ? LIFE DES MESURES DÉSESPÉRÉES ÉVITENT UNE CATASTROPHE C’est du marketing, M. Armstrong. La NASA perd des plumes. Ce n’est pas mon problème. Presque. D’accord. Je vais terminer d’emballer le cadeau de ton frère. Je reviens. Continue de répéter. Je vais essayer. Je me fiche de la façon dont les autres magazines en parlent. D’accord. Continue. Si ça peut aider, Ed a été un zombie pendant des semaines après Gemini . Ah oui ? Oui. Je suppose qu’ils sont désorientés. Certainement. Oui. Bon sang, Pat. J’ai épousé Neil parce que je voulais une vie normale. Je sais. Je sais. Il était si différent de tous les autres sur le campus. Il avait connu la guerre. Tu vois ? Il savait ce qu’il voulait faire. Il semblait si stable. Je voulais juste de la stabilité. J’ai une amie qui a une vie normale. Ah oui ? Elle a épousé un dentiste. Un dentiste. C’est bien. Il est à la maison à h chaque soir. Elle me dit souvent qu’elle aimerait qu’il ne soit pas toujours là. Oui. Tu travailles encore, à ce que je vois. Oui. J’allais prendre une bière chez Dave. D’accord. Bien. J’ai besoin d’une bière. Je vais dire une chose. La seule chose à laquelle je pense, c’est de remonter là-haut. C’était un coup de malchance. Vous avez fait tout ce qu’il fallait. Tout. J’en parlais avec Gus, et on était d’accord.