• Google+
  • AirPlayRadios – Jazzy Love

    AirPlayRadios – Jazzy Love en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

    Ben t’es méchant. Je veux tenter quelque chose. S’il me comprend, s’il y met un tant soit peu du sien, ce sera merveilleux. Une femme est jamais insensible. Quand un garçon fait un effort pour elle, elle est touchée, profondément. Ce serait si peu à faire pour lui. Comme je le connais, ce sera immense. Et pourquoi il ne ferait pas quelque chose d’immense pour moi ? S’il m’aime autant qu’il le dit. Écoute, je m’habille. Alors si tu veux passer chez toi, c’est le moment. C’est un peu tôt. Agathe doit être en train de coucher la petite. Je la dérangerais parce que elle a son concert tout de suite après. Si ça ne t’ennuie pas, je vais rester ici. J’ai un article à finir. Je veux bien, mais j’en ai au moins pour une demi-heure. Oh, ça va. Ça va, ça va. Moi aussi. Attention, il faut pas réveiller la petite. Elle est seule ? Non. Y a une nana qui regarde. Je vais te compromettre. Non. Ah, bonsoir Tina. Bonsoir. Je vous dérange ? Non, pas du tout. Vous étiez en train de travailler ? Je lisais. Est-ce que la petite fille dort ? Depuis dix minutes. Très bien. Je repars dans une demi-heure. D’accord. Très bien. Bonne soirée. Installe-toi. Enlève ton manteau. Je la trouve très jolie, ta femme. Tu devrais pas la négliger. Je la néglige pas. Tu penses que je n’aime pas Agathe ? Tu te trompes. Les gens s’imaginent que je suis jamais avec elle. C’est faux ! Je pourrais même dire que nous sommes la plupart du temps ensemble, puisque moi avec mes articles et elle avec sa musique, on a pas de travail à heures fixes. Donc on reste toute la journée à la maison. Je la quitte le soir, et encore pas tous les soirs. Pour beaucoup moins de temps que si j’allais, par exemple, au bureau. Et puis n’importe comment, ça fait partie de mon inspiration. Elle le comprend très bien. T’aimerais avoir un enfant un jour ? Un jour peut-être. Pas maintenant. Je pense que les enfants, faut les avoir quand on a ou ans. Quand on est complètement inconscient. Ou peut-être vers ans, quand on a pris une direction. Et lui, il en veut ? Tous les garçons que j’ai rencontrés en voulaient. Normal. C’est une façon de te retenir. Mais tu sais, moi aussi. Dans ma tête, avoir des enfants c’est à rattacher à la catégorie des gens installés. Terrifiant. Mais en fin de compte, j’y suis pas entré. Enfin, j’espère. J’espère. Je dois dire que je dois énormément lutter pour résister à cet engloutissement. Moi aussi. Je ne me sens pas encore adulte et je n’ai pas envie de l’être de sitôt. Rémi au contraire croit l’être et veut que je le soit. Il est en train de tuer ma jeunesse. Tu vois, il y a des choses auxquelles je tiens par-dessus tout et qui font partie de cette jeunesse. C’est sortir avec des amis, voir des gens nouveaux. Aller danser. Ne pas toujours avoir un plan pour le dimanche ou pour le soir. C’est ça qu’il m’empêche de faire. Moi, je crois qu’on est vieux quand on éprouve plus le besoin de séduire. Moi je suis jeune, et j’ai pas envie de séduire tout le monde tout le temps comme toi. T’es séductrice même à ton insu et c’est normal. Quelqu’un qui a perdu le goût de la séduction est mort. Plus que mort. Moi j’aime séduire et c’est tout. J’aime la séduction pour la séduction. Peu importe qu’elle aboutisse. Je veux dire physiquement. Moi, les relations physiques m’intéressent pas. J’ai jamais eu de ma vie une relation purement physique. Cela étant dit, je ne suis pas contre le fait que tu aies de temps en temps des relations physiques abouties mais pas avec des hommes physiques. Avec moi par exemple. Je te plais pas ? Tu me plais mais tu m’attires pas. C’est ça justement qu’il faut : un homme qui ne t’attire pas bestialement comme tous tes mecs, y compris l’actuel. T’es fou ! Bon. En tous cas, j’ai une grande attirance pour toi, mais je la domine puisque tu l’exiges. Fais attention, si la fille entrait ! T’inquiète pas. C’est une discrète. Alors, c’est simplement parce que t’as peur qu’elle nous voit ? Assez ! Octave ! T’es fou ! J’suis pas d’accord. T’es la fille que je respecte le plus au monde. Il y a quelque chose en toi de virginal. Un air d’amazone farouche qui subsiste en dépit de tout. J’ose pas te toucher. Je supporte pas que les autres te touchent. L’idée de te savoir dans les bras d’un homme est insupportable. À plus forte raison, les types que tu fréquentes, qui sont d’une animalité pathétiquement bestiale. « Bestial », tu ne sais dire que çà ! Toi aussi, t’es bestial à ta façon Louise ! Ça me fait plaisir de te voir. Bonsoir. Ça va ? Mais oui. Tu connais Octave ? Bonsoir. Et ton travail, finalement ? Ça va. C’est un peu subalterne. Tu sais, c’est dur quand on a plein d’idées mais ça va, quoi. Mais tu continues à travailler un peu pour toi, tout de même ? Oui : peinture, maçonnerie, plomberie. Je fais des lampes aussi. Ah, tu fais des lampes ! Tiens, ça m’intéresse parce que Enfin, il faudra que tu me les montres. Tu sais que j’habite juste à côté de chez vous ? Ah bon ? Mais oui. J’ai trouvé un pavillon à Émerainville. C’est très joli. Je suis ravie parce que vraiment, à Paris je me dispersais trop. Et comment va Rémi ? Ben il va bien. Il a beaucoup de travail. Il voit pas le temps passer.

    Numéro de téléphone: +33 1 46 99 62 62