Radio Kol Aviv

Radio Kol Aviv en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

Kenya est ma seule amie à Garden Heights. Même si elle me tombe parfois sur les nerfs. Je vous jure. Bon sang. Quoi ? Chaque fille ici s’est habillée et maquillée, et toi, tu arrives ici en étant plus qu’ordinaire. Quoi ? Elles sont parfaites. Classiques, confortables, et regarde bien, tu souhaiteras les porter ce soir quand tu sortiras d’ici en boitant comme une gazelle blessée. C’est le chandail de mon frère, ça. De notre frère, Kenya, oui. Oui, quand tu es habillée comme ça, les gens croient que tu es ma petite amie. Kenya, si j’avais su que de venir à cette fête signifiait que j’allais devoir subir une transformation extrême, je serais restée chez moi à écouter des rediffusions de Fresh Prince. Ma belle, tu dois oublier les années . Et maintenant ? C’est la garce de Denasia. Ouh, je la déteste. Elle n’arrête pas de dire que j’essaie de lui voler son mec affreux. Pour vrai ? Tu as de la chance d’aller dans une école privée. Il n’y a pas de garces dans ce genre. Il y a des garces à mon école aussi. Crois-moi, c’est un problème universel. J’espère que tu sens mon regard sur toi, salope. On va lui donner une raclée ce soir. Attends. On ? Quoi ? Tu es trop bien pour prendre ma défense ? Ne commence pas ! Quoi ? Tu m’as fait venir ici pour te venger d’une garce ? Tu n’avais rien d’autre à faire. Je rends service à ton cul noir. Ouah ! Mon Dieu ! J’ai des amis, tu sais ? Les prétentieuses de ton école ne comptent pas. Hé, Kenya ! Ça va ? Hé ! Ça va ? Oui. Salut, beauté. Tu n’es pas obligée d’emmener ta sœur habillée comme ça. On n’est pas des sœurs. Même si ma mère et son père ont eu Seven, ça ne fait pas de nous des sœurs. Elle est mon amie, mais Seven ne fait pas de nous des sœurs. Bon, laisse Starr tranquille, Bianca. Elle a l’habitude de fêter avec les Blancs. Ils doivent prendre de l’ecstasy et plein de pilules, non ? Ils écoutent Taylor Swift qui essaie de chanter. Vous exagérez Bon, c’est vrai. Exactement. On le sait. Oui. Bon, je parlais de régler son compte à Denasia. Un vieux truc. Oui. Tu sais qu’elle n’arrête pas de parler de toi, hein ? C’est vrai. Elle mérite une raclée. Allons-y. Allez. Tu viens ? Non. Je ne vais pas te surveiller toute la soirée, alors prends soin de toi. Effrayant. Khalil. La mer de gens s’ouvre pour toi comme si tu étais un Moïse à la peau brune. Ces fossettes. Que suis-je censée faire avec ça ? Et dire qu’on prenait des bains ensemble dans la baignoire de ta grand-mère quand elle nous gardait, Seven et moi. C’est bizarre, l’effet que me font les yeux de Khalil maintenant. Starr ! . Quoi ? Ça fait un bail. Quoi de neuf ? Tu es passée où ? L’école. Le basketball. Ça me garde occupée. Je suis toujours au magasin de mon père. C’est toi qu’on ne voit plus. Oui, j’ai été assez occupé. Quoi de neuf ? Rien. Comment vont ta grand-mère et Cameron ? Il a dix ans, pas vrai ? Oui. Ils vont bien. Mais grand-maman est malade. Le médecin a dit qu’elle avait le cancer. . Désolée, K. Oui, elle fait de la chimio. Mais la seule chose qui l’inquiète, c’est de mettre sa perruque. , je pense que je vais prendre la sienne. Regarde. Déchaînée. À fond. Allez, danse comme elle. Oui. Oui. Tu connais cette chanson. Je pensais que tu aimais le rock indie, ou encore le country ou Tout le monde connaît cette chanson. Je sais que tu es amie avec les Blancs. Je dis ça comme ça. La ferme. Arrête ça. ! J’ai touché ta chaussure ? Désolée. Non, non. Arrête. Ne frotte pas. Tu dois y aller doucement. Chaque fois qu’une espadrille est mal nettoyée, un chaton meurt. Tu aimes les espadrilles ! Bon, je vois. Tu gagnes pas mal d’argent si tu as ces souliers-là. Quoi de neuf, vieux ? Tu le sais. C’est mon secteur. Tu n’as aucune raison d’être ici. Arrête ! Dégage, vieux ! Allez. Il y a toujours de la . Tu vois ça ? On ne peut même pas faire une fête sans que quelqu’un se fasse tirer dessus. . Bon, tu critiques mes goûts musicaux même si tu écoutes ces vieux trucs ? Vieux trucs ? Ne dis pas des choses pareilles dans ma voiture. Tupac, c’est la vérité. Oui, il y a ans. Non, même encore aujourd’hui. Laisse-moi te dire un truc. Pac a défini la vie de voyou comme suit : “La haine qu’on donne aux enfants nuit à chacun.” C’est la vie de voyou. Ça veut dire quoi ? Ce que la société nous donne quand on est petit, ça revient la hanter quand on grandit et qu’on se déchaîne. Tu comprends ? . Oui. Pac aura toujours raison. Alors, qu’est-ce qui te tient vraiment occupé, Khalil ? Mon travail au McDo ne donnait rien. Grand-maman a été congédiée de l’hôpital quand ils ont appris qu’elle était malade. Bon sang, c’est nul, K. On doit vivre. Si tu vends cette Allons. Mêle-toi de tes affaires, Starr. Ne t’en fais pas pour moi. Je fais ce que j’ai à faire. Tu me fais chier, parfois. Ah oui ? Tu es fâchée en ce moment ? Oui. Tu n’as pas l’air fâchée. Je ne pourrais pas dire si tu es fâchée. Je suis vraiment en colère contre toi. Où es-tu ? Oh, j’ai eu des nouvelles de Kenya. Elle va bien. Super. Alors, pourquoi on s’arrête ? Parce que je veux te regarder dans les yeux quand je te parle. Ça te pose problème ? Pas de manière inhérente, non. Pas de manière inhérente. Pas de manière inhérente. Quoi ? Cette école te rend bizarre. Je t’ai vue là-bas une fois. Quand ? Vous marchiez tous. Tu portais ta petite jupe. Tes bas aux genoux. Ton sac à dos. Tu étais prête. Comment ça, tu m’as vue une fois ? Tu me suis ? Du calme. Non. J’aime te voir. C’est tout. On se voyait presque chaque jour quand on était petits. Oui. Tu te rappelles quand on jouait à Harry Potter ? Oui. Comment on s’appelait ? Le Trio du ghetto. Le Trio du ghetto. On était des sorciers de dix ans vraiment durs. Tu as encore ta baguette magique ? Bon sang, non. Je ne l’ai plus. Je n’ai plus ma baguette. Je sais que tu l’as encore. Je ne l’ai pas. Je l’ai jetée, car tu ne me laissais jamais être Harry. Tu étais Ron ! Mais non, j’étais Harry. Non. Moi, j’étais Harry. Tu étais Ron. Natasha était Hermione. D’accord. Et notre premier baiser ? Dans le sous-sol de l’église. Oui. On était de vrais impies. Alors, j’embrassais Harry Potter ? Oui. Oui, en effet. D’accord. Alors, j’embrasse qui en ce moment ? Khalil, je J’ai un petit ami.

Numéro de téléphone: 0562734648



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *