RMJ FM

RMJ FM en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

jeune homme noir non armé par un policier. Des millions de gens dans le pays ont entendu le nom de Khalil Harris. Qui était-il pour toi ? On se connaissait depuis l’enfance, mais s’il était ici, il dirait sans doute qu’il avait cinq mois, deux semaines et un jour de plus que moi. C’était un jeune. Oui. Que penses-tu des gens qui mettent l’accent sur ses moins bons côtés ? Sur le fait qu’il vendait de la drogue ? S’ils savaient pourquoi, ils ne parleraient pas de lui ainsi. Pourquoi en vendait-il ? La mère de Khalil l’aimait, mais elle était droguée, alors personne ne gagnait d’argent pour aider son petit frère et sa grand-mère qui a le cancer. Il devait donc accepter le seul travail offert dans le quartier qui lui permettait de les aider. Le seul travail disponible ? Vendre pour la mafia de Garden Heights. Les King Lords. Une seule bande dirige tout le quartier ? Parle-moi de ça. Pourquoi voulez-vous que je vous parle de ça ? La semaine prochaine, je devrai témoigner pour une enquête devant un grand jury, mais personne ne me demande ce qui s’est vraiment passé. Tout le monde veut savoir ce que Khalil a fait. Ce qu’il a dit, ce qu’il n’a pas fait. Comme si c’était sa faute. J’ignorais qu’une personne morte pouvait être accusée de son propre meurtre. Si l’agent Macintosh était ici en ce moment, que lui dirais-tu ? Je demanderais s’il aimerait m’avoir tuée aussi. Voilà ! C’est ça ? Oui. Peut-être. C’est logique. Je sais. Autre chose ? Non, on a tout ce qu’il nous faut. Vous devez vraiment vous bécoter ainsi ? Comment crois-tu que je l’ai séduite ? Je sais comment. Maman ! On n’avait pas besoin de ça. Je suis marqué à vie. Bon, en cercle. D’accord. Notre Père au ciel, merci de bénir cette nourriture ainsi que cette famille. Merci d’avoir permis à Starr de briller aujourd’hui. Oui, Seigneur, et aide-la dans ses études. Merci pour la famille. C’est ce que j’allais dire. Moi aussi. Amen. Amen. Amen. Mange tes légumes en premier. Hé ! Je veux de la sauce forte. Des légumes. Penses-y, au moins. Comparé à la sauce forte ? Non. J’adore le Tabasco. Tu vas encore demander plus de sucre ? C’est délicieux. Tu t’inquiètes du sucre que je mange ? Fais-moi goûter. Tu ajoutes de la sauce forte. J’ai dit que ça manquait de Tabasco. Oui. Ce n’est pas assez épicé. Je vais y goûter. Tu ne veux pas ? Avec des patates douces. Lisa. Reste ici. Starr a fait un truc vraiment aujourd’hui. Ne parle pas de mes enfants, King. Ta tête dure mériterait une raclée. Tu vas y goûter toi-même. Essaie donc, pour voir. Restez là ! Pourquoi tu ne Allons ! Il y a un problème ici ? Non, monsieur l’agent. C’était quoi, ça ? Je mange avec ma famille, c’est tout. En achetant de la drogue ? Bon, allez. On y va. Contre le mur. Ça va, Sekani. Starr, respire. Respire, compris ? Bon, il n’a rien. Pièce d’identité. Ma femme a mon portefeuille. Où est-elle ? Mon portefeuille ! Ça suffit. Papa ? Ça va ! Bon, il est juste ici. Maverick Carter. Ça te dit quelque chose ? Rentrez immédiatement. Non, merci, monsieur l’argent. Je vais attendre ici que vous relâchiez mon mari. Rentrez, j’ai dit. Non, monsieur. Mon père n’a rien fait de mal. Pièce d’identité. C’est un enfant ! Vous voulez sa carte d’école ou son permis d’apprenti ? Madame, rentrez Il n’a rien fait ! Bon, ça suffit. Vous avez vu la voiture s’éloigner. Allez lui parler. Vous avez vu le gars partir ! Allez donc lui parler. Non ! Non ! Sekani, rentre ! Dépose ça ! J’ai le droit de filmer. C’est le témoin. Oui, on vous voit. Et nos caméras aussi. Montrez à tout le monde comment vous nous traitez. Allons-y. Voyez ça comme un avertissement. Ça va ? Ça va ? Prenez vos choses, on s’en va. D’accord. Tu vas bien ? Ça va ? Bon, allez. Allons chercher Sekani. Bébé. Je suis désolée, papa. C’est ma faute. Je n’aurais pas dû passer à la télé. J’aurais dû me taire. Tout le monde, sortez de la voiture. Mettez-vous en file sur le gazon. Point sept du programme en dix points. Dis-le. Cesse de pleurer et dis-le ! “On veut que la brutalité policière cesse maintenant.” Continue. “Tout comme le meurtre des gens noirs et des opprimés.” Par quels moyens ? Tous ceux nécessaires. Par quels moyens ? Tous ceux nécessaires. Par quels moyens ? Tous ceux nécessaires. Alors, pourquoi veux-tu te taire ? Qu’est-il écrit ? Raisons de vivre et de mourir SEVEN STARR SEKANI “Raisons de vivre et de mourir.” Oui. Toi, tes frères et votre mère, vous êtes mes raisons de vivre et de mourir. Je vous ai tous donné du pouvoir dans votre nom. Seven, la perfection. Starr, la lumière. Sekani, la joie. Utilisez-le ! Quand tu seras prête à parler, tu parleras. Ne laisse personne te forcer à te taire. Tu rigoles ? Non, non ! Attends ! Trois points ! Mon Dieu. Tu es nulle. Peu importe. C’est une blague ? Je vais t’avoir. Qu’est-ce qui t’arrive ? Rien. Quoi, je fabule ? Tu n’as pas dit cinq mots depuis qu’on est ici. Je te parle en ce moment. Que veux-tu que je dise ? On va regarder la télé. Pour les ans et plus. après la mort Attends, reviens. L’agent Brian Macintosh Junior est policier depuis cinq ans. Il a presque toujours travaillé à Garden Heights, un quartier reconnu pour son taux

Numéro de téléphone: +33 5 55 68 61 80



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *