Le Son Parisien

Le Son Parisien en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

d’urgence en cas de sortie. C’est donc ici que tu te caches ? Je peux m’incruster un moment ? La vache. Le logiciel signale des électeurs. Par milliers. Nous devrions sortir tester ça. Dom, je crois que nous devrions reparler de cette réunion du conseil. Allons-y. Mais Je ne connais pas cet endroit. C’est ta juridiction, Douglas, tu l’ignores depuis des années. Merci. Mais, et s’ils Ma tête est connue Je devrais Soit tu y crois, soit non et tu retournes dans le foutu taxi. Bonjour. Ça va ? Qu’a-t-il encore fait ?! Comment nous avez-vous trouvés ? Personne ne vient chez nous. Vous me dites qu’aucun autre parti politique n’est venu pendant tout le référendum ? Aucun militant politique n’est venu ici depuis les années . Vous inscririez-vous sur les listes ? Essayez de m’en persuader. Même si je n’ai confiance en aucun de vous. Votre tête me dit quelque chose. La première chose qu’aidera une sortie de l’UE, c’est l’emploi. J’en ai pas. J’en retrouverai jamais par ici. ans dans l’acier et je me retrouve dans la . Vous allez m’arranger ça ? C’est l’une des industries les plus affectées par l’excès de réglementations européennes. Toute cette paperasse et la main-d’œuvre étrangère qui baisse vos salaires. Je sais. Ils bossent pour rien. Les gens comme moi, on On nous met dehors. Je ne suis pas contre eux. Mais ça a pas mal changé par ici, non ? Nos voisins sont partis, d’autres se sont installés. Mes gosses sont partis aussi, il n’y a rien ici et ça me manque. Ça me manque, les Vous me chamboulez, là. Pardon, nous ne voudrions pas être indiscrets. Vous voulez reprendre le contrôle de votre vie. Ou de la vie des gens que vous aimez. Nous pourrions vous laisser ceci. Rappelez-vous que ce ne sont pas des législatives, mais un référendum où chaque voix compte. Et votre bureau de vote Le bruit. Juste au coin de la rue. Il s’amplifie. Beaucoup. Qu’est-ce que ça signifie ? Qu’essaie-t-il de nous dire ? Vous faites la une de l’Observer ce matin. Pour avertir qu’un million de Turcs pourraient venir ici dans les huit ans. Curieux, car peu de gens croient à l’adhésion de la Turquie à l’UE d’ici huit ans. Nous Je ne pense pas que l’UE MINISTRE DE LA DÉFENSE va empêcher cette adhésion. La Turquie va adhérer. La crise migratoire Ce que je demande à la société de diffusion la plus vieille au monde, c’est de comprendre la différence entre impartialité et équilibre. Je veux dire que votre fichu quota imposant une couverture égale, sans condition, signifie qu’on envoie un économiste nobélisé pour souligner l’impact négatif sur la livre en cas de sortie, et vous lui donnez le même poids qu’à un député de base siphonné qui vient ânonner : « C’est faux ! Projet Peur ! Reprenez le contrôle ! » Vous avez intérêt, ! J’ai hâte ! Tout ira bien, ils sont bien lancés, mais on contre-attaquera. Ne tombons plus dans leur piège. Ils sortent quelque chose de ridicule, du genre : « La Turquie adhérera, nous ne pouvons les arrêter. » On lâche tout ce qu’on fait pour contre-attaquer, et en fait on les aide en passant le reste de la journée à dire : « Turquie ! » à la radio ! On prend grenade sur grenade