• Google+
  • Frequence3

    Frequence3 en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

    on les a dans la poche, ignorons-les. Le tiers sûr de rester, inatteignable alors on les em. Le dernier tiers « J’aimerais sortir, mais j’ai peur des effets sur l’emploi et le niveau de vie. » Ce sont les seuls qui nous intéressent. Et croyez-moi, les autres viseront la même cible. Ce sont eux qui feront pencher la balance. Les Indécis et les Abstentionnistes. % de l’électorat. Les Indécis sont surtout des femmes. Sandra Butcher. Lisent les quotidiens en ligne. Ils penchent vers la sortie, mais ils ont peur. Les Abstentionnistes sont souvent locataires, s’informent sur Facebook. La plupart n’ont jamais réfléchi à l’UE. Qui va « fort probablement » JOURS AVANT LE VOTE voter au référendum ? Levez la main. Bien. Shamara, voterez-vous probablement, peu probablement, très peu probablement, ou vous ne savez pas ? Probablement, si je me décide. « Ne sait pas », pour moi. Si quelqu’un me convainc d’un côté ou de l’autre, oui, mais À quoi pensez-vous quand vous pensez à l’UE ? Que fait-elle ? Ils font des lois. Pour chaque pays. Des lois là-bas qui annulent les lois d’ici. Sans rendre de comptes. Si, vous votez pour eux. Les députés européens. Je vote pas. Il y a des cours de justice, non ? Ils ont les Droits de l’Homme pour Pardon, mais des trucs comme les terroristes inexpulsables. La liberté de mouvement ? Les marchandises et les gens ? C’était le but de la CEE. Pas de droits de douane, libre-échange. La Communauté concernait juste le charbon et l’acier. C’est devenu trop grand. Pas un nombre illimité d’immigrés, c’était pas fait pour ça. C’était pour la paix, non ? Après la guerre, pour s’assurer que ça n’arrive plus. Ce qui est sûrement une bonne chose ? Qu’on soit bien Je ne dis pas que c’est mal que des gens viennent, des gens différents, mais si on avait une sélection Comme en Australie. Ça saborde le principe. Ça m’irait. Et on va aussi là-bas. Quel sujet compte le plus, pour prendre votre décision ? Ce qui est le mieux pour l’économie ? Ou le contrôle de l’immigration ? L’économie. L’immigration n’est pas un problème. J’aimerais étudier à l’étranger. Faisons appel à leur tête, avec des chiffres, des estimations. Concentrons-nous sur les faits. Faisons appel à leur cœur, leurs émotions, leurs espoirs. Leurs rêves. Leurs aspirations. Leurs peurs. Leurs soupçons. Ceux qui peuvent être persuadés, nous devons les étudier, les aimer, les attirer de notre côté. Ils sont plus nombreux que prévu. Trois millions de plus que ce que nous pensions. Trois millions qui ne sont sur aucune base de données électorale donc le Maintien ignore qu’ils existent. Si nous pouvons les atteindre, ils sont à nous. Mais qu’est-ce que tu racontes ? Je veux que moins de dix personnes sur Terre sachent ce que je vais dire. Nous créons quelque chose. Au fait, si quelqu’un demande, dis-leur que tu es stagiaire. Je suis sérieux, pas plus haut. J’ai la trentaine. Et le teint d’un surfeur californien. Canadien. Dis-moi s’il te manque quelque chose. Qu’en dis-tu ? VOTEZ SORTIR, PRENEZ LE CONTRÔLE Ça ne va pas, renvoyez ça. Quoi ? On en a imprimé des milliers.