Radio Vinci Autoroutes 107.7 FM

Radio Vinci Autoroutes 107.7 FM en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

Ajoutez à Votre Site web.

Tant pis, Cuifang. Rentrons. Je peux vous aider ? Ma soeur voulait que Li Er l’emmène en ville. Si c’est ça, j’y retourne justement. Venez avec moi. Qu’est-ce qui vous fait aller en ville si tard ? Rien de très important. Votre petit ami ? Quoi ? Petit ami, petite amie… Frère Zhao me taquine. Mettez votre sac sur le siège arrière, vous serez plus à l’aise. Non, ça va bien comme ça. Pourquoi le serrez-vous si fort ? Ce n’est rien. Quelques habits. Oh non ! J’ai laissé mes papiers chez ma soeur. Frère Zhao, je suis désolée, il faut y retourner. Il va tomber des cordes. Laissez tomber. Je ne peux pas, j’en ai besoin demain. Laissez-moi sortir. J’irai à pied. Ça suffit ! Comment tu connais Xiao Zhang ? Arrête de mentir. Ton sac est plein d’argent. C’est le mien ! Arrêtez la voiture ! Ah ? Quatrième-Oncle ? Y a-t-il quelqu’un dans l’hôtel avec un sac noir ? Nous n’avons qu’un hôte, ce soir. À la . C’est vous, Oncle Liu ? Oncle Liu ? Qu’est-ce qui se passe, Quatrième-Oncle ? Rien. Qu’est-ce qui se passe aujourd’hui ? Quel bordel… Skinny n’a jamais déconné avant. On m’a dit que Skinny venait d’une famille de lutteurs. Oui, tous ses ancêtres étaient gardes du corps. Il a appris sur le tas. Pas comme ta génération, qui a tout appris dans les écoles de lutte. Ça ne serait pas un boucher, s’il avait reçu une éducation. Même s’il est très bon, j’ai toujours su qu’il lui arriverait un pépin un jour ou l’autre. Pourquoi ? À cause de son caractère. Skinny est un homme fier. Il se la joue trop. Tu crois que c’était nécessaire, pour un homme comme lui, d’envoyer sa fille étudier aux USA ? Des centaines de milliers par an ! Il voulait peut-être changer son destin. Mais c’est le destin qui change la plupart des gens. Il y a un accident. Va voir. Oncle Liu ! C’est Lao Zhao ! Quoi ? C’est lui qui a l’argent. Et vive la technologie… ! BONNE JOURNÉE Allez, les gars, je crois que tout est. . . réglé. Tirons-nous. MEURTRE A LA MAISON BLANCHE Le secteur est clair. Le secteur est clair. Cory Luchessi. Je bosse ici. Le secteur est clair. Vous êtes en joue. Debout. Mes excuses, monsieur. Le secteur est clair. Le secteur est clair. Tous les secteurs sont clairs. CNN L ‘Amérique en otage. ème jour. Une émission spéciale. CNN vient d’obtenir ces images clandestines… des soldats américains retenus en captivité dans les pires conditions. T’as vu ca ? Le gouvernement a exprimé son indignation. La ème Flotte est déjà en état d’alerte… dans la mer du Japon. Les porte-parole de l’Armée de l’air se contentent de répéter… qu’il s ‘agit d’une mission de routine. Tu entends ca ? Qu’est-ce qu’il attend, ce Président ? PÉTITION CONTRE L’AVIS D’EXPULSION Locataire, c’est correct ? Oui. Bien que l’opinion soit en faveur d’une intervention militaire… Ie Président en appelle à notre patience. C’est ca. A , on négocie. A combien on va en guerre ? ? C’est une question de chiffres ! Deux verres par jour, c’est sain. Trois. . . t’es alcoolo ! C’est ton troisième. Tu m’en remets un. C’est Farr. Je suis pas là. Capitaine ? Oui, j’ai un costume. . . et une cravate. Seize cents quoi ? Harlan Regis, de la criminelle. Détective Regis, entrez. Votre arme. Vous l’aurez en partant. Par ici. Messieurs. . . . C’est par là. Au fond du hall à gauche. Plusieurs plaies à la poitrine et à la base du cou. Les plaies ont de à cm de long. Raideur progressive. Venez jeter un coup d’œil. , ans. Une gosse. Où va le monde ? On l’a trouvée quand ? Vers heures. Son nom ? Carla Town. A vue de nez, elle est morte depuis heures. Où est la famille présidentielle ? A Camp David. Ils sont partis hier après-midi. L’arme du crime ? C’est pas un couteau. Voyez comme le bord est déchiré ? C’est pas aussi grand que des ciseaux, donc c’est petit. Les pellicules ne sortent pas d’ici. Les ordres. De qui ? Qu’est-ce qu’elle faisait ici si tard ? Vous n’avez pas d’autorisation. Qui vous a dit de venir ? Nous. C’est un flic de la criminelle. Si je ne m’abuse, on a affaire à un crime. Mais la juridiction. . . On n’en a rien à foutre. Je suis chargé de la sécurité à la Maison Blanche. Je suis le Conseiller du Président à la Sécurité Nationale. Une femme tuée à mètres de la chambre du Président. . . ça regarde la sécurité nationale. Alvin Jordan. Harlan Regis, criminelle. Pourquoi elle travaillait si tard un vendredi soir ? Vendredi ou pas, le gouvernement continue à travailler. Je comprends. Il y avait combien de gens à la Maison Blanche ? . ? Continuez, détective. Deux mots sont à éviter dans vos déclarations à la presse : “Femme” et “meurtre” . Dites : “Toutes les informations seront données en temps utile. ” Une dernière chose. Je veux tout ce qu’il y a sur elle. Vous aurez ce qui est pertinent. On est à Washington. Elle est à moi. Elle a été tuée à la Maison Blanche. Elle a été tuée dans ma ville. Elle a été tuée dans ma maison. Ne l’oubliez pas. Il est à vous. J’ai un boulot à faire. Où je vais chercher mes informations ? Sur CNN ? Non, chez votre agent de liaison avec les Services secrets. Pour l’unité spéciale. Mais j’ai personne ! Si, moi ! Nina Chance. Je vois. On me prend pour un Pardon ?



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *