Radio Classique 89.6 FM

Radio Classique 89.6 FMen ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

Ajoutez à Votre Site web.

Si j’en avais, j’aurais fait la fac en Angleterre. À quoi bon, l’Angleterre a quitté l’Europe. À quoi bon faire des études de toute façon ? C’est les types qui larguent Harvard, comme Gates et Zuckerberg, qui font du vrai fric. Gates et Zucker ! Arrêtons d’en parler. Il faut larguer la fac et lancer notre boîte. Quelle boîte ? Une entreprise utile pour la société contemporaine. Mais qui accompagnera les tendances futures. Genre ? Genre ouvrir un restau. Quoi ? Réfléchis, un restau, c’est génial, les gens ont toujours besoin de manger. Dans un endroit avec du feng shui, ça marchera forcément. L’argent rentrera tous les jours. On ne comptera même plus l’argent. Créer une startup et faire de l’argent, c’est la même chose ? C’est ma place. J’ai un million. Chambre de l’Hôtel Business de la Gare. On retourne à la soupe de poisson ? Avec ses gros nichons, la patronne peut en boire beaucoup ! On finira sur place ? Qu’est-ce que tu crois ? Frère Lidu, on prend l’argent et on part à Shangri-La ? L’air y est frais comme un printemps éternel. On cultivera des légumes, on élèvera des cochons. Shangri-La ? Concours de chant du Nouveau Village du Pont-Nord Sponsorisé par l’hopital de chirurgie esthétique des Soeurs de l’Oubli ! Shangri-La dans mes rêves Deux duos mixtes (Groupe de Jeunesse) Je pars à Shangri-La. La jeunesse dans les nouvelles campagnes Voir les moutons courir dans la montagne. Je pars à Shangri-La. Voir l’arc-en-ciel accroché au rebord du ciel. Je pars à Shangri-La. Me débarrasser de mes vêtements de ville. Je pars à Shangri-La. Courir vers les pagodes des montagnes enneigées. Me saouler d’eau fondante des glaciers. Transpercer le ciel jusqu’à la lune et les étoiles. Me faire brûler par les flammes du paradis. Courir à travers les terres sauvages pour embrasser la lumière rayonnante. Rentrez dîner chez vous Qu’est-ce que t’en penses ? On part à Shangri-La ! Xiao Zhang, c’est ta cousine Ann Ann. Yan Zi m’a envoyée te parler. Xiao Zhang, tu es là ? Pour moi, vous faites un couple formidable. J’ai hâte de boire du vin à votre mariage. Qui êtes-vous ? Qui êtes-vous ? Je ne fais que passer. Bute-le tout de suite ! Je vais te tuer ! Les placements fonciers ne m’intéressent pas. Merci. Je ne suis pas intéressé. Pitié, ne me tuez pas. Je ne sais rien. Rien. N’aie pas peur. Regarde-moi. Vous n’avez pas payé l’ordi. Bonjour, monsieur l’Ornithorynque. Qui êtes-vous ? Où est l’argent ? C’est moi qui vous le demande ! Vous m’avez piqué mon argent ? Rendez-le moi ! Où est l’argent ? Pour la dernière fois, où est-il ? Dites-moi d’abord qui vous êtes ! Je ne fais que passer. Ne t’inquiète pas de ça. Vous êtes un tueur à gages, comme au cinéma ? Comment ça ? J’admire les gens comme vous. J’ai regardé Le Parrain plein de fois. Ca, c’est des vrais hommes. Je rêve d’être comme vous ! Je me suis toujours fait taper dessus. Je suis un trouillard. Mais tu as le courage de voler ? Ma copine a eu une opération ratée. Elle dit que son visage, son visage… Je veux l’emmener en Corée du Sud pour réparer ça. On va se marier. Fallait pas prendre l’argent de l’Oncle Liu. Je ne veux pas décevoir ma mère qui veut que je me marie. Elle s’est tellement sacrifiée pour moi. Il faut que je me marie. Comme c’est touchant ! Un fils dévoué ! Tu as de la chance de m’avoir rencontré. Je connais un expert en chirurgie esthétique. Si tu me rends l’argent d’Oncle Liu, je te présente le spécialiste. Pour de vrai ? Je t’aurai même une ristourne de %. Promis ? Je te le promets. Mais… je ne sais pas où l’argent est passé. Je me suis endormi au web café, et je me suis réveillé seul dans le van. Le sac et l’argent avaient disparu. Vraiment ? Vraiment. Tu le promets ? Je vous promets. Quel oiseau. Adieu ! Allô ? Maître Skinny ? Qui c’est ? – Un ami. J’ai besoin d’aide pour récupérer de l’argent. Voilà l’histoire… Je suis occupé. Rappelez-moi plus tard. Ça sera rapide, Maître Skinny, voilà ce qui s’est passé… Je n’ai pas le temps maintenant ! Maître Skinny, vous m’écoutez ? C’est très simple, si personne n’est tué. Mais sinon, j’en prendrai la responsabilité. Cassez-lui les bras. Je vous donnerai . yuans. Pensez-y. Quel magnifique paysage nocturne ! Il y a ans, tout cela était une friche. Le plus haut, c’est la Tour à légumes ? Oui, Je le vois même les yeux fermés. Il a fallu ans pour le construire. ans, c’est long. Oui, c’est pas rien… Frère Biao a l’air un peu sentimental aujourd’hui. Une fois cette zone terminée, j’arrête. Frère Biao plaisante. Si Frère Biao s’arrête, plus personne n’aura à manger. Skinny ? On l’a trouvé. Et l’argent ? Pas d’argent. Il dit qu’il l’a perdu. Perdu ? Oncle Liu, je crois que j’ai besoin de vous ici. Qu’est-ce qui s’est passé ? J’ai honte, mais je me suis blessé. Deuxième Soeur ? Quelle surprise. Entre. Li Er n’est pas rentré ? Toujours au chantier. Beaucoup de boulot. Au chantier ? Il n’est plus chauffeur de taxi ? Avec son hernie, il ne peut plus conduire. Il est maintenant gardien sur un chantier. Il fait quelques courses de temps en temps. La sécurité ça ne paie pas, mais au moins, il n’a pas mal. On doit penser à notre enfant. Tiens Cuifang, c’est pour toi.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *