Radio Mont Blanc Chamonix 89.2 fm

Radio Mont Blanc Chamonix 89.2 fm en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

Ajoutez à Votre Site web.

Voilà le sourire à papa. De la pizza surgelée, génial. On avait dit pas d’écran. Ça ne me dérange pas. C’est toi qui décides. J’ai décidé d’appeler la nounou de nuit. Ah oui ? Oui, pourquoi ? Non, c’est que… C’est Craig qui la paie. Il sera sûrement arrogant envers nous. Tu as raison, je l’annulerai. Fais ce que tu as à faire. Je vais faire d’autre café, pas dormir. Non. Ce n’est pas ce que je voulais dire. Est-ce que ça va ? Les enfants, maman va bien ? Je ne sais pas. Elle sera là à h . Jonah. Maman, qu’est-ce qui est arrivé à ton corps ? C’est ça que tu fais ? Tu fais un peu de… Tu fais un peu de… J’aime donner la fessée pendant l’acte, en faisant l’amour. Une petite fessée n’est pas faire l’amour ? Je ne sais pas. Tu as un beau cul. Bon sang. Salut. Je suis Tully. Tu dois être Marlo. Oui. Je peux entrer ? Oui. Qui est-ce ? Tu parles du bébé ? Quel est son nom ? Elle s’appelle Mia. Mia. C’était le nom de ma mère. J’ai toujours voulu l’utiliser, mais c’est devenu très populaire à l’école de mon fils. Et alors ? Pardon ? C’est populaire, et ? C’est un beau nom. Pardon, mais quel âge as-tu ? Je ne m’attendais pas… Non, ça arrive souvent. Je suis plus vieille que j’en ai l’air. Je ne… Quoi ? Comment ça marche ? Comment veux-tu que ça marche ? Je ne sais pas trop. D’accord. Je viens prendre soin de toi. Je pensais que c’était pour le bébé. Mais tu es le bébé. Même si elle est née depuis trois semaines, son ADN est encore en toi. Oui. Ses cellules resteront dans ton système pendant des années, et bien que Mia aura sa propre personnalité, en ce moment, elle n’est qu’un prolongement de toi. Elle connaît ton odeur, ta voix, ton rythme cardiaque. Et tu la connais mieux que quiconque. Tu l’as fabriquée de la tête aux pieds. Maintenant, au lit. Quoi ? Samuel Pepys. Il tenait un journal lors de la Restauration anglaise. Oui, Samuel Pepys. Oui. Je m’installerai ici avec Mia. Monte te reposer. Dois-je te montrer comment… Non, on a un endroit où dormir, des couches. Ça ira. Pas vrai ? Oui. D’accord. Je viendrai te réveiller pour l’allaiter. D’accord. Bonne nuit. Qu’est-ce que… Salut. La nounou de nuit est en bas. De quoi elle a l’air ? Bizarre. Quoi ? Bizarre. On va la laisser en bas avec Mia ? Oui, je crois. D’accord. Jonah, arrête. Jonah ! Arrête ça ! Jonah, arrête ! Mon Dieu. Maman. Tully. Quoi ? Salut. Oui, doucement. Salut. Elle est prête. D’accord. Ça va ? Je peux ? D’accord. Ça va ? Oui. Pourquoi la maison est si propre ? Elle est venue dans notre chambre la nuit dernière ? Oui. Elle m’a amené Mia et elle est restée assise dans l’ombre en attendant que j’aie fini. C’est bizarre. Et ça ne m’a pas réveillé. C’est quand même incroyable. Puis, elle est descendue effacer huit ans de crasse sur le sol. Je sais. Elle doit être nocturne. Le hamster de Sarah, tu t’en souviens ? Bon sang. Dans sa roue toute la nuit. Elle mangeait ses petits. Hé ! Maman, de l’eau. Le match n’est pas commencé. Et ? J’ai soif. On dirait qu’elle a pris le relais. Elle savait exactement quoi faire. Comme moi au lit. Non, elle me regarde. Comment te sens-tu ? Honnêtement ? Je ne me rappelle pas avoir si bien dormi. Enfin… Comme si je voyais de nouveau la couleur. On peut la garder ? Ce n’est pas un chien. … découvrir les besoins de mes clientes. En ce qui concerne Billie, elle ne veut que ce qu’on veut tous, de la compagnie et de l’amour. Ce qu’elle aime, c’est un vrai homme. Un homme qui n’a pas peur d’être cochon. Salut. Salut. Bonsoir. Merci d’avoir fait le ménage. Tu n’as pas… Tu n’as pas à faire ça. Ça m’a plu. J’ai trop d’énergie, comme l’Arabie saoudite. D’accord. C’est quoi ? Mon Dieu. Pardon. C’est… Non, c’est quoi ? C’est… Une télé-réalité qui s’appelle Gigolos. De quoi ça parle ? De gigolos. Qui est-ce ? C’est Brace. Il est le plus vieux gigolo. Les femmes le paient pour coucher avec ? Non. Il est trop vieux, il occupe un poste de direction. Je vais éteindre ça. Non, je t’en prie. Tu aimes ça. Non, ça passait à la télé. Marlo, ne sois pas gênée devant moi. Ça ne marchera pas sinon. Je n’ai pas l’habitude qu’on s’occupe de moi. C’est tout.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *