Oxygene Radio 92.6 fm

Oxygene Radio 92.6 fm en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

Ajoutez à Votre Site web.

Et tu recommenceras. Si je suis l’aînée, pourquoi es-tu plus sage ? Parce que j’ai ans. J’ai le temps de penser à des choses. Dommage que tu oublieras tout ça après trois grossesses. Non… Je suis des cours d’italien. Je l’oublie ? Tu n’iras pas plus loin que “bonsoir”. Désolée. Merci de m’avoir gardée en vie. Même chose pour moi. Ciao. Ciao. Salut. Salut. Marlo, je suis désolé. Pourquoi ? Je suis désolé que cela te soit arrivé. Tu n’as rien fait. Je sais, c’est là le problème, tu vois ? J’ai… Je… Je suis débordé avec les enfants, le travail, et je n’ai pas pris soin de toi. Je ne comprenais pas ce truc de nuit. Je pensais que tu allais bien. J’allais bien. N’étais-je pas formidable ? Non, pas ça ! Je ne… Ce n’est pas… Pas de cette façon. Tu comprends ? Ce que je veux, c’est toi. Je veux que tu ailles bien. Si tu as besoin de t’enfuir ou je ne sais pas… Je comprends, car ça m’arrive aussi parfois, mais je ne le ferai pas. Je nous aime. Je nous aime aussi. Tu es prêt ? Assieds-toi. On va faire tes bras. D’accord. Prêt ? Maman, est-ce que c’est réel ? Que veux-tu dire ? Je ne sais pas trop ce que c’est censé faire. Honnêtement, je l’ignore. Ça te plaît qu’on le fasse ? J’aime être près de toi. J’aime être près de toi aussi. C’est agréable, je pense. C’est peut-être tout ce qui compte. La brosse n’est peut-être pas nécessaire. D’accord. D’accord. Je t’aime. Je t’aime aussi. Une a l’avant de la voiture et l’autre par ici. Acote des douilles, il y avait ca, aussi. cartouches non percutees. On a tire coup par coup. Le tireur ignorait le fonctionnement. C’est interessant, ca. Merci. Pardon. Vous trouverez peut-etre mes doigts, ici, sur la portiere. Comment ca ? Ben, j’etais la. La serrure etait coincee. Un gendarme ne pouvait pas sortir. Je l’ai aide. Qui etes-vous ? Je suis Gustave Dominici. J’habite la. J’ai pris les taches de sang, sur la route. Ce n’etait pas bon. Par contre, celle du puisard, la, epatant. Excusez-moi. M. le commissaire, s’il vous plait. Pour l’empreinte du talon, qu’est-ce qu’on fait ? Allons-y. On ne lui a pas dit de se tirer, a lui ? Non. On m’a rien dit, a moi. Tu te fous de moi ou quoi ? C’est le petit-fils de la ferme. C’est inutilisable. Ca ne vaut pas un cliche. Commissaire, pour la petite, c’est par ici. Je retrouverai ce salaud. Il paiera pour ca. C’est moi qui l’ai couverte. Comment ca ? Ben, les gendarmes me l’ont demande. Les fourmis commencaient a la manger. Qui etes-vous ? J’habite la. C’est a moi, la Grand’Terre. Ils sont combien, la-dedans ? Oh la la. Dedans et autour, tout le pays. Alors, de la, ils ont du tout voir. Tiens, regarde ca. Oh, commissaire ! Oh ! Commissaire ! Une Rock-Ola. Vous etes arrives en retard, mais depuis, ca n’a pas traine. Commissaire, voici ce qu’on a trouve sous la tete de la petite. C’est l’arme du crime. Elle parlera. Tu bois le pastis, docteur ? Donne-moi de l’eau. Oui, mais pas dans la cuvette de mon cheval. Quand il sent le sang, il ne boit plus. Je te demande de l’eau. Ce n’est pas difficile. C’est pas beau, ce que je viens de voir. Une belle petite, le crane en bouillie.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *