Rire et Chansons 87.7 FM

Rire et Chansons 87.7 FM en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

Ajoutez à Votre Site web.

Le calife ne m’apprécie pas. Pour l’instant. Seigneur,… si je voulais le voir,… je visiterai le calife. Splendide, alors je suis honoré. Votre Altesse me ferait-elle la grâce d’accepter… ces perles ? Je suis comblé, Seigneur ! Alfife ! Votre voyage fut inconfortable, non ? J’ai connu un magicien de chez vous. Il s’appelait Abdul Laka. Comment va-t-il ? Celui avec une barbe blonde ? Non, non, non, il portait… un bouc hirsute. Oh, cet Abdul ! Le brigand. J’ai dû lui faire trancher les mains. Non… Il a saigné à mort. Ça lui apprendra ! Buvons à sa mémoire. Goûtez nos vins, nos musiciens, nos danseuses. Des danseuses ? Vous les aimez ? Elles sont l’ornement du monde. Vous allez admirer mon corps de ballet. Je préfère les solistes. Ah ? Eh si. Je parie que vous n’avez rien de comparable. La jeune fille du cadeau les éclipse toutes. Mais ces danseuses viennent des plus nobles familles. Elle ne seraient que ses suivantes. Danser exige intelligence et coeur. Alfife. J’ai une grande danseuse. Intelligente mais sans coeur. Va lui dire que j’ai un invité exigeant. Le prestige de ma cour est en péril. Je l’implore de venir le sauver. Votre Seigneurie ? Oui ? Pourriez-vous danser dans la salle blanche ? Navrée, je ne suis pas d’humeur. L’invité est de marque. Dois-je appeler Hassan ? On nous a volés ! Alfife, un moment. Ces marchands réclament justice. Qu’ils attendent. Du calme. Elle n’est pas d’humeur. Et dire que vous menez un empire au fouet ! Si je l’en menaçais, elle me l’arracherait. Il faut du courage pour l’admettre. J’offenserais la Macédoine. On jurerait entendre le calife. Sur mon âme ! Restez et admirez les danses ! Pourquoi nous priver du plaisir de vous voir danser ? Alfife ne vous a pas dit ? Mon regard chagriné n’adoucit-il pas votre sévérité ? Je suis très enjouée. Vraiment. Mon invité est un homme charmant. Vous avez de la chance. De la chance ? Mes danseuses l’ennuient. Il a bon goût. Je vous ai beaucoup accordé. Contraint et forcé. Mes privilèges ont été négociés. Vous ne devez venir ici que sur mon invitation. Que j’attends patiemment. Pour ce qui concerne la danse,… vos filles accourent au son du gong. Moi pas. Mais, Dame Jamilla ! Je vous ai répondu poliment. C’est un scandale ! Son voyage l’a fourbu et je décevrais le Prince d’Hassir ? Le Prince d’Hassir ? Ne vous jouez pas de moi. Il n’existe aucun Prince d’Hassir. J’en suis certaine. Cet homme ment. Il n’y a rien à ajouter. Un jour, je vous ferai décapiter. Hassan a un message pour vous. Hassan ? Fais-le entrer. Elle nie votre existence. La Dame de la Lune ! La Dame de quoi ? Elle est descendue du Ciel, non ? Elle n’est pas descendue, elle est montée ! Merveilleux. Dommage que je ne puisse le lui dire. Au diable les convenances ! Allez-y. N’ayez pas peur. Elle ne mord pas les étrangers. Vous êtes trop bon. Ma Dame de la Lune. Vous êtes sublime. Vous m’avez désobéi. Pourquoi rompre notre accord ? Qu’ai-je donc fait ? Vous disiez crier partout mon nom,… c’était idiot mais charmant. Vous incarniez le romantisme de Bagdad. Quand je périssais d’ennui, je courais vers vous.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.