Wallis et Futuna 1ere Radio

Wallis et Futuna 1ere 91.0 FM en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

Ajoutez à Votre Site web.

Laissez les choses comme elles sont. Ce n’est pas mon habitude. La nuit est enchanteresse. Avez-vous jamais navigué sous la Lune ? Le fleuve est assez beau vu d’ici. Le freluquet de tout à l’heure. Celui que vous avez pansé. Il a une barque amarrée à un cyprès. Il doit être devenu infirme. Ma barge a été construite pour la Reine de Saba. Et Salomon n’aurait jamais été pêcher de nuit ? À quoi songes-tu ? À rien. J’écoute la nuit. Elle est si douce. Ta vie ne l’est-elle pas toujours ? Je ne sais pas. Je n’ai jamais vécu. Qui t’a enfermée derrière ces murs ? Mon père. Pourquoi ? Pour m’abriter de tout péril. Personne ne pourra jamais entrer ? Oh, si. Le Prince que j’épouserai abattra ces murs. Je ne suis que fils de jardinier. C’est pourquoi je ris. Et d’où viendrait ce Prince ? Kismet, ma destinée, me l’enverra. N’est-ce pas forcé ? Tu crois au destin, pas vrai ? Oui, en vérité. Mon père pense qu’il peut lui commander. “Un prince pour ma fille, rien de moins !” Tu ne m’as pas beaucoup parlé de lui. Ne va pas penser… qu’il est misérable. Du tout. C’est le roi des mendiants. Sa royauté est évidente. Sinon, il ne serait pas ton père. S’il apprenait nos rencontres,…. il me tuerait. Non, ma chérie,… personne ne va te tuer. Le fils d’un jardinier m’a embrassée. Eh bien. La Lune ne brille plus. Ramène-moi à la maison. Maudite… Oh, Karsha. C’est la première fois ? Allah, sois témoin. J’aime, Karsha. Un fils de chamelier ? Ton père te tuera. Tu ne lui diras rien. Jure que tu ne recommenceras pas. Tu as fait de tels serments, Karsha ? Au lit, fille perdue. Si tu en parles à Père, il nous coupera la gorge. File au lit. Tu devrais avoir honte de respirer. Mon coeur ignore la honte. Qui est ce jeune homme ? Il n’est pas merveilleux ? Il sait sauter mais encore ? Le fils d’un jardinier. Sur ma vie, le fils d’un jardinier ! Son père est le jardinier du calife. Debout si tôt ? Il n’est pas tôt. Non ? Non. Je ne me suis pas couché. Allons, mon ami, je… Si je suis votre ami… Qu’est-ce ? Toujours ces bagarres ? J’ai fini de rôder. J’ai trouvé mon idéal. Gloire à Allah. Tu vas pouvoir dormir en paix. Ton idéal ? Une reine. Et quelle reine. Pour nos poètes, ses yeux sont… des lacs profonds. Je les croyais fous mais non. Les reines hantent les rues de Bagdad la nuit. Oh non, pas celle-ci. J’ai dû franchir de hauts murs. Et voilà qui va t’égayer. Parle à nos astrologues. Mon mariage aura lieu aujourd’hui. Qu’ils ne s’y opposent pas. Un mariage ? Avec qui ? Quelle différence ? Je la connais. Elle s’appelle Marsinah. Joli, non ? Et sa famille ? Son père. Qui est-il ? Ne va pas penser qu’il est misérable. C’est le roi des mendiants. Tu es sérieux ? Très sérieux. Roi des mendiants. Tu devras forger un nouveau titre pour lui. Dis-m’en plus sur sa fille. C’est une reine. Elle en a le coeur, l’esprit et l’âme. A-t-elle aussi un corps ? Il est à se pâmer. Tu ne l’as pas mentionné d’abord. C’est prometteur. Que le Prophète bénisse ton mariage. Longue vie et bonheur. Merci. Je vais annuler la parade. Oh non, impossible. Mon peuple serait déçu. La Cour siège cet après-midi.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *