St-Pierre-et-Miquelon 1ere 98.9 FM

St-Pierre-et-Miquelon 1ere 98.9 FM en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

Ajoutez à Votre Site web.

Tu sais, il est si jeune. C’est un bébé. Comment ses oreilles ont-elles pondu un oeuf ? Tu retardes la caravane. Pousse-toi. Mille pardons, aimable marchand. La charité pour l’amour d’Allah… Tu as vu ça ? Ce voleur… Très utile, un oeil acéré. De l’or ? Il l’embarrassait. Je suis favorisé. Ce soir, je fais la fête. Moolah, remplace-moi. Vois ce que tu peux tirer de la caravane. Surveille-le, Fayçal. Qu’il ne s’endorme pas. Tu pars avec un choix pareil ? J’ai rendez-vous. Racaille ! Je suis vermine pour le calife mais calife pour la vermine ! Rampe, misérable ! Eh bien, vieux cactus ? Tu attends ton amoureux ? Ne refais plus ça. Marsinah. Mon bourgeon de lotus. Bonsoir, Père. Ouvre tes jolies lèvres, ma colombe. Délicieux. Quoi d’étonnant, mon pigeon ? Un mélange de sucre et de vinaigre, comme la vie. De l’eau de rose pour le parfum… et des graines pour le goût. Tout cela réuni par des abeilles… à mon service au Palais. Un essaim particulier ? Très spécial. Regardez ce que je vous prépare. Exquis. Vous êtes affamé quand vous rentrez tard. Quel dommage. J’ai un banquet ce soir. Encore ? Encore ? On s’arrache le roi des magiciens. De quoi aura l’air cette main… quand tu épouseras ton prince ? Il aura peut-être faim. Jamais. Il aura soif, c’est tout. J’ai une confession, Père. Je t’écoute. Karsha veut que je vous dise. J’ai regardé au-dehors sans mon voile. Karsha essayait de repérer un danger. Au-delà de ces murs, ma fleur,… le monde est hideux. Vraiment ? Sauf ici, dans ton palais ! Ces murs te protègent. Laisse-les où ils sont. Jusqu’au jour où ton prince les abattra.. et t’emportera dans un monde aussi beau que toi. Le conte de fées se réalise toujours. Ne l’oublie pas, ma princesse. Je dois m’habiller pour la fête. Navrée mais le maître sort ce soir. Merci, ma beauté. Que je vous contemple. Vous êtes superbe. Il est temps pour toi d’aller reposer tes jolis yeux. Dors bien, ma fleur. La Lune éclairera ta couche. Elle me tient parfois éveillée. Enfonce ton nez dans l’oreiller… ou je soufflerai la Lune ! Bah ! Hein ? J’ai dit Bah ! Tu n’as rien dit d’autre en trente ans. Je serai plus loquace un de ces jours. Alerte, à la garde ! Je ne vois personne. Pourquoi cette rixe par une pareille nuit ? C’étaient des menteurs. Comme tout le monde. Plus quand vous les rossez. Alors ils disent la vérité. C’est ce que vous voulez ? Oui, la vérité. Elle est d’un ennui. Sans doute mais digne de nos efforts. J’aime les rieurs au sang chaud. Venez boire avec moi. Merci. Hé, mon prince… Ces gens charmants n’ont que faire… de la vérité. Charmants ? Je vois une bande… de trafiquants et d’assassins. Mais, mon ami, ils sont tous nobles. Je n’en reconnais aucun. Comment, jeune éléphant, le pourriez-vous ? Je vais aux parades. Excellence, j’ai une place pour vous. Salam, mesdemoiselles. Toutes des reines en goguette. Quels yeux noirs. Détournez le regard. Ils sont dangereux. Il m’a juré que j’étais la seule fille de Bagdad. Mais c’est vrai. Je suis tombé sur ce jeune cerf. De quel taudis sortez-vous ? Je peux choisir ? Laida est libre ?



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.