RFI Kiswahili

RFI Kiswahili en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

Ajoutez à Votre Site web.

Vous avez l’air vidé, Sam. Ça fait quand même ans que je suis là. Si le train me tue pas, les gens vont le faire. À qui le dites-vous. Ouais. Arrête un peu, fais pas ça, non. Pas question. Bébé, fais-le pour moi. S’il te plaît. Laisse-moi ! Voilà la raison pour laquelle je me suis pas mariée. Allez, prends-le. Arrête. Le joueur principal, c’est lui. Il va entrer. Il saura rien de ce qui va se passer. JP Morgan and Chase sont là-dessus comme des rapaces. Ouvre-toi les yeux. Je t’avais dit d’acheter en baisse, non ? Quoi ? Êtes-vous sérieux là ? J’ai dit êtes-vous sérieux ? C’est un complet Gieves and Hawkes. Je suppose que ça vous dit rien. Non, évidemment. Oui ? Si c’est un petit joueur, débarrasse-toi de lui. Jette-le à la poubelle. Trouve un courtier en bourse qui sait jouer gros. Ça me rapporte tout l’argent que je veux. J’ai fait une fortune. Tu peux pas te payer un complet… Billets ! Montrez-moi votre billet. Je vous remercie. La crise ? Y en a pas de crise. Merci. Voilà. Vous avez un billet, mademoiselle ? Vous achetez un billet dans le train, je vous fais payer une pénalité. C’est idiot, m’en parlez pas. La bureaucratie. Vos billets, tout le monde ! Merci, Monsieur Wall Street. Refuse-moi ça. C’est non. Très mauvaise transaction. Ôte tes pieds de sur le siège ! T’as un billet ? Vraiment honteux. Ferme ta gueule. Bien sûr que je sais de quoi je parle. Ça fait combien d’années, dis-moi, que je fais ça ? Ça vous embêterait de… Moi, c’est votre parfum à sous qui m’embête. Allez, vos billets ! Maintenant, c’est à toi que je parle. Passez, passez, passez. Bye-bye. OK, vas-y. Envoie ça. Je regarde les chiffres en ce moment… Arrivée en gare de la e rue. Hudson North, e rue. Veuillez faire attention à l’espace entre le train et le quai. Départ de la gare de la e rue. Prochain arrêt, gare de la e rue. Pendant quatre ans, tu les as tous lus. Voici, à la gloire du dernier. Je n’y serais pas arrivé sans toi. Danny. Steinbeck. Certains disent que sa plus grande œuvre était une lettre qu’il a écrite à son fils. Votre livre. Oui. Je vous demande pardon. Merci. C’est mon premier voyage dans un train de banlieue. C’est éclectique. Vous le prenez souvent ? Depuis dix ans, tous les jours. Dix ans ? Vous devez connaître tout le monde dans ce train. Les habitués de la banlieue, je dirais. Des visages, surtout. On se connaît, vous et moi ? Non. Je m’appelle Joanna. Michael. Michael… Entre deux arrêts, y a combien de temps ? Tout au plus quatre minutes ? Oui, environ. Quatre minutes… Arrêt, départ, arrêt, départ… C’est si aléatoire. Je pense que je vous dérange. Non. Mais oui. Vous voulez lire votre livre. C’est que… je suis marié. Mais moi aussi. Désolé. J’étudie le comportement humain. C’est une déformation professionnelle. Être marié ? Non, embêter les gens. Je peux jamais m’arrêter de parler, alors… Donc, dans votre travail, vous vous asseyez et lancez une conversation. Ensuite ? OK. Disons qu’il y a une centaine de personnes dans ce wagon. Il y a types de personnalités différentes, telles que définies par la psychologie. Je peux donc supposer qu’il y a à peu près six personnes de chaque type, avec des degrés de réponses qui varient en fonction des situations. Mon travail est de répondre à une simple question. Qui est ? Quel genre de personne êtes-vous ? Moi ? Vous devriez demander ça à ma femme. Faisons une expérience. Une expérience ? Y a pas de danger. C’est seulement hypothétique. OK. Que diriez-vous si je vous demandais de faire toute une petite chose ? Cette petite chose, vous êtes le seul qualifié pour la faire. C’est une chose sans importance pour vous, mais qui pourrait profondément affecter un individu à bord de ce train. Le feriez-vous ? J’aimerais d’abord savoir quel genre de chose. C’est important ? Bien, je crois que oui. Et vous ne connaîtriez jamais les conséquences de votre geste. Alors, pourquoi le ferais-je ? Parce que… il y aurait une récompense. OK… Quelle récompense ? Dans le wagon deux, il y a une toilette où il se peut qu’il y ait un paquet. Il est caché. Et à l’intérieur de ce paquet, il y a $.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.