RFI Anglais

RFI Anglais en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

Ajoutez à Votre Site web.

Il partira dès qu’il pourra. Ne bouge pas ! Qu’est-ce que tu fais ? Viens… viens là, Samuel. Assieds-toi. Il est chargé, ce revolver. Très, très dangereux. Ne jamais, jamais toucher un revolver chargé ! J’enlève les balles, et là, plus de danger. OK, M. Book. Appelle-moi John. Je veux pas que tu te fasses mal. Je ne te gronde pas. Bon, tu peux le regarder. Déchargé, ça ne risque rien. Si tu veux le toucher, vas-y… du moment que je suis là. Mais… c’est pas bien. Samuel, va m’attendre en bas. John Book, tant que vous serez dans cette maison, j’exige… …que vous respectiez nos usages ! Tenez, prenez-le. Mettez-le en lieu sûr. Bien caché. Cette “arme de la main”, c’est pour prendre la vie. Nous pensons que c’est mal de prendre la vie. Seul Dieu peut le faire. Souvent, les guerres ont éclaté… et les gens nous ont dit : “Vous devez vous battre, vous devez tuer. “C’est le seul moyen de préserver le bien.” Mais, Samuel… il n’y a jamais qu’un seul moyen. Souviens-t’en. Tuerais-tu un autre homme ? Je ne tuerais qu’un méchant. Qu’un méchant, je vois… Et tu les reconnais d’un coup d’oeil ? Tu sais regarder dans leur coeur, et voir cette méchanceté ? Je sais voir ce qu’ils font. Je l’ai vu. Et l’ayant vu, tu deviens un des leurs. Ne le comprends-tu pas ? Ce que prennent tes mains… ton coeur le prend. “Aussi bien, sors de leur rang, “et tiens-toi à l’écart…” a dit le Seigneur. “Ne touche pas à la chose impure.” Bon. Va finir ton travail. Oui, grand-père. C’est bien, cette lecture ? Oh, oui. J’en apprends sur le fumier ! Très intéressant. C’est quoi ? Il y a du sang sur vos vêtements. Ils trempent. Mettez ceux-ci. Ceux de votre mari ? Oui. Autant qu’ils servent à quelqu’un. D’ailleurs… dans les vôtres, les étrangers vous remarqueraient. Je dois vous dire… ce genre de manteau n’a pas de boutons. Voyez. Agrafes et oeillets. Vous êtes contre les boutons ? Les boutons sont “hochmut”. Orgueil… vanité… ce n’est pas simple. Et les fermetures éclair ? Vous vous moquez de moi ? Vous êtes comme les touristes. Toujours à nous dévisager. Parfois, ils entrent dans la cour. C’est très mal élevé. Ils nous trouvent pittoresques. Ca ne m’étonne pas. Il y a un téléphone, par là ? Chez les Gunther, sur l’autre versant. Ils sont Mennonites. Ils ont voitures et réfrigérateurs. Non… un truc à pièces. Une cabine. Au magasin à Saltzburg. Mais vous n’êtes pas près d’y aller. J’y vais ce matin. Mais Stoltzfus… Je sais ce qu’il a dit. Allez-y avec Eli. Il conduit Samuel à l’école. Mais dépêchez-vous. Rachel… Non, rien. Dépêchez-vous, John Book ! Allez-y vite. Mon revolver. J’en ai besoin. Et les cartouches ? Sinon, ça sert à rien. Bien sûr… Comment je suis ? J’ai l’air… Amish ? Vous avez l’air simple. OK. C’est un Anglais. Carter, j’écoute. Salut, vieux. Tout va bien ? Oui. Et toi ? Je rentre m’occuper de l’affaire. Je suis grillé ? Complètement. Ne fais pas ça. Ne reviens pas. Ils te recherchent. Le gosse aussi. Je dois agir le premier. John… ne fais pas ça. Tu ne pourras pas t’approcher de Schaeffer. Tentends ? Oui, j’entends.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *