RCF Nice Côte dAzur 96.6 FM

RCF Nice Côte dAzur 96.6 FM en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

Ajoutez à Votre Site web.

Tu me prends pour un idiot. Tu sais quoi ? Poupée. Papa, je te passe quelqu’un. Attends. Vas-y, dis-lui. Parle-lui. Bonjour, M. Hendrix. Ici Kathy. Qui êtes-vous ? Une amie de Jimi. J’ai beaucoup entendu parler de vous, ravie de vous parler. Quoi ? Il fait de belles choses, ici. Il a un imprésario. Il monte un groupe. Je l’ai entendu jouer. Vous devriez être fier de lui. Très fier. Il est en Angleterre ? Oui. Dans ce cas-là, pourquoi il appelle en PCV ? Je ne vais pas payer pour ça. S’il veut me parler depuis l’Angleterre, qu’il écrive une lettre. Petit crétin, il doit me prendre pour un fou. Allô ? Jim ? Allô ? Il y a quelqu’un ? Allô ? Oui. Où tu as eu autant d’argent ? Tu l’as volé. Non. Je n’ai rien volé du tout. Je bosse vraiment. C’est ça. Un appel en PCV. Bon. Je dois raccrocher. À bientôt. D’accord ? Oui. Manager des Animals. Bien, messieurs. Faisons le point. On prend ce Redding comme bassiste ? Oui, il est bien. Et pour la batterie ? On reste sur un groupe à trois musiciens ? Oui. On cherche un batteur. Faites vite. On perd du temps. Et le temps, c’est de l’argent. On a encore des trucs… Jimi Hendrix and the Experience. J’aime bien. Oui. Jimi, écrit J-I-M-I. Ça me plaît. Fais comme si c’était mon idée. Je croyais… Remercie-moi en marchant. On a d’autres trucs à aborder, en fait. Lesquels ? J’ai des contrats en cours. Je les ai signés quand… On écoutait des vieux disques et Jimi m’a appris que… C’était juste comme ça, rien de sérieux. Des contrats ? J’ai fait un disque avec Curtis Knight, j’ai signé un papelard. Je jouais, en fond. Techniquement, il est toujours lié à ces gars-là. J’ai aussi signé avec un mec, pour des sessions. Mais il ne faut pas s’en faire. “Ce mec”, c’est-à-dire ? Juggy Murray. Juggy. Oui. Je vois. C’est un peu gênant. Je vais aller régler ça en Amérique. Comment ? The Jimi Hendrix Experience. C’est mieux. Plus court, plus vif, plus percutant. Tout est dit en quatre mots. Tu aimes ça, l’économie de mots, pas vrai ? Oui, bien sûr. À mon retour, j’aurai peut-être un contrat pour toi. Alors, au boulot, montons l’Experience. er Octobre . École Polytechnique de Regent Street. Bon, messieurs. Tu es né comme ça ? Attends. C’est… C’est lui ? Dieu en personne. Je vais voir s’il veut bien discuter. C’est tout ce qu’il faut. Eric. Salut, ça va ? Écoute… Tiens, Serena ! Elle te fait un grand coucou. Que fais-tu ? Je la salue. Elle dit que tu es une pute à guitariste. La garce ! Keith Moon est batteur. Je ne la salue pas. Je t’ai à l’œil, grognasse ! Tu veux dire un mot ? Demande-lui si je peux jouer avec eux. Je veux le faire. Écoute… Va chercher ta guitare. Oui ! Vas-y. Il fait ça pour me faire une fleur. Entre amis. D’accord. Merci. Salut. Je suis un grand fan. Merci. Vraiment fan. Branche-toi là. Là, ça me va. On peut juste jouer au feeling. Ou bien, “Killing Floor” ? “Mannish Boy” ? Vous connaissez ? Non. Tu fais du blues. Tu connais forcément. Je vais t’apprendre. On a un invité sur scène. Il vient d’Amérique. Comment tu t’appelles, déjà ?



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *