RCF Lyon Fourvière

RCF Lyon Fourvière en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

Ajoutez à Votre Site web.

Oui. Il est déjà là ? Oui, entrons. Super. Ne te soûle pas ce soir, alors. Je sais. C’est de lui que je t’ai parlé. J’adore ses cheveux. Oui. C’est vrai qu’il a l’air sauvage. Tu bois quoi ? Du vin blanc. Deux vins blancs. Il y a du monde, ce soir. Comment il s’appelle déjà ? Vas-y ! Je ne sais pas si je le fais ce soir ou demain, très tôt. Fais-le. Ne remets pas au lendemain. J’ai du mal à réfléchir. Je file aux toilettes. Tu as du feu ? Il ne faut pas tout écouter. Chas doit en avoir. Je reviens tout de suite. Pardon, chérie. Salut, ça va ? Et toi ? Bien. Tu as du feu ? Tu connais Jimi ? Voici Kathy. Enchantée. Salut. D’où tu viens ? À la base, de Seattle. C’est où ? Tu connais la Californie ? Vaguement. C’est au nord de ça. Ton foulard me plaît. Merci. Merci. J’aime bien. Ta chemise aussi. Tu as trouvé tout ça en Amérique ? C’est comment ? Je n’y suis jamais allée. J’adore ton rire. Je viens de Seattle, Washington. Là où vit le président ? Non. Ça, c’est Washington D.C. Zoot, dis à cette nana de virer de ma place. On est comme ça. Tu es drôle, j’aime bien. Toi aussi. Je ne pige rien à la géographie. Dis-lui de partir. Elle veut… Je ne t’ai rien demandé. Je suis sociable. Va être sociable ailleurs. Je t’emmerde, connasse. Tu la connais ? C’est une amie. Dis à ton amie d’aller crever. Bref, je n’y suis jamais allée. Tu as une très jolie bouche. Je peux te dire un truc ? Oui. Dégage de ma place, bordel ! Nom de Dieu ! Linda ! Depuis un point perdu en pleine mer jusqu’à votre cerveau… une nouvelle force va transformer la planète. Une nouvelle radio pour un nouveau monde. Sur Khz… L’Europe va écouter “Radio Caroline”. Bordel… Bon sang. Qu’est-ce que tu… Linda, non. C’est quoi, merde ? Ma guitare. Pardon, pour hier soir. Je me suis laissée emporter par mes émotions. Pas de problème. Une seule journée à Londres, Jimi. Et tu as déjà tout gâché. Ce n’était pas prévu. Je n’ai pas l’habitude. Il faut faire les choses dans quel ordre ? Ce n’était pas prévu, que tu me sortes de ce club. Comment j’aurais pu prévoir ? C’est comme ça. Les gens, c’est imprévisible. Parfois, ils… Voilà, ils sont comme ça. Mais c’est cool. Parfois ils préfèrent se défoncer qu’être une bonne mère. Sacré raccourci : de ta mère absente à toi, baisant toutes les nanas que tu croises. C’est ça que tu as prévu d’utiliser comme béquille ? Je ne prévois rien. J’ai vu l’effet que ça faisait. Les gens disent : “Mon projet c’est de faire ça.” Et quand ça foire, ils morflent à fond. Je ne veux pas de ça. Je vis mon truc, mon temps. Dans mon espace, tout est beau. Le reste, c’est… La réalité. On ne peut pas changer le monde. Si je le pouvais, je mettrais juste plus de couleur dans les rues. À part ça, je prends la vie comme elle vient. Tu vas avancer au hasard et croire que c’est suffisant. Que le génie te suffira à gagner, à la fin, en prenant la vie “comme elle vient”. Mais c’est ce que j’essaie de te dire. Tu ne peux pas laisser autrui décider pour toi. C’est ta vie. Prends ta vie en main, s’il te plaît. Parce que tu le dis.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *