France Bleu Azur

France Bleu Azur en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

Ajoutez à Votre Site web.

on ne comprend rien. Je ne suis pas Keith. Je ne te demande pas de l’être. Je te demande de monter sur scène comme si tu voulais vraiment être quelqu’un. Oui. D’accord. Je n’ai plus personne à te présenter. Regarde-moi quand je te parle. S’il te plaît. Je n’ai plus personne. Merci. Ça te parle ? Oui. Je ne te crois pas. Je t’entends ! Silence ! On joue sur scène. Merci. Je n’ai jamais vu Harlem. Je parle tout le temps de rhythm and blues et je n’y suis jamais allée. Tu pourrais m’inviter. Ça ne te plairait pas. Il n’y a rien pour toi là-bas. Elle court dans tout New York comme une… Tout le monde est au courant. Tout le monde parle d’eux. C’est humiliant, bordel. Pour vous. Je le regrette. Et vous savez que c’est un drogué ? À cause de lui, elle se défonce sans cesse. Vous allez… la laisser faire n’importe quoi là-bas avec son… Je vais vérifier l’agenda. Chas. Bonne idée. Chas, salut. Je suis… Linda Keith. La nana de Keith Richard. Bassiste des Animals Mais oui. Ça va ? Bien, et toi ? Super. Après cette tournée, j’arrête. De toute façon, on a perdu Alan. Il va revenir ? Non. Il a peur de l’avion. C’est vrai ? C’est votre nouvelle chanson. Oui. Son titre ? “The House of the Rising Sun.” C’est parti, alors. The Animals. Non, c’est fini. Ça crève les yeux. Et notre manager nous a bien escroqués. Tu vas lui faire un procès ? Payer pour avoir mon fric ? Autant y renoncer. Non. Je préfère devenir imprésario. Je traiterai bien les groupes, je me ferai du blé. Et toi ? Tu es toujours mannequin ? De temps en temps, au grand dam de mon père. “Une bonne Anglaise ne fait pas ça.” Qui sait ce qu’on peut faire. En tout cas, mannequin à la colle avec un Rolling Stones ce n’est pas permis. Ça s’arrangera. Ça s’arrange toujours. Paraît-il. Tu vas vraiment arrêter de jouer pour être imprésario ? Parce que j’ai peut-être quelqu’un à te présenter. Tu peux essayer d’ajouter quelque chose ? Tu ne montes pas sur scène pour rien, si ? Il faut voir. Je ne sais pas. Tu peux chanter ? Ce serait une valeur ajoutée. Ma voix… Je chante très mal. Dylan aussi, ça ne l’empêche pas de réussir. Chas adore le blues. Si tu veux, tu pourrais jouer un truc… Du blues ? Je jouerai ce que tu veux, comme tu veux. Je te rappelle ta mère ? Impossible à dire. Fais ce que tu veux, Jimi. À ta façon. Il est assez réservé. S’il ne te parle pas, ne le prends pas mal. Ce n’est pas dans sa nature. D’accord. Il croit que… Enfin, il n’aime pas… Il n’aime pas chanter, il trouve que sa voix… Elle ne lui plaît pas. Mais moi, je trouve que ça va. J’en reprends une. Et toi ? Avec plaisir. Bienvenue au Cafe Wha ? Cet après-midi on vous propose du bon. Et pour commencer, M. Jimmy James et les Blue Flames. C’est bon. D’accord. Oui ! Merde, alors. Tu ne joues pas dans les clubs R&B de Harlem ? Ils sont stricts. Ils n’aiment pas qu’on pousse les limites. Je ne sais pas pourquoi. On les emmerde. C’est ça. Je l’aime bien. Tu es génial. Merci. Linda t’a dit quoi jouer ? Non, juste de jouer. J’ai entendu à peu près tout ce qui se fait, mais toi, tu vas…



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *