France Bleu La Rochelle

France Bleu La Rochelle en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

Ajoutez à Votre Site web.

Tu te pavanes avec tes cheveux lissés et ta veste imprimée léopard. Je pense que c’est toi. C’est un imprimé guépard. Ah bon ? Pour le Cheetah Club. Vraiment ? Oui. Je n’avais pas compris. Oui. Tu as entendu Johnson ? Ta veste guépard. D’après lui, les suicides sont inutiles. Tu es caché parmi les autres et je ne vois pas… Pourquoi pas ? Des jeunes analphabètes qui… Je sais où ça mène. Où ça ? Nulle part. Franchement. Tu es trop sérieuse. Ce n’est rien, on passe juste un bon moment. Tu crois que j’ai tort ? On a tous nos circonstances. Vraiment ? Oui. Au moins, on est ensemble. Mes amis ont tous brûlé leur carte. Pour protester. Si tu renonçais à ces histoires d’imprimé léopard, ou guépard, tous ces aspects… Et à Curtis ? Oui. Pourquoi je ferais ça ? Le numéro est honnête, pour l’instant. Je ne peux pas te faire de plus gros compliment. Ne critique pas le style de Curtis. Je ne critique pas du tout son style, mais… À quel point s’est-il démené pour t’avoir cette place dans un club vide ? C’est comme ça. Curtis me trouve des cachets. Je gagne ma croûte. On a tous nos circonstances. Mais si tu te séparais de lui… Tu crois ? Tu planes. Tu planes. Je te demande juste. Si tu te séparais de Curtis, tu jouerais quoi, comme musique ? Je ne sais pas. Si j’avais un vaisseau, j’irais sur Vénus ou sur Mars ? Ça n’a rien à voir. Si tu pouvais jouer ta propre musique, tu ferais comment ? Si je pouvais jouer ce que je veux… Je le sens. Je ferais ça. Je ferais quelque chose de neuf. Mon propre truc. Tu me suis ? Oui. Mais je ne peux pas lâcher Curtis. La guitare est à lui. Je n’ai même pas de guitare. Ça chauffe ! Je veux t’accompagner au Village. Il n’y a rien pour toi. Tu me prêtes du blé ? Quoi ? Je ne peux pas jouer, ce soir, et j’ai faim. Mon dernier dollar a payé ton disque. Celui de Dylan. C’est mon argent. Tu veux me le prendre et le dépenser n’importe comment ? Je ne te prête rien. Tu m’écoutes ? Si tu veux quelque chose, emmène-moi. Il n’y a rien là-bas. Merde. Ramène-moi à manger. Merci. Ne reviens pas avec un autre album de Blanc. KR : Keith Richards Manager-Producteur des Rollings Stones. Tu n’es pas impressionné ? Il n’est rien. Tu as vu comme il joue ? Il est moins que rien. Ses mains ! Bon Dieu. C’est un guitariste hallucinant. Les guitaristes, ça ne manque pas. Et il jouait quoi ? Rien, un vrai foutoir. Il me ferait perdre de l’argent. Il est brillant. Je bosse pour ton mec. Quand il aura fini sa tournée, je lui dis que tu me débauches pour ton ami ? Linda, je comprends. Je me lasse de n’être que le manager des Stones comme toi, d’être “la nana de Keith Richards”. Comme si c’était ton boulot. Avoir une identité, c’est extra. Je t’y encourage. Mais bon sang, sois un peu plus discrète, veux-tu ? Viens. Linda. Bonne nuit. Arrête. Pourquoi les gens viendraient ? Pourquoi venir t’écouter ? C’est divertissant, tu crois ? De te voir te triturer le visage ? J’ai des boutons. Président de Sire Records Producteur pour Sire Records Tu ne parles même pas. Et les rares fois où tu le fais,



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *