franceinfo 105.5 FM

franceinfo 105.5 FM en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

Ajoutez à Votre Site web.

Qu’est-ce qui se passe ? Je veux arrêter là. Ne faites pas ça, Marion. On a failli avoir un accident. Je serai sortie avant que vous puissiez dire “Jack Robinson”. Mais ne le dites pas pendant quelques minutes. Ne parlez pas, on peut vous entendre. Ne regardez pas maintenant, Toppy, mais vous avez du rouge à lèvres sur la joue. Celui-ci est délicieux. Restez ici, je vais voir ce qu’il se passe. Marion, que faites-vous ? Je suis là, Toppy. Vous avez promis d’être gentille, et regardez ce que vous faites ! Ne vous avisez pas de partir sans moi. Je n’ai rien vu de spécial. C’était peut-être le vent. Vous devez avoir raison. Cosmo ? Viens ici. Pour l’amour du ciel, que fais-tu ici à cette heure de la journée ? Je me suis enfui. Je veux dire j’ai pensé que ce serait bien de sentir ce que ça faisait d’être ici pendant la journée. Je n’arrive vraiment pas à comprendre ces femmes. Elles Mais, vraiment Mais des femmes comme Mme Stuyvesant et Mme Goodrich. Avant, jamais elles Tu peux oublier ça, si tu le veux. Et si tu te souciais vraiment de moi, il y a beaucoup de choses que tu pourrais oublier. Oublier ? Comment ça “oublier” ? Je sais que le journal a dit des choses horribles sur moi, mais je ne suis pas ce genre d’homme, vraiment. Je suis juste un vieux chien fidèle. C’est tout. Vieux chien fidèle ? Cosmo, je ne peux pas supporter que tu me jettes ton infidélité à la figure. Mais Clara Ne parle pas. N’essaie pas d’expliquer. C’est clair. Mais je l’ai acheté pour toi, pour faire une surprise ! Une surprise ? Quel choc ! Il n’y a qu’une femme horrible qui porterait une chose comme ça. Oh, Cosmo ! Clara, je suis tellement désolé pour cette pour cette chose. Je t’en prie, laisse-moi entrer, chérie. Va-t’en. Va-t’en, vieux méchant. Excusez-moi, faisons-nous les bagages ? Je fais les bagages. Nous partons, monsieur ? Je pars. Vous ne pourriez pas ressembler à un être humain ? Je ne sais pas, je n’ai jamais essayé. Vous feriez bien d’essayer. Maintenant, monsieur ? Pourquoi pas ? Non, mieux vaut revenir à l’ancienne manière.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *