Nostalgie Best of 80’s

Nostalgie Best of 80’s en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

Ajoutez à Votre Site web.

danser Y aller là-dedans ? Rouler dans cette voiture de m’as-tu-vu ? Et s’arrêter dans un relais routier ? C’est comme si j’allais à l’Opéra en chemise nuit. M’as-tu-vu ? Alors je tergiverse Alors je vais bien tergiverser. Vous pourriez quitter les genoux de ma femme ? Qui a dit ça ? On est bien cachés ! Arrêtez ça, j’ai déjà les nerfs à fleur de peau. Où êtes-vous ? Hey, c’est mon pied ! Qui êtes-vous ? Où êtes-vous ? Je ne suis pas d’humeur à ça. Sortez, que je vous voie. Toppy ne nous connaît pas ! Mme Kerby, je te présente M. Topper. Enchantée, M. Topper. En chan enchanté. Voici M. Kerby, M. Topper. En chan George et Marion Kerby ? C’est impossible. Ça ne peut pas Mais si Topper s’est évanoui. Va chercher de l’eau, Marion. Allez, Topper. Tu es d’un grand secours. Mon chapeau ! Oh, non, c’est impossible. Je remonte en voiture et je rentre. Non, Topper. Asseyez-vous, Topper. Impossible de rouler, il y a un pneu à plat. En plus, ce n’est pas votre voiture, c’est la nôtre. Je vais marcher, prenez-la. Mme Topper n’aime pas cette chose horrible. George, tu as entendu ? Mme Topper n’aime pas la voiture. Notre bonne action. Essayons avec lui. Comment ça ? Allons, Topper. Pourquoi n’aime-t-elle pas la voiture ? Elle ne l’aime clairement pas, c’est tout. C’est souvent comme ça. Ça veut dire, quoi, Topper ? “Elle ne l’aime clairement pas ?” Je ne dirai pas un mot de plus. Et je dois me parler à moi-même. Et voilà. Vous êtes évanoui, on vous ranime et toujours des plaintes. Je veux rentrer ! Non, Topper, vous ne pouvez pas. Et George doit changer le pneu. Il le fait très bien. Vas-y, chéri. D’accord, je vais changer le pneu. Mais c’est bête d’utiliser un ectoplasme pour faire ça. On n’a qu’un nombre limité d’ectoplasmes pour être visible. Naturellement, on ne peut pas en perdre. Non, bien sûr. Non, je voudrais qu’on me réveille. Toppy, je ne vais pas vous mordre. Asseyons-nous confortablement près de l’arbre. Autant être à notre aise pendant que George travaille, non ? Allez. Asseyez-vous là et je m’étends là.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *