RCF Dijon 88.3 FM

RCF Dijon 88.3 FM en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

Ajoutez à Votre Site web.

Si on veut, on peut tout remettre en ordre. Mais faut faire un geste. Je t’écoute. Tu t’en fous qui gagne la grève, non? Ça n’a rien à voir avec moi. J’ai rien fait. Toi t’as rien fait? Tu laisses entrer les jaunes et tes flics pour les protéger. Voilà ce que tu as fait. Je suis flic. Ta gueule, je vais te dire ce qu’il faut faire, alors écoute bien. Rappelle tes flics et laisse les grévistes discuter. Je veux mon fils. Fais ça et tu as le numéro du môme. Fais pas ça et tu te dés tout seul. A toi de décider. Je rappelle mes hommes. Bravo, petit. Tu sais, pour un sale con de flic pourri, tu es moins bête que je croyais. On te rappellera. Quand? T’inquiète pas, on te rappellera. Alors? Marché conclu. Au roi des baratineurs. Mazel. Au moins. Où est la liste? La liste des numéros? Je la trouve pas. Quoi? Je la retrouve pas. Où est-elle? J’ai dû la jeter avec ma blouse. C’est gagné. Attends, écoute. Non, attends, Noodles. Ça me revient. Les garçons avaient un numéro imp Non, pair, et les filles impair. Simple, non? C’est un début. Trouvons-lui un numéro pair. On choisit huit. Huit. C’est un joli numéro. Et pour les autres pisseux? On est mieux que le destin. Les uns seront vernis, les autres l’auront dans l’os. Réglons nos comptes, c’est samedi. Je veux pas de fric, je prends ma part en nature. Tu es une bête. Quand j’étais môme, on aurait dû changer mon numéro. On te l’a changé, Patsy. C’est pas possible. Venez, les mecs. Regardez qui est là. Ça va, Peggy? Et comment. Qu’est-ce qu’y a? Regarde là-bas. . Noodles, viens ici. Regarde. La blonde près du piano. Et alors, qui c’est? Qui c’est? Vous deux, vous avez été presque fiancés. Tape-moi. Plus fort. J’aime ça. Bon Dieu, la tringleuse de Detroit. Peggy. Elle a changé. Peggy, tu vois la blonde en robe à fleurs? Près de la table. Appelle-la, tu veux? Carol. Carol, c’est ça. Dis-leur qu’y a des vieux copains à elle ici. Noodles, viens là. Viens, il y a des amis à toi. Qui? Tu les connais? Je ne crois pas. Des beaux garçons comme ça, je m’en souviendrais. Comment ai-je pu oublier.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *