Radio Albatros 94.3

Radio Albatros 94.3 en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

Ajoutez à Votre Site web.

Ça je le sais, c’est dans les journaux. Quoi d’autre? Il a épousé une femme très riche. IIs ont eu un enfant. Elle est morte en couches. Il y a ans, il est entré dans la politique et s’est installé ici. C’est de l’histoire ancienne. Parlons de maintenant. Maintenant il a des ennuis. Pourquoi ne pas me dire que tu vis avec lui? Et que tu es sa maîtresse. Le temps peut me flétrir, Noodles. Nous avons vieilli, toi et moi. Il ne nous reste que nos souvenirs. Si tu vas à ce dîner samedi soir, tu n’auras plus les tiens. Déchire cette invitation. Il y a une sortie par là. Pars, Noodles. Va-t’en vite sans te retourner. S’il te plaît je t’en supplie. Tu as peur que je me change en statue de sel? Si tu sors par cette porte, oui. C’est le fils de Bailey. Il s’appelle David, comme toi. Votre fête était une merveilleuse idée, monsieur le ministre. C’est comme dire: “Je vais devant de la commission dans cinq jours, mais j’ai la conscience tranquille. Les gens les plus importants de New York sont mes invités.” Une soirée mémorable. Surtout si la maison explose. Où sera la prochaine bombe? Dane le congélateur où dans les toilettes? Vous n’arrivez plus à réfléchir. Je vais vous dire. Beaucoup aimeraient envoyer des fleurs à vos funérailles. Je pourrais vous en montrer dix, là. Oui. Mais aucun ne voudrait lire ma nécrologie autant que vous devant la commission. Vous et votre syndicat. On veut juste résoudre le problème légalement. Vous racontez les mêmes conneries depuis putain d’années. Vous vous prenez pour qui? Je vous ai aidés à devenir riche, vous et les autres parasites. C’était un arrangement raisonnable entre les travailleurs et la direction. Deux pour cent pour eux, et quarante pour cent pour vous. Vous les défendez et vous les baisez. C’est l’histoire de votre vie. On vous croit encore? Certains. Mais personne ne croit en vous, car vous avez fait des erreurs, et pas moi. Mais peu importe. Ce qui est important, c’est que vous et moi arrangeons ces transferts de pouvoir. C’est ce sur quoi on s’est mis d’accord. Nos avocats ont tout préparé.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *