Chérie FM 95.3

Chérie FM 95.3 en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

Ajoutez à Votre Site web.

Sa taille ? Que n’aimez-vous pas dans l’UE ? Que n’aimez-vous pas ? Alors ? Le fait que ce soit « là-bas » ? Connaissez-vous votre député européen ? Son rôle ? Vous ignoriez son existence ? Tu peux pas demander au pub. C’est toute une science. Alors ? Est-ce l’immigration ? Soyez honnêtes, est-ce l’immigration ? Une question d’origine ? D’esprit communautaire ? Les étrangers qui s’intègrent pas ? Les gens se sentent plus en colère. Ignorés. Quoi d’autre ? Nos enfants vivront moins bien que nous. L’héritage de nos enfants. Devrait-il y avoir un frein à l’immigration ? Un numerus clausus ? Ils sont trop nombreux ? On passe plus de temps en ligne, mais on se sent plus seul. N’est-ce pas, Douglas ? Est-ce le type d’immigrés ? Leur nombre ? Où mettez-vous la limite ? Vous ne croyez pas les chiffres ? Ils sont mal comptés, les chiffres ne sont pas fiables ? On se marie moins ? Moins de croyants. Moins d’économies. On fait moins confiance aux institutions et personnes que nos parents. Excepté la NHS, que nous adorons. Mais croyons irrémédiablement foutue. Quels pays n’aimez-vous pas qui sont déjà membres ? Pourquoi pas ? Qui ne voulez-vous pas voir entrer maintenant ? Pourquoi pas ? Pourquoi ? Pourquoi pas ? La Turquie. Intéressant. C’est en Amérique, la campagne de , qui a changé toutes les campagnes. Les quatre piliers de la victoire, Vics ? Message Discipline. Perte d’identité nationale. Clair. Souveraineté. Compréhensible. Plus de communauté. Simple. Indépendance. Un message répété, encore et encore. Comment en est-on là ? Quel est notre message ? Quel est notre message ? Quel est notre message ? Quel est notre message ? Quel est notre message ? Pas un simple slogan. Emparons-nous d’un sentiment. Quel est le sentiment ? Mon père travaillait sur une plate-forme pétrolière. Toutes ces poches d’énergie, cachées, au plus profond de la Terre, s’accumulant sur de longues périodes. Grondant, râlant Attendant d’être libérées, délivrées. Il n’avait qu’à les localiser et commencer à creuser, ouvrir un puits, laisser la pression s’échapper. Nous pouvons puiser dans tous ces puits de ressentiment, ces petites pressions qui s’accumulent, ignorées, au fil du temps. Nous pourrions aller plus loin que parler d’Europe. L’Europe n’est qu’un symbole, une énigme, pour tout. Toutes les mauvaises choses qui se passent se sont passées. C’est brillant. Prendre le contrôle. Ça me plaît. Simple, clair. Puissant. Brillant. Faisons une annonce. Peut-être. Je ne sais pas. Soumettons-le à notre groupe de députés. Pourquoi ? Leur expérience est inestimable. Pas besoin d’eux, on décidera grâce à la science et aux données. Contrairement au raisonnement politique traditionnel. Adieu annonceurs, poudre de perlimpinpin et foutus Saatchi. Nous suivrons les algorithmes, les analyses statistiques. Inutile de se farcir des députés divas. Compris ? Entendu. Nous devons nous assurer leur soutien. Ils sont la politique. Ne voulons-nous pas d’une large coalition ? Et puis, j’en ai invité quelques-uns au conseil d’administration. Un conseil ? Ça alors. Conseil à la con. Un jeu de société barbant entre joueurs qui ne devraient pas se croiser. HOMME D’AFFAIRES, MÉCÈNE TRAVAILLISTE SORTIR DÉPUTÉ CONSERVATEUR EUROSCEPTIQUE SORTIR DÉPUTÉ CONSERVATEUR EUROSCEPTIQUE SORTIR Ces soi-disant rebelles politiques, après ans d’échec des eurosceptiques, vont me faire la leçon sur comment gagner cette guerre, regardez. Nous voulions partager avec vous notre expérience de fers de lance de ce mouvement, bien avant avant votre intervention. Parfait. Nous attendons vos idées pour le terrain. Je m’inquiète plus pour la guerre aérienne. Numérique, réseaux sociaux. Vous parlez du Facebook ? Je vois que vous aimez ces nouvelles technologies, qui ont certainement leur place, mais la première étape doit être de parler aux électeurs. À l’ancienne : porte-à-porte, étals de marchés, affiches. Pour ça, il vous faut les députés. Autant de notre côté que du leur. Ils connaissent leur circonscription. Nous allons créer un système numérique qui fournira les données nécessaires pour comprendre nos électeurs et ce qu’ils veulent entendre. Je te l’avais bien dit. Ce que Dom veut dire Certains d’entre nous ont attendu ce moment toute leur vie. Ce n’est pas pour le voir gâché par un anarchiste geek qui veut rouler des mécaniques. Je veux juste la victoire, qui échappe aux députés depuis la création du mouvement il y a ans. Attendez. Sauf votre respect, ce référendum est une idée parfaitement e. Pardon ? Ce que nous soulignons Le référendum est le pire moyen de décider quoi que ce soit. Ils sont clivants, réduisent des choix complexes au binaire : rouge ou bleu, noir ou blanc. Il y a des moyens plus nuancés et sophistiqués de réformer et changer la politique, même si on ne vit pas une période politique tout en nuances. Le discours politique est parfaitement , grâce aux crétins qui dirigent. Vraiment ? Si cela doit se passer ainsi, je nous ferai gagner, je ferai tout mon possible, mais pour ça, je dois remettre les chances de notre côté. Nous devons hacker le système politique. Façon cyberattaque. Rentrer par une porte dérobée, reprogrammer le système en notre faveur. Vous parlez affiches et prospectus, je parle d’altérer la matrice de la politique. Pour l’amour de Dieu, sois patient Je supporte pas les cons, donc pas % des politiciens. Franchement, à quoi servent-ils ? C’est quoi ce bordel ? Je suis navrée, ils se sont imposés. Je te laisse gérer. Alors, les gars, pourquoi ne travaillons-nous pas ensemble ? Votre campagne, notre campagne. Unies. Impossibles à arrêter. J’ai des centres d’appel. Du fric. J’ai donné neuf millions de livres avant que les plafonds n’existent, ce qui je crois est le don le plus important de l’histoire politique britannique. N’est-ce pas, Nige ? Exact, Arron. Et qu’avez-vous ? L’expérience. L’expertise. Des contacts au Parlement, les députés. Des bons à rien, on les em. Dans toutes vos déclarations, pas un mot sur l’immigration. C’est exprès, nous ne voulons Ne jouez pas les grands cœurs, ce sont des conneries. Vous savez vous débarquez de nulle part et croyez tout savoir. Je me suis battu pour ça toute ma vie.