Graffic FM 106.1

Graffic FM 106.1 en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

Ajoutez à Votre Site web.

Mais nous devons tout oublier. Oubliez quoi ? Ce que nous avons fait. Qu’avons-nous fait ? Tu sais ce que je veux dire. Je t’ai déjà pardonné. Pardonné ? Que m’as-tu pardonné ? Ne recommence pas une autre fois. Alors vous êtes en train de prendre un café. Salut, Garatzi. Salut et adieu. Je dois m’en aller. Assis-toi un peu avec nous. Je ne peux pas, ma pause est finie. Tu n’es pas venue pendant des jours. J’étais occupée, mais maintenant je viendrai plus. Alors je passerai à la chambre pour voir si ça va. Adieu, ma tante. Et toi, belle fille, viens ici. Je ne sais pas si j’aurai temps après, si bien que je dis au revoir. Porte-toi bien. J’espère qu’Antonio va bien récupérer. S’il se remet mal, je te demanderai de m’accompagner. Ma tante, je passerai lundi. Bon, Maîte, au revoir. Au revoir. Alors , c’est ta petite-nièce. Est-ce que tu es sortie avec elle ? Où es-tu allée ? On a emmené Antoine dans une clinique de rééducation. Nous sommes parties environ heures. Je ne le savais pas. Ca ne te réjouit pas ? Si, bien sûr. Je suis très contente pour ton frère. Donne-moi. Et voilkà. Maïte, pardonne-moi. Pardonner, quoi ? Si, mon attitude Tout. Ne dis pas de sottises. Je ne sais pas quoi dire. Simplement je ne veux pas que ça finisse. Eh bien, ça ne doit pas finir. Ah oui ? Papa, où est maman ? Elle est à l’hôpital. Dis-lui que je vais rappeler. Est-ce que quelque chose est arrivé ? Si quelque chose est arrivé ? Je lui ai dit mille fois qu’elle ne m’envoie pas d’argent. Je n’ai pas besoin d’argent. Quel argent ? Bordel, tu ne le sais pas. Demande-lui. Elle t’expliquera tout. Et dis-lui de me laisser tranquille, parce que je ne viendrai pas. Polyclinique. La chambre de Mikel Goya, s’il vous plaît. Un moment. Oui ? Est-ce qu’il y a Axun ? Non, il n’y a personne. Sûr ? Oui. Je suis seule ici. Merci. Au revoir. Au revoir. C’est sérieux ! Il te semble normal de célébrer l’anniversaire avec deux patients dans le coma ? La vérité c’est que ce n’était pas une bonne idée. Tu n’as pas ouvert la bouche ! Qu’est-ce qu’il y a à dire ?



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *