RCF Reims-Ardennes

RCF Reims-Ardennes en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

Ajoutez à Votre Site web.

Tu penses à aller coucher? Suis-je un gamin? Pourquoi tu veux me coucher à cette heure-ci? Regarde, il est encore tôt. -Je ne parle pas de ça! Toutes les filles te courent après. Tu ne penses pas coucher avant que notre lignée ne s’éteigne? Tu connais mes idées là-dessus, papa. Ne me provoque pas! Il y a déjà ta sœur qui ne pense qu’au bras de fer. Toi, au moins, épouse l’une de ces filles pour faire vivre notre lignée. -N’insiste pas, s’il te plaît. Ces choses-là ne se font pas sur commande, papa. “N’insiste pas, s’il-te-plaît. Ces choses-là ne se font pas sur commande, papa.” Qu’est-ce que tu fais? Toi, grand chef de tribu. Est-ce convenable de parler comme ça? Regarde-moi ces manières-là. -Tu ne l’as toujours pas oubliée, hein? -Qui? Nergis? Je ne m’en souviens pas. J’ai même oublié son nom à Nergis! “Fini” je dis, tu comprends? Fini! Nergis? C’est fini, fini! Ne me fais pas rompre mon serment! Doucement, doucement. Ça va, ça va. C’est passé. Pardonne-moi, papa, mais comme je disais, Nergis n’existe plus pour moi. Plus de Nergis. “There is no Nergis.” “Es gibt keine Nergis.” “Keine”, tu parles! Crétin. “Plus de Nergis”. Tu parles! Voici notre plan: Moi, je l’occuperai, et toi, tu viendras lui planter le couteau dans le dos. -Très bien, ma belle-sœur. -Belle-sœur? Quelle belle-sœur, idiot! Cache-toi, vite. Il arrive. “Belle-sœur”, il dit! Quelle belle lune, n’est-ce pas, chéri? Laisse-moi voir. Nouvelle lune. Et en face, il y a une toute petite étoile. Quel beau drapeau feraient-elles! Je vais vite en parler aux Mayas. Toute la journée, j’ai eu mal au dos. Regarde, quand je me tiens comme ça, ça revient. Regarde, ça me fait mal. Comme un couteau. -C’est un vrai couteau, mon roi. -Vraiment? J’aurais dû demander autre chose à Zeus. -Par exemple? -Je ne sais pas. -Bon rétablissement. -Merci beaucoup. Cette essence soulagera vos maux, mon cher frère. Quelle est la particularité de cette liquide? Inflammable, mon roi. -Combien consomme-t-elle? litres aux kilomètres. -C’est trop! -Assez! Maudit sois-tu! Je n’ai jamais vu une chose pareille. Mais quel homme! Quelle bonne foi! Il ne meurt pas. -Attention à ta main. -Tu n’as pas pu crever! Que je t’enflamme un peu. Tiens, tu vois? J’encule ta bonne foi! Mon amour, jette-le en bas. Toi aussi, Muhteris? Malheureusement, crise cardiaque, ma reine. Qu’ai-je fait pour mériter cette peine? Qu’ai-je fait, mon beau-frère? Mon beau-frère! -Ça ne sert à rien de vous chagriner. C’est la volonté de Zeus. -Bien sûr. L’enterrement aura lieu demain sur la place de Tesvikiye, après le déjeuner. Mes condoléances. Emmène-moi, mon beau-frère. Ne me touchez pas! Bonjour, monsieur, votre ticket. Gratuit pour minutes. Vous avez des invités, messire. Sans vouloir vous offenser j’ai un message pour vous de notre reine Klitoria. -C’est qui, à côté de toi? -Court message. Le Roi Klitor est décédé, messire. Nous avons un enterrement. Vraiment? Je suis dévasté. J’aimais beaucoup le Roi Klitor. Transmets nos condoléances à votre reine, messager. Demain, tous les hommes Maya seront sur la place de Tesvikiye.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *