Radio Bresse 92.8 FM

Radio Bresse 92.8 FM en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

Ajoutez à Votre Site web.

Ma mère ne me laisse te voir, mais je vais trouver un moyen. Allez. Nous parlerons d’autre chose. Si une personne trouve son âme sœur, le mariage peut durer toute la vie. On a tous été créé pour quelqu’un. Le vrai problème, c’est, “pour qui”. Ça, ce n’est pas sûr. Je crois que je suis puni. Je ne sais pas, je le pense vraiment. Ou je suis unique. -Allez, buvons. Ma chérie, je vais à l’anniversaire de Nuran, je ne tarderai pas. Il y a des choses à manger au frigo. Ne tarde pas, d’accord? Cicek. Monsieur Cemal? Qui était ce garçon? Mert. Mon ex-petit ami. Nous nous voyons encore. Tu ne vas pas le dire à ma mère? Non, non. Je ne le dirai pas. Tu ne vois plus Mahmut, alors? Nous nous envoyons des dessins humoristiques parfois. C’est tout. C’est amical. -J’ai compris. Je suis venu voir ta mère. Elle est là? Non, elle est allée à une soirée. Elle n’est pas là. Cemal, tu ne le diras pas, oui? Non, je ne le dirai pas. Cicek. C’est où, cette soirée? Prof de sciences. Il est beau, non? Viens, je te présente. Ne sois pas ridicule. À mon âge, je ne vais pas aller rencontrer les hommes. Tu es folle. Qu’est-ce qu’il a, ton âge? Dans ce cas, nous ferions mieux de mourir. La vie commence après la quarantaine. Regarde Evren. Elle a emporté le beau gosse. -Ce n’est pas le chef de Cemal? -Oui. Il s’est sauvé pour venir. Tu as loupé Cemal, ne loupe pas celui-là. Moi, j’ai loupé Cemal? Attends une minute. Quand tu m’as envoyé à son resto, ou chez lui, tu pensais à quoi? Ton bonheur. Tu as froid? Tu aimes l’eau. Tu es plus belle que jamais. Tu n’as pas froid, n’est-ce pas? -Non. Je n’ai pas froid. Pardon de vous déranger, mais vous êtes adorables. Vous êtes mariés depuis combien d’années? Nous sortons ensemble depuis deux mois. -Tu veux quelque chose, chérie? -De l’eau, chéri. À vos ordres. -Tu es mariée? -Non, divorcée. Quand tu auras mon âge, tu te sentiras toute seule. Trouve quelqu’un tant que tu peux te regarder dans le miroir. Chérie, joyeux anniversaire. Merci. Bonne soirée. Tu es très belle. Regarde, regarde. Je ne suis pas prête pour ça. -Maman. -Qu’est-ce que tu fais? Tu es partout! Je n’ai qu’un bout de vie, tu vas me tuer! Maman, tu as quelque chose à me dire? Non, que veux-tu que je te dise? -Maman, raconte. Je meurs de curiosité. -Mais il n’y a rien. Nous discutions du bâtiment, c’est parti de ça spontanément. Il n’y a rien. -Maman! J’ai vu. Il t’a embrassé. -Tu m’espionnes? Maman, ne change pas de sujet. Viens là. Écoute, je n’attends rien de personne. Je vais te confier à quelqu’un digne de confiance, arranger ma mutation et partir chez ta grand-mère. Ma mère là-bas, toi ici. Je n’ai pas le temps pour ce genre de choses. Maman, ne penses plus à moi. J’ai grandi. Tu as grandi, oui! Si je m’absente deux jours, ce sera le bazar ici. Maman. Écoute ce que je vais te dire. Vous allez très bien ensemble. En plus, je l’aime bien. Il est beau, charismatique. Toutes les femmes l’aiment. À mon avis, ça marchera. C’est ça le problème. Il ressemble à ton père. Ne te mêle pas des affaires des grands. Tu as révisé tes cours? Oui, madame le professeur.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *