Transat FM

Transat FM en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

Ajoutez à Votre Site web.

Que voulez-vous de plus ? Vous savez En ans de carrière, j’ai défendu deux types de clients : ceux qui assument leur position et collaborent même s’ils ne veulent pas passer par là ; et ceux qui se croient plus malins et pensent que je les aiderai sans qu’ils ne se salissent. Vous faites partie des seconds. Mais je vais vous dire une chose Le salut passe par la douleur. Et vous n’êtes pas plus malin que moi. Que se passerait-il si le témoin avait un rapport avec ça ? Nous avons déjà perdu minutes, M. Doria. Alors je ne vous le demanderai qu’une seule fois. Savez-vous qui se trouvait dans cette chambre d’hôtel ? Si vous tenez à le savoir et si vous tenez à ce que je vous aide à vous éviter la prison ne me mentez plus. Tout commença il y a trois mois Ma chérie. Alors, Paris ? Rempli de Français antipathiques. Ça s’est mal passé ? On ne signera pas. Mon père a appelé. Il veut faire du bateau dimanche. J’ai dit oui. Il meurt d’envie de voir Alex. D’accord. C’est papa. Tiens, dis : “papa”. Papa ! Sonia, je dois filer à l’aéroport. D’accord. Tu rentres ou tu restes à Barcelone ? Je viens avec vous. Dis-moi quand tu embarques Je t’aime. Moi aussi. C’était qui ? C’était Sonia. Quelle heure est-il ? Presque six heures. On s’est endormis. Papa. Papa. Papa. On y va ? C’était la bonne route. C’est plus rapide par là. Va un peu plus vite. Je conduis ? Que tu conduises ? Quoi ? Je passe mes journées à mentir. Quand tu es avec moi, tu ne mens pas. Je mens le reste du temps pour être avec toi. Mais me voir te rend heureux. Non ? Moi j’adore ce que je ressens quand on est ensemble. Qu’est-ce qu’on s’était dit en commençant ? Qu’on voulait vivre ça à fond. Et que le moment venu Tu veux quitter Sonia ? Non. Ni moi Bruno. C’est pour ça que ce que l’on a est parfait. Oui, mais on ne peut pas tout avoir. Il faut toujours faire des sacrifices. On est bien. C’est bien. Ce qu’on fait, c’est mal. Et tu le sais. Nous y voilà. Je suis désolé. Tu vas bien ? Oui, je crois. Monsieur Vous allez bien ? ! Tu fais quoi ? J’appelle la police. C’est la faute du cerf. J’ai fait un écart. Il était pas attaché, il téléphonait. Tu m’as fait accélérer. Tu as dit avant qu’il fallait faire des sacrifices. De quoi tu parles ? C’est lui ou nous, Adrián ! Si tu appelles, on est foutus. Écoute-moi ! Écoute-moi, s’il te plaît. Personne n’a rien vu. Personne ne sait. Tout peut continuer comme avant : ta vie, Sonia Ta fille Ta carrière Tu ne veux pas tout perdre, pas vrai ? Pas vrai ? Allons-y. Elle ne démarre pas. Allez, s’il te plaît. Démarre Adrián Démarre, ! Allez ! ! Quoi ? Il y a une voiture. Sors de la voiture. Que fait-on ? Tu verras. Fais ce que je dis. Tu vas où ? Il s’en rendra compte. Je peux savoir ce que tu fais ? On a eu un accident, d’accord ? Comment ça ? Joue le jeu. Bonjour. Je peux vous aider ? Que s’est-il passé ? J’ai quitté la route et je l’ai percuté. On fait le constat. J’appelle les secours ? Non, non. Tout va très bien, merci. Vous êtes sûrs ? Ça doit être l’assurance. Je reviens. Alors ? Une petite frayeur ? Un cerf m’a coupé la route, j’en tremble encore.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *