Radio 6 Montreuil-Sur-Mer

Radio 6 Montreuil-Sur-Mer en ligne écouter en direct Radios françaises La qualité et la diffusion en continu.

Ajoutez à Votre Site web.

Ils les ont abattus, Zingaro ! Nous devons partir. C’est fini, Zingaro Quoi fini ? Qu’est-ce qui est fini ? Personne peut nous attraper. Nous sommes les deux fils d’une énorme . Ouais ? Ouais ? Ne pleure pas ! Ouais ? Ouais ! Ça va pas être juste les Napolitains, Tazzi ! On va tous les baiser ! Allons-y. Arrêtons-nous chez moi d’abord. On n’a pas le temps. Pourquoi ? On n’a pas le temps. Où on va dormir ? Là où personne nous trouvera. Viens, grimpe. J’ai débarqué en R avec ma mère en . J’ai pratiquement grandi à Tor Bella Monaca. À l’époque, il n’y avait pratiquement personne là-bas. Je me souviens des rues avec des enseignes lumineuses, des grands immeubles aux couleurs pétantes. Tout était propre, neuf. J’avais des amis, à l’époque. Un cercle, même. Mais ça a mal fini comme toutes les meilleures choses. Tu sais à ans on sniffait déjà des trucs. Il y avait Sabrina elle était si belle ! Elle travaillait au Kursal à Ostia. Elle est morte dans un accident à San Basilio. Puis il y avait Er Palletta. , il était fou, plus barré que toi. Les flics l’ont abattu pendant qu’il braquait un bureau de tabac. C’était le jour de ses ans il avait besoin d’argent pour sortir sa copine au resto. Et Michelino. ans Ils ont dit qu’il avait été brûlé à mort par les fascistes, mais je l’ai jamais cru. Le jour où ton père est mort, j’ai cru que mon tour était arrivé. Que c’était mon destin. Ça n’a duré qu’une seconde. Il m’a tiré dessus et je suis tombé, puis rien les ténèbres. Tout était fini. Excepté que ça ne l’était pas. Je ne sais pas ce qui m’est arrivé. Mais je me sens bien. Je me sens bien parce que maintenant tu es là. Pourquoi tu rigoles ? C’est juste tu me parles comme si j’étais ta femme. Mais je ne suis pas ta femme. Ou, je le suis ? Tu es embarrassé ? Qui, moi ? Allez, viens ici. Quoi ? Viens ici. Oh, mon dieu ! Qu’est-ce qu’il y a ? Le DVD. Tu l’as laissé dans la salle de bains ? Je vais le chercher ? Comment tu vas pouvoir dormir ? Je dormirai près de toi. Qui c’est ? Qui c’est ? Ces fêlés ! Tazzi ! Hiroshi ! Salut ! Ravi de te rencontrer, je suis Fabio. Hé ! Personne n’avait jamais rien eu à foutre de cette sorte de ruban adhésif, et puis ils l’ont montré dans ce film avec cette blonde en combinaison jaune avec le sabre de samouraï. Tout le monde est allé en acheter. Les gens sont étranges, Enze. Tazzi ! Laissez-la tranquille. Elle n’a rien à voir avec C’est juste une pauvre folle. Tu es vraiment timbré, Enze. Tu fais ce que je dis, et tout ira bien pour elle. Tu veux l’argent ? Prends-le ! J’m’en tape de l’argent, Enze. J’m’en tape. Je veux beaucoup plus ! Je ne sais pas où est la marchandise. Je n’ai rien à voir avec Je veux juste savoir une chose, une seule chose. Qui es-tu ? Pourquoi tu es si fort ? Comment je le saurais ? Une araignée t’a piqué ? Une chauve-souris ? Tu es tombé d’une autre planète ? Maintenant tu vas me le dire ou est-ce qu’il va falloir arracher le bras de ta petite Alessia ? Je sais pas. Hé tu dois me le dire. On pourrait même bien s’amuser tous les deux, avec tous ces pouvoirs. Tu imagines ?



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *