RTL 104.3 FM Paris

Başlık, Başlık direct, écouter Başlık en direct

Ajoutez à Votre Site web.

Laisse tomber avant que je commence à crier des révélations. Je peux encaisser. Tu l’avais eu ! Tu avais eu le boulot pour CBS ! Tu avais réussi ! J’ai pris le message et je t’ai menti ! J’ai menti à mon meilleur ami et j’ai adoré ça ! C’est ce que tu voulais entendre ? Tu voulais entendre combien je suis pourri au-dedans ? Quelle prise ? Quelle importance ? George. Rends-moi au moins le service de me dire quelle prise les pontes de CBS ont préféré. La première ou la deuxième, George ? Bon, c’est bien parce que je sais combien tu aimes avoir du feed-back. La plupart des pontes ont préféré la première. C’est CBS, baby ! Tu vois trop grand. Tu vois toujours trop grand. Tu te serais ridiculisé. Je te protégeais. De quoi ? Je suis le meilleur acteur de New York, tu l’as dit toi-même. Je t’ai menti, Gil. Tu pensais être le meilleur acteur de New York ? Il y a au moins sept mecs devant toi. Comme qui ? Bobby Cannavale, Stanley Tucci, Oliver Platt, Liev Schreiber, Vincent D’Onofrio, Nathan Lane, Griffin Dunne. Non, pardon. Griffin Dunne n’est pas basé à New York. Répète un peu ce que tu as dit ? Désolé, mais autant que je sache, Griffin Dunne habite à Rhinebeck, il peut être à Manhattan en une heure et quart. Tous les directeurs de casting le savent, comment oses-tu prétendre le contraire ? Comment oses-tu prétendre que tu ignores où vit Griffin Dunne ? Non. George, si tu… Si tu ne t’excuses pas tout de suite, je quitte la pièce, c’est fini. Si tu avais eu ce boulot, on aurait passé moins de temps ensemble. Je ne m’excuserai jamais. Alors je vais faire mes adieux. Adieu. Merci d’être venus. C’est mignon de vous tenir la main. Vous pouvez continuer. Je crois que vous avez décidé de vous tenir la main il y a longtemps, vous vous dites : “Comment arrêter avec ça ?” Au revoir. En regardant le public, j’ai cru que Dr Ruth sortait avec Bill Clinton. Adieu, merci d’être venus. Au revoir, Steve, c’était un honneur. Au revoir. Tu as quel âge ? Seize ans. Seize ans ? Et toi ? Quatorze ans. Tu viens d’avoir ans ? Est-ce que quelque chose t’a plu ? Adieu. C’est vous qui me manquerez le plus, le balcon et la mezzanine ! Attends, Gil, attends. Embrasse ton copain, fiotte. Va te faire foutre. Tu sais quoi ? J’ai pas besoin de toi. J’ai pas besoin que tu écrives pour moi. Tu n’as pas besoin de moi ? Dis-moi, comment marche un grille-pain ? C’est les Gremlins. Tu sais quoi, on n’a pas besoin l’un de l’autre. Mesdames et messieurs, le nouveau spectacle de Gil Faizon, il l’a écrit lui-même. Oh, bonjour et bienvenue à Gilspeare dans le parc. Aujourd’hui, Roméo et Juliette, avec moi, Gil Faizon, enchanté, comme Roméo, Juliette est jouée par Lisa, le raton laveur. Ma douce Juliette est morte. Je ne devrais pas vérifier si elle dort. Je devrais me suicider aussi. Personne ne l’admet, mais Shakespeare est un écrivain de . Oui, allô, la SPA ? Oui, j’ai une question. À qui dois-je m’adresser quand un homme couche avec des ratons laveurs ? C’est à ça que sert le ? J’ai rencontré Lisa le raton laveur Salut, jeune fille, tu as ans ? Quel est ton album de Steely Dan préféré ? Tu ne connais pas grand-chose de Steely Dan ? Vous ne connaissez tous pas grand-chose sur Steely Dan ? Parce qu’une partie de la pièce… Bordel de ! Ravi, tu fais quoi après le spectacle, on se fait un truc ? On pourrait aller dans ta chambre de cité U et parler de la fluidité des genres. Oh, non. C’est pas vrai. UN VIOLON SUR LE TOIT Le rideau de Un Violon sur le toit, datant de . On l’a depuis le début ? Faizon. Quelle drôle de coïncidence. Ça roule, G St. G, comment était ton appel ? Bien. Je me suis fait des amis dans le public. Je suis seul au monde. Le monde défile sans me voir. Comme si j’avais une pétition pour les droits LGBT. Le groupe m’a appelé, interdiction de baiser des ratons laveurs. Cette pièce est un désastre. Tu te rends compte que le public ne sait pas qui est Steely Dan ? Ils connaissent de nom. Mais pas en détail. Même Ravi m’a jeté. Ce cher Ravi. J’ai été trop dur avec lui. Aide-moi à me rattraper. Il n’est jamais trop tard. Ravi, c’est George. Et Gil, enchanté, je parie. Ravi, on parlait. Ça me peinerait de voir que nos blagues amusantes ont été prises pour du racisme. Si c’est le cas, on est vraiment désolés. Tu veux bien remonter le rideau du Violon ? Merci. Ravi, t’es un bon gars. Ravi, tu sais, la lettre de recommandation dont tu as besoin pour valider ton stage ? On a trop de trucs à faire. On ne va pas la faire, laisse tomber. Il ne faut pas pousser. Gil ? Désolé d’avoir menti pour cette histoire de voix off qui aurait changé ta vie, et de t’avoir malmené pendant ans. George, je suis vraiment désolé de n’avoir absolument rien fait de mal. Un jour, je te pardonnerai. Gil Faizon, me ferais-tu l’honneur de jouer avec moi la dernière scène de la pièce, telle qu’elle a été écrite ? D’accord. Flashforward, c’est la période de Noël. Nous revoilà au restau de Midtown avec Gil et George, mais le temps a passé, tout a changé. L’ambiance est familière, mais quelque chose cloche. Comme quand votre gouvernante amène son fils. Gil et George ne se sont pas vus depuis des années. Gil passe beaucoup de temps avec Tony le thon. Même si Tony est souvent en cure de désintox… Gil ne le juge pas. C’est moi qui lui vends la cocaïne. C’est bon, serveur, j’amène toujours ma propre chaise. Excusez-moi. On vous a déjà dit que vous ressemblez beaucoup à Gil Stone ? Oui, on me le dit parfois. George ? George Reddington. On était colocs pendant ans. Tony le thon est là. Il a une moustache. Pour montrer que le temps a passé. Mince alors, Gil Stone. Tu te souviens, il y a des années, quand on a fait venir Matthew Broderick qui attend toujours derrière cette porte ? Regarde-toi, désormais, tu es une grande star d’Hollywood. Je suis la star d’une petite franchise de films d’action où je joue un agent secret qui essaye de protéger sa famille : Comment osez-vous kidnapper ma fille ? Moi ? Mais toi, alors, tu es le plus grand écrivain du pays. Ma saga pour ados sur les vampires, Dracula en skate, marche pas mal. Pas mal ? millions d’exemplaires en un jour, c’est pas rien. Oui, mais la plupart des ados n’ont acheté le livre que parce que j’y explique



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *