Radio Europe 1

Radio Europe 1, Radio Europe 1 direct, écouter Radio Europe 1 en direct

Ajoutez à Votre Site web.

Le gros bénef que tu te ferais. Tu vas arrêter de me gonfler avec ce congélateur? Tu veux quoi? Que je pète un câble… à cause d’un d’enterrement? On s’en tape non? Non. Pas moi. Bon ça chauffe un peu. J’ai une répète. On va chercher ma gratte à la maison… et après tu me déposes chez ma copine, c’est bon? Aucun souci. C’est ta copine qu’est venue l’autre soir c’est ça? Non. Celle qu’est venue c’est Sylvie, et là c’est Sandy. Elles sont pas au courant l’une pour l’autre, alors merci de rien dire… au cas où, si possible. Je dirai rien. Alors t’as deux copines. Tu couches avec les deux? On fait pas que des parties de jeux vidéos. Avec les deux? Vu que chez Sandy il y a sa mère, on a tendance à se contenter de petites activités à la cave. Ça veut dire quoi? Hé ben que je bosse sur la question. Stop. Otto, stop, Qu’est-ce que tu fous? Ben quoi qu’est-ce que je fous? T’es super en retard mec. Non je suis pas en retard. Faudrait que t’accélère un peu, Otto. Faut que tu te cales plus sur la basse, Otto. Faut que tu me suives okay, tu me suis? Vas-y. Okay pardon. Dis pas pardon. Okay. Allez. C’est bon, c’est bon. On y retourne. Okay on y va. On y retourne. Otto, C’est bon? On peut y aller? C’est bon on y va. Attends. On est les Stentorians. , , . Bonsoir. C’est vous Lee? Moi c’est Jill, la maman de Sandy. Ils vont avoir bientôt terminé. Je vous offre une bière ou je sais pas? Oh. Non, ça va. Merci. Je vous présente aussi toutes mes condoléances au sujet de Joe. C’était un homme vraiment très gentil. Il y a trop peu de gens comme lui. Un très bon père aussi. Merci. Je voulais inviter Patrick à rester manger avec nous , si vous êtes d’accord bien sûr. Vous vous joignez à nous? J’ai fait beaucoup trop à manger. Oh. Hum… Ça ira. Je reviendrai plus tard. Vers quelle heure je repasse le prendre? Oh, disons. heures , heures et demie. Ils font leurs devoirs après tous les deux d’après ce qu’ils disent. Ha ha ha. Okay. La demie alors D’accord. D’accord. Si vous changez d’avis d’ici minutes, on bouge pas, on est là. Okay. Merci. Oh la vache, mais comment tu l’enlèves cette ceinture? Je m’écorche le dos de la main avec ça. C’est bon. Tu peux retirer ta main s’il te plaît? Oh. Est-ce que tu peux retirer… ta main deux secondes de ma chatte? Okay. Okay. Oh, okay, on retire nos frocs alors? Moi je retire le mien en tout cas. Okay toi tu fais ce que tu veux. Ah ben ça faut pas me le dire deux fois. Oh c’est pas vrai. Regarde ce que tu fais. Il faut d’abord enlever les baskets. C’est dingue ça. Je sais– J’essaye. Les enfants, vous venez, on va manger. Merci, maman. On descend tout de suite. Oui merci, Jill. Une seconde. On se déconnecte et on arrive. Mais tu crois qu’elle est débile ou quoi? Tais-toi. Pourquoi tu me parles comme ça? C’est pas ça mais… c’est qu’elle commence à avoir des soupçons. Comment ça des soupçons? Imagine qu’elle rentre là. T’aurais l’air de quoi. Comment ça se passe avec les maths? Ça avance. C’est très difficile. Génial. Ces algorithmes sont vraiment durs. C’est super bon, Jill. Ravie que ça te plaise, merci Patrick. C’est une– C’est vous qu’avez fait cette carbonara? C’est délicieux. Arrête, t’es incroyable. Non. Ah bon on croirait vraiment. N’importe quoi l’autre. Quoi? Quoi encore? T’es un vrai lèche-cul. Sandy! Quoi, Pourquoi? Parce que je dis que j’aime beaucoup ce que ta mère cuisine? Au revoir. Au revoir. Alors tu veux savoir ce qu’on a fait? Non je veux rien savoir. Ouais je vois. Allez. Allô. Bonsoir. Lee? C’est Randi. Allô? – Ouais. Je suis là. Pardon. Salut. Ça va? – Ça va bien. Et toi? Bien. – Bien. Je t’appelais pour– George m’a dit pour Joe, je t’appelais juste pour te dire que je suis désolée. J’espère que ça t’embête pas que je t’appelle. Non. Ça va. Merci. Ça m’embête pas. Ça va toi? Pas très bien là maintenant. C’est vrai qu’il fallait s’y attendre, mais j’ai quand même du mal à réaliser. Ouais. – Ouais. Et Patrick ça va? – Ça va. A part ça évidemment. Ça va. Il va bien ouais. Enfin tu sais comment ils sont les jeunes. C’est dur à dire. Il en discute pas trop avec moi, mais il a l’air d’aller bien. Il a des tas de copains alors. Oh, ça c’est bien. – Ouais c’est bien. Bref je sais pas si tu t’es organisé pour la cérémonie mais, je voulais aussi te demander, si ça t’embête pas, J’aimerais être là, enfin si tu veux bien. Ouais. Okay. Je veux bien. D’accord, d’accord. Merci. C’est important pour moi. Non, t’as le droit d’être là. Je te dirai quand ça se fera. Merci. Bon et je peux te demander, euh… Comment tu vas? J’en sais rien. Et toi tu vas comment? Je sais pas trop. Mais ça va plutôt bien pour nous. Il faut quand même que je te dise. Je vais devenir– Enfin, Je suis enceinte. Ah ouais? – Ouais. Comme on dit, jusqu’aux yeux. Ben je savais pas. Euh, je savais pas si je devais te le dire, mais… Non, c’est bien. Félicitations. Merci. Tu l’aurais sûrement vite compris en me voyant. Ouais. SEnfin disons, que je voulais te dire que, enfin que– Euh attends, pardon, excuse. Je voulais pas te couper mais Il va falloir que j’y aille.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *