France Bleu Orléans

France Bleu Orléans, France Bleu Orléans direct, écouter France Bleu Orléans en direct

Ajoutez à Votre Site web.

J’étais en sixième et on a fait un tour en bateau. Ouais j’men souviens de ça. Il a voulu qu’on mette des gilets de sauvetage. et moi j’ai dit: “ça sert à quoi?”, Monsieur Chandler? Genre si le bateau coule, vu le temps qu’il fait, on est mort de toute manière.” Tu t’en souviens oui. Et lui il a dit: “le gilet de sauvetage c’est pour que ce soit plus facile pour que les requins vous trouvent si vous tombez à l’eau.” Putain le boute en train je te jure. Ouais les blagues sur les requins il adorait. Sacré blagueur. On rigolait bien avec lui. Oui, moi je me souviens qu’il était gentil. Tu tiens de lui. Ouais c’est con. Donc c’est l’ancien commandant du vaisseau spatial tu t’en souviens? Le commandant du vaisseau Entreprise… Pas encore cette histoire! Tu parles de Star Trek? Mais ferme la, j’te cause pas? Mais va chier avec ton Star Trek là. C’est nul. T’es débile. -Star Trek c’est un des piliers de la culture populaire mon gars, Okay? Ah ouais? Vas-y parle moi de Star Trek. Éduque-moi, espèce d’enfoiré. Ouais attends– il y a combien de temps qu’on se connaît? Tu tiens le coup ma puce? Ça peut aller. Trop c’est trop, okay? Lâche-nous avec Star Trek. Qu’est-ce que tu me fais toi! La ferme! Mais va chier avec ton Star Trek. Tous les films de science-fiction que tu regardes, ils sont tous tirés de Star Trek. Star Trek c’est de la merde. Okay? Start trek- Star Trek c’est un truc de débiles. Ensuite t’as Mad Max. trop naze. Ensuite t’as Matrix. Trop naze, trop à chier. Moi j’adore Star Trek! et alors qu’est-ce que t’as toi? Comment tu peux dire ça? Demande à Patrick. Il adore! Il adore! Okay Patrick, t’en penses quoi? Vas-y, demande à Patrick. Non mais c’est fou ça. Vous parlez de Star Trek ce soir. J’adore Star Trek. Merci. Hé, tonton. Je voulais savoir: Est-ce que Sylvie peut dormir ici? Papa ça le dérangeait pas. Ben alors pourquoi tu me le demandes? Juste comme ça. Merci. Il y a aucune chance qu’ils te parlent de ça, mais ses parents croient qu’elle dort au rez-de chaussée, quand elle reste ici, et alors si jamais vous en parlez, tu leur diras qu’on avait chacun notre chambre? Mais je les connaîs même pas. Si tu les connaîs. C’est les Mcganns. Frank et Pat Mcgann. Oh, c’est Sylvie Mcgann? Ouais. Okay. Alors… tu pourras dire qu’elle dort au rez-de-chaussée, si genre ils appellent ou je sais pas? Okay. Je dois peut-être te dire de mettre une capote? Non, euh– C’est ce que ferais Joe? Non. Enfin, j’veux dire si, on a parlé de tout ça et. Alors… Ouais, bien. T’hésite pas si on fait trop de bruit, tu nous le dis. Okay. Juste une blague. D’accord. Hum, tu crois que je devrais téléphoner à ma mère juste pour la mettre au courant? Non, je crois pas, Patty. Ouais. personne sait vraiment où elle est. Ouais. Ouais ouais, je sais, je voulais juste savoir ce que t’en pensais. Bon, bonne nuit tonton, à demain. Bonne nuit. Tu vas faire la gueule toute la nuit parce que t’as laissé tomber la balle? Je fais pas la gueule. Oh, ferme la. Si t’utilisais ces putains de gants de baseball t’échapperais pas la balle. J’ai pas besoin de gants! J’attrappe mieux la balle sans. Hé, ferme la. Hé, Elise! Oh, nom de dieu. Hé. Viens là. Hé, Lee, tu peux monter avec Patty et lui faire sa toilette? Hé tiens tu peux ranger ça. Tiens. Tu viens bonhomme. Ça va aller. J’arrive dans une minute. Monte, Patty. Ça va aller. Moi j’ai trouvé ça super que t’as lâché la balle. D’accord. Je voulais pas que tu l’attrappes. Oh, merde. Pousse-toi. Fais chier. Putain mais fermez la. Chère maman, je t’écris pour te dire que… Beverly, Massachusetts, s’il vous plaît Funerarium Gallagher. Bonjour. Salut. Oui, bonjour monsieur, Lee Chandler. Mon frère, Joseph Chandler, est à l’hôpital de… à la morgue de l’hôpital de Berverly. Qui euh, qui je dois contacter pour parler de son enterrement? Ouais, merci. Oui. Oui allô, oui je viens de parler à– oui monsieur, je m’appelle Lee Chandler. Mon frère est à la morgue de l’hôpital de Beverly. Oui. Okay. Ouais d’accord, je comprends– J’ai besoin de savoir quelles sont les formalités que je dois remplir pour l’étape suivante.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *