RCF Savoie

RCF Savoie, RCF Savoie direct, écouter RCF Savoie en direct

C’est moi, le Gardien. Moi, pas toi. Pas encore. Je voulais vous aider, c’est tout. Ne t’imagine pas que tu peux m’aider. Tu n’as aucune idée des forces que j’affronte. Si tu veux m’aider, protège le roi. Laisse-moi me charger du Fel. Un choix intéressant. Allez tous à la porte ouest ! Laissez vos étals, dépêchez-vous ! J’ai besoin de votre aide. J’ai trouvé un livre. Tiens donc. Un dessin montrait le portail que nous avons vu. Khadgar. Je l’ai montré au Gardien mais ça l’a mis en rage. Il a brûlé mon travail. Ça, je l’avais caché dans mon manteau. Tournez la feuille. Vous voyez ? Ça signifie quoi ? Les orcs ont été appelés. Quelqu’un, de ce côté, les a invités. Le Gardien a brûlé ton travail ? Il doit vouloir te protéger. Allez, file. Le lieu idéal pour une embuscade. Nos sentinelles sont bien placées. Je vais vérifier. Tu voulais parler au roi humain. Le voici. Je suis le roi Llane. On me dit que vous voulez parler. Demande-lui s’ils comptent repartir. Notre monde est dévasté. On ne peut plus rentrer. Ce n’est pas nous qui avons détruit votre monde. La guerre ne résoudra rien. Il dit : “Pour les orcs, la guerre résout tout.” Alors, pourquoi est-il ici ? Pour sauver mon peuple. Le Fel consume bien plus que ses victimes. Il tue la terre et corrompt celui qui l’utilise. Gul’Dan va tout empoisonner avec sa magie noire. Pour que mon peuple survive, Gul’Dan doit être terrassé. Dans deux soleils, les humains que nous avons capturés serviront à nourrir le portail. Si vous attaquez le camp et dispersez ses guerriers, le clan des Loups-de-Givre le tuera. Deux jours. Si nous acceptons, vous protégerez les nôtres, d’ici là ? J’essaierai. Embuscade ! C’est un piège ! Traître ! Retraite ! Rentrez ! Protégez notre camp. Reculez ! Remontez ! Protégez le roi ! Restez groupés ! Concentre-toi, comme tu savais le faire. À l’épée ! Ça va ? Mort, vous êtes inutile. Partez, j’aide les autres. Repliez-vous ! On part tous ensemble. Medivh protégera notre retraite. Repliez-vous ! À l’arrière ! Attention ! Garona ! Restez groupés ! Repliez-vous ! Tenez bon ! Où est le Gardien, bon sang ? Protège le roi. Je m’occupe d’eux. Boucliers, formez le mur ! Tuez la monture ! Écartez-vous ! Remontez vers le plateau ! Repliez-vous ! Repliez-vous, vite ! Medivh. Medivh, arrêtez ! Tiens bon, mon fils. Papa ! Pour Azeroth. Callan. Il est là ! Qu’est-ce qu’il a ? Il faut l’emmener à Karazhan. Je prends les chevaux. Ce sera trop long. Prenez un griffon. Mettez-le dans la fontaine. Qu’est-ce qu’il a ? Je lui avais dit de rester ici. Je dois partir. Il nous faut l’aide du Kirin Tor. Va. Je prépare un remède. Restez avec lui. Tu dois partir tout de suite. Tu es un traître, Durotan. Non. Je suis fidèle à ce qu’on a été. Tu l’étais, toi aussi. Tout ça, c’est terminé. On ne sert plus qu’à nourrir le Fel. Il y a encore un espoir. Nos enfants. Ne m’oblige pas à tuer d’autres innocents, jeune chef. Si je me soumets, tu laisseras mon clan en paix ? Comment vais-je appeler notre fils ? Go’el. Toi… Où est le vieil homme ? Il m’a dit de te veiller. Et le roi ? Il est en vie. Le fils de Lothar est mort. J’ai voulu cette rencontre. Lothar va me haïr. Cela te chagrine ? C’est un grand guerrier. Il protège les siens. Un bon compagnon pour une orque. Je ne suis pas orque. Ni humaine. Plus jeune, je me sentais étranger à mes semblables. J’ai voyagé dans des contrées lointaines, en quête de sagesse. Je voulais trouver un lien avec les âmes que j’étais chargé de protéger. J’ai rencontré un peuple fort et noble. Et parmi eux, une des leurs m’accepta tel que j’étais et m’aima. Ce n’était pas la vie à laquelle j’étais destiné, mais cela m’a appris une chose. Si c’est l’amour que tu cherches, sois prête à aller aux confins du monde pour le trouver. Tu l’as quittée ? Rejoins Lothar. Entre dans le cercle. Je te fais ce cadeau, Garona. Tout un monde contre une statue. Les dieux sont d’étranges créatures. Les Loups-de-Givre, vous êtes pleins de bon sens. Nous qui sommes du sud, nous admirons cela. Quand le portail s’ouvrira et que la Horde nous rejoindra, nous leur donnerons le Fel. À eux tous. Durotan n’est pas d’accord. Que t’importe l’avis de ce traître ? Les Loups-de-Givre ont besoin d’un nouveau chef. Un chef qui agira dans leur intérêt. Qui comprendra les desseins de Gul’Dan. Sa puissance. Approche. Je vais te donner le Fel. Durotan… a menti au clan pour qu’il se méfie du Fel. Laisse-moi les réunir et les amener ici. Donne-moi le Fel devant eux pour qu’ils voient combien je deviens fort. Comme je le disais, vous êtes pleins de bon sens. Une nouvelle ère commence, celle de la Horde. Sois craint ou sois consumé. Pardonne-moi. La mère de Callan est morte à sa naissance. J’en ai voulu à mon fils, pendant des années. Je ne vais pas t’en vouloir. Il était si jeune. De toute ma vie, je n’ai jamais ressenti une telle douleur. Suivez-moi ! En avant ! Gul’Dan ne gâchera pas son pouvoir sur les Loups-de-Givre. Brûlez-les ! Prenez les faibles, tuez les forts ! Pitié ! Emmenez-les ! Je nagerai dans ton sang. Peut-être, mais pas ce soir. Je vais les retarder. Tu auras un peu d’avance. Si tu veux sauver



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *