La Radio Plus 94.0 FM Annecy

La Radio Plus 94.0 FM Annecy, La Radio Plus 94.0 FM Annecy direct, écouter La Radio Plus 94.0 FM Annecy en direct

j’ai pas toute la journée. Allez, mous du genou. C’est quoi, cette odeur ? C’est du popo avec un zeste de caca. Ça sent de plus en plus fort ! A table ! Quelle odeur divine ! Des saucisses ! En voiture, les garçons ! Nom d’une choucroute ! Perso, je le sens moyen. Ces lascars sont un peu chatouilleux, laissez-moi leur causer. Arrête tes larmes de crocodile, où est la Vipère ? T’inquiète pas, ma Vipère ! Tu ne sombreras pas dans l’oubli. Tu seras vengée, Vipère ! Si vous ne me croyez pas, regardez mon plan de bataille, j’ai tout indiqué là ! Chef, je sais pas qui est qui. Faut bien l’étudier pour piger. Là, c’est vous, les gars. Là, c’est Brooklyn. C’est là qu’on va choper ces chiens ! Cette boule de poils yoyotte. On se carapate. Tu vois le topo. Bref, tu ne m’échapperas pas, Titoutou. Et ce gros cabot marron, je l’aurai aussi ! Titoutou ? Y en a plein, des petits toutous. T’es un petit toutou, O.K. ? Filons. Il a aussi causé d’un gros cabot marron, comme le nouveau coloc de Max. Pas forcément. Là, j’ai plus d’arguments. Toi ! Touche pas à Jeux Quoi ? Tu connais Titoutou ? C’est mon ami. Certains diraient mon petit ami. Personne ne dit ça. J’arrive pas à le croire ! C’est cool, le monde est petit, c’est ça qui est marrant. Chopez-les ! Tirez-vous ! Pas bon, ça ! A plus, les gars. Sauve qui peut ! Derick, grosse nouille ! Ils se sont tous tirés ? J’ai eu chaud aux moustaches. Re-boulette ! On en a un. Bravo, les gars ! Eh oui, Titoutou, on tient ton pote ! Un point pour moi. Vous n’avez rien vu, d’accord ? Tu sais quoi ? Les saucisses me montent peut-être à la tête, mais t’es sympa. Pareil pour toi, vieux. Quand je t’ai rencontré, j’étais genre : “Je sais pas si je le kiffe.” Mais maintenant que je te connais, je suis genre : “Je le kiffe.” Tu sais, j’ai vu ce bâtiment de l’extérieur de nombreuses fois. Si j’avais su quels trésors se cachaient derrière ces murs, j’aurais enfoncé cette porte depuis longtemps. De quoi tu parles ? Mon ancien maître et moi, on vivait par ici. Duke, attends. T’avais un maître ? C’était il y a longtemps. Je ne veux pas en parler. Mais si, allez. Je suis pas sûr Jeux Mais tu sais quoi ? Il était tellement sympa. C’était le plus chouette. Ce qu’on s’amusait. On jouait à “va chercher”, on allait se promener, on faisait la sieste. On était des gros siestards. Je suis sorti un soir, chasser un papillon ou une voiture, le temps que je l’attrape et que je l’avale Jeux Sûrement un papillon, alors. Je me suis aperçu que j’étais si loin de chez moi que j’étais perdu. Quelques jours après, la fourrière m’a ramassé. J’avais la belle vie et il a fallu que je gâche tout. Il faut qu’on aille chez toi. Ton maître sera trop content. Tu crois ? Mais, il n’est pas venu me chercher. Peut-être Jeux qu’il m’aimait pas. Bien sûr que si, c’était ton maître. Il est sûrement mort d’inquiétude. Je ne sais pas trop. Moi, je sais et on y va. Ton maître va triper, moi je tripe, rien que d’y penser. Allons-y. Les voilà ! Viens là, le chien. Où vous allez comme ça ? Revenez, sales clébards ! Ce lapin, il avait des yeux de cinglé. Rien ne peut guérir ce genre de détraqué. Gidget, j’ai une idée. Y a peut-être un chien par ici qui ressemble à Max. Passe du temps avec lui, sous peu, tu croiras que c’est Max et tout ira bien. On ne laisse pas tomber ! On est dévoués, fidèles, les meilleurs compagnons, on est des chiens ! Chat. Faucon. Félicitations, aujourd’hui, vous êtes des chiens, bon gré mal gré. Chic. Trouvons Max avant le lapin. Exécution ! On est des chiens ! Ras la cafetière. Saperlipopette. Ils sont passés par là. Excellent, on se rapproche. On est à la pointe de la malfaisance. A la pointe. Une ampoule vient de s’allumer dans mon cerveau. Lapinou a une idée. De quoi j’ai l’air ? T’es très bien. Je ne sens pas mauvais ? Tu sens le chien. Relax ! La voilà. Vas-y, gratte à la porte. Tu te rappelles l’usine à saucisses ? On s’est marrés. Tu gagnes du temps ? Non, qu’est-ce qui te fait dire ça ? Explique-moi longuement pourquoi tu crois ça. Tu n’as pas besoin d’avoir peur, ton maître va être ravi. Nouvelle voiture. Je peux vous aider ? Non, c’est bon. Merci. C’est pas bon. Vous êtes sales. Veuillez quitter ma pelouse avant que j’attrape Jeux ce que VOUS avez. C’est ma pelouse. On devrait peut-être partir. Pourquoi Fred aurait-il un chat ? Il les déteste, c’est un des trucs que j’aime chez lui. Fred ? Le vieux type ? Il est mort. J’aurais peut-être pas dû te dire de venir. Partons. Tu mens. Les chats mentent tout le temps, ne tombe pas dans le panneau. C’est qui, eux ? C’est chez moi ! Allez-vous-en ! Il faut qu’on file. Viens, allez. Ce n’est plus ta maison. Pourquoi tu m’as fait venir ici ? Minute, c’est ma faute ? J’essayais de t’aider. T’essayais de te débarrasser de moi. Tu sais quoi, j’ai assez donné. A plus. Doucement, du calme. Rentre à la maison ! Viens m’aider ! Tiens bon, j’arrive. On a fini par t’avoir, mon gros. C’est la fin, pour toi. Titoutou ! J’hallucine ! Tu te croyais tiré d’affaire ? Crochet, re-crochet, coup de pied ! Coup de karaté au cou ! Tu veux bien me lâcher ! Tatouage ! Titoutou, ça me fait mal de dire ça



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *