Fun Radio 104.3 FM Belley

Fun Radio 104.3 FM Belley, Fun Radio 104.3 FM Belley direct, écouter Fun Radio 104.3 FM Belley en direct

Les gars, racontez comment vous avez fait, comment vous avez buté votre maître. Racontez bien tout, on adore les détails sanglants. Ça, oui. Racontez ! Raconte, Max. J’ai fait genre Jeux On a fait genre Jeux Prends ça ! Sale maître. On est comme ça, nous. Là, je suis mort d’ennui. Rasoir ! On veut des détails ! Y a un truc dans la cuisine. Oui, une table. C’est plat. Grille-pain ! Et rond à l’extrémité. Une cuillère ? Oui, une cuillère. Exactement. On ne tue pas avec une cuillère, on touille avec une cuillère. Qui veut savoir comment tuer avec une cuillère ? Moi ! Avec la cuillère, on a allumé l’appareil, sur le plan de travail. Il a des Jeux Des lames ! C’était un mixeur ? Vous avez mixé un humain ? Ils causent du mixeur. Dites que c’était un mixeur ! J’ai pas demandé le nom, nous, on tue avec. Mais c’était un mixeur. Vous entendez ça ? Vous savez qui vous me rappelez ? Ricky ! Repose en paix ! Ricky était mon seul soldat prêt à tuer les humains à vue. Tous les autres, faut les motiver, pas ces deux frères. Nous avons tous souffert entre les mains de l’homme. Moi, par exemple, j’étais lapin de magicien aux fêtes de gamins. Mais le lapin dans le chapeau, c’était plus tendance, alors, mon maître a laissé tomber la magie et m’a fait disparaître de sa vie ! Je vivais dans un salon de tatouage. Les stagiaires s’entraînaient sur moi, jusqu’à ce qu’ils manquent de place. Les humains disent qu’ils nous aiment, puis ils se ravisent et nous jettent. Pas vrai, les crevettes ? Pas notre faute, si on est moins roses qu’à la télé. Vous allez rejoindre notre confrérie. C’est l’heure de l’initiation. Quoi ? Quelle heure ? Convoquez la Vipère ! Elle est venimeuse ? Pour info, je suis allergique au venin ! Vas-y, montre-lui. Le collier de Max ! Où est-il ? Qu’est-ce qui lui est arrivé ? Je dirai que dalle. Tu vas nous dire où est Max tout de suite. Je suis censé pétocher ? Je suis un chat, je retombe sur mes pattes. Toujours ? T’as l’air d’être souvent tombé sur la tête. Tu me cherches ? Je te taillade en croix, comme une gaufre. Trop bête pour parler, trop laid pour être mangé. Fini la gentille fifille ! Où est Max ? Parle ! Aide-moi ! Ne le regarde pas, regarde-moi. Personne ne peut t’aider. Où est Max ? Il est dans les égouts, il a été enlevé. Pitié, adorable petit flocon de neige. Vipère ! Comme preuve de votre allégeance, vous allez recevoir la morsure de la dent unique d’une vipère borgne, nourrie exclusivement de rage anti-humaine ! Qui passe en premier ? En fait, voilà Jeux Titoutou. Je peux t’appeler Titoutou ? Ça te va bien, avoue. Ecoute, entre toi et le gros, c’est toi que je préfère. Merci. Titoutou passe en premier. Titoutou passe prem’s ! Titoutou ne veut pas passer prem’s, prenez le gros ! Mords-le ! Arrêtez ! Pourquoi vous initiez deux vulgaires mascottes ? Des mascottes ? On les a braqués dans la ruelle, on a arraché leurs colliers. Y a erreur. Vous les avez cramés ? “Cramés”, “perdus”, “chourés par des chats”, ce sont que des mots, non ? Vous ne méritez pas d’être marqués par la Vipère. On trouvera la sortie. Vous méritez d’être dévorés par la Vipère. Chopez ces lèche-laisses ! Attends ! Montre-leur, Duke ! Les gars, c’était un accident. Vous avez aplati la Vipère sacrée ! Comme une crêpe. O Vipère ! T’es dans un monde meilleur. Avec Ricky ! T’avais jamais fait de mal à personne. Bon, t’as mordu plein de gens, alors, tu mérites peut-être ce sort, ça te pendait sûrement au nez. Mais pas comme ça, pas sous mes ordres. Attrapez-les ! Attends-moi ! On regrette ! On peut arrêter, maintenant ? On a un problème. On a un tas de problèmes, duquel tu parles ? Arrêtez de courir, guignols ! Tout de suite ! Retiens ton souffle ! C’est la partie de l’histoire que je préfère le moins ! Les amis, j’ai peur d’avoir de terribles nouvelles. Les écureuils prennent le pouvoir ! Je le savais. J’ai toujours dit que c’étaient des petits sournois. Non, on ne s’occupe pas des écureuils, là. C’est pas Jeux Max a disparu ! Il est dehors, quelque part, perdu, effrayé et tellement beau. On doit le retrouver et le ramener. Mais le monde extérieur est bruyant,



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *