Sequence FM Paris Listen

Sequence FM Paris Listen, Sequence FM Paris Listen direct, écouter Sequence FM Paris Listen en direct

l’Artémis du siècle! Garce, criminelle, fourbe, voleuse, ! Laissons-le se déchaîner! Alors! Où est-elle? Qui? Ta Fiordiligi? Ma Fior jeux du diable! Qu’il l’emporte, et moi ensuite! Tu vois bien qu’il faut savoir faire la différence. J’ai un peu plus de mérite jeux Arrête tes sarcasmes et cherchons plutôt un moyen éclatant de les punir. J’en connais un: les épouser! Plutôt épouser la barque de Charon. La grotte de Vulcain. La porte de l’enfer. Alors, restez célibataires. Est-ce que nous pourrions jamais manquer de femmes? Les femmes ne manquent pas, mais feront-elles autrement que celles-ci? Au fond, vous les aimez, vos corneilles déplumées. C’est vrai! Alors, prenez-les comme elles sont. La nature ne fait pas d’exception. Elle n’a pas créé deux femmes différentes, rien que pour vos beaux yeux. En toute chose, il faut être philosophe. Venez ici, nous allons chercher comment arranger la chose. Je veux que ce soir, nous fêtions deux noces. Entre-temps, écoutez une poésie, que vous devriez bien apprendre. Tous les hommes accusent les femmes, mais moi, je les excuse si, mille fois par jour, leur amour change. Pour certains, c’est un vice, pour d’autres, une habitude, pour moi, c’est une nécessité du cœur. Que l’amant qui se voit déçu ne condamne pas les autres, mais sa propre erreur. Car, qu’elles soient jeunes, vieilles, belles ou laides, répétez avec moi: elles font toutes ainsi! Elles font toutes ainsi! Victoire, mes maîtres! Ces dames sont disposées à vous épouser. J’ai promis en votre nom que, dans trois jours, elles partiraient avec vous. Elles m’ont ordonné de trouver un notaire pour le contrat. Elles vous attendent dans leur chambre. Vous êtes satisfaits? Très satisfaits. Le succès est assuré quand Despina s’en mêle. Faites vite, chers amis, allumez les lumières, et dressez la table avec art et noblesse. Les noces de nos maîtresses sont décidées, allez à vos postes jusqu’à l’arrivée des époux. Faisons vite, chers amis, allumons les lumières, et dressons la table avec art et noblesse. Bravo! Parfait! Quelle abondance! Quelle élégance! Je donnerai à chacun un bon pourboire. Les deux couples s’avancent. Applaudissez leur arrivée. Que le ciel s’emplisse de musique et de chants joyeux. La plus belle comédie qu’on ait jamais vue va avoir lieu! Bénis soient les deux époux et les jolies mariées! Que le ciel leur soit propice, et qu’ils soient toujours, comme les poules, prolifiques en enfants qui les égalent en beauté. Comme tout ici semble promesse de joie et d’amour! Le mérite en revient à notre chère Despina. Jouez encore cette musique, reprenez ce chant, tandis que nous nous asseyons dans la plus grande joie. Tout ici, ô ma vie, répond bien à mon ardeur. Dans mon cœur, la joie grandit et se répand. Comme tu es belle! Comme tu es charmant! Quels beaux yeux! Quelle belle bouche! Trinquons et buvons! Buvons et trinquons! Dans ton verre et dans le mien que soit engloutie toute pensée, et qu’il ne reste plus aucun souvenir du passé dans nos cœurs. Ah, si elles pouvaient boire du poison jeux ces renardes sans honneur! Mes amis, tout est prêt. Le notaire est dans l’escalier avec le contrat de mariage. Il arrive. Bravo, qu’il entre! Je vais le chercher. Le voici. Avec tous ses vœux de bonheur, le notaire Beccavivi vient à vous dans sa dignité notariale. Le contrat est stipulé dans les règles ordinaires. En toussant, puis en s’asseyant, il va le lire à haute voix. Bravo, bravo, en vérité! Par ce contrat rédigé par moi, seront unis par le mariage Fiordiligi avec Untel, et avec Machin, Dorabella sa sœur légitime, celles-ci, dames de Ferrare, ceux-là, nobles albanais. Et pour dot et cadeau de noces jeux Nous savons, nous savons! Nous avons confiance. Signons, donnez donc! Quel est ce bruit, quel est ce chant? Restez là, je vais voir. Miséricorde! Dieux du ciel! Quel horrible hasard! Je suis glacé d’effroi. Vos fiancés jeux Mon fiancé jeux Ils arrivent à l’instant, ils débarquent déjà! Comment! Oh, destin funeste! Qu’allons-nous faire? Partez vite, fuyez! Là, là, cachez-vous, de grâce! Dieux, aidez-nous! Remettez-vous. Qui va nous sauver? Fiez-vous à moi, tout ira bien. Mille pensées cruelles tourmentent mon cœur. S’ils découvrent la trahison, que deviendrons-nous? Sains et saufs, vers les bras amoureux de nos fidèles amantes nous revenons en exultant de joie pour récompenser leur fidélité! Guglielmo! Ferrando! Quelle joie! Ici? Comment? Depuis quand? Rappelés par un contrordre royal, le cœur plein de gaieté, nous revenons à nos adorables fiancées, nous revenons à votre amitié. Mais pourquoi cette pâleur, ce silence? Mon amour, pourquoi es-tu si triste? Troublées par la joie jeux Les mots me manquent, elles en restent muettes. c’est un miracle si je survis. Permettez que l’on dépose cette malle dans cette pièce. Mais que vois-je? Un homme caché! Un notaire! Que fait-il ici? Non, ce n’est pas un notaire. C’est Despina déguisée qui rentre du bal masqué. Y a-t-il femme plus rusée? Despina? Je ne comprends pas. Je viens de laisser tomber un papier, ramassez-le. Mais quel est ce papier? Un contrat de mariage! Vous avez signé là. lnutile de nier!



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *