Radio Sequence FM Paris

Radio Sequence FM Paris, Radio Sequence FM Paris direct, écouter Radio Sequence FM Paris en direct

J’ai peur que ce soit toi qui aies quelque chose à cacher. Si tu as un amant, je ne veux pas le savoir. Si j’en avais un, je n’aurais pas proposé ce jeu. Ou bien tu veux qu’on découvre que tu en as un. C’est un mécanisme psychologique : comme les tueurs en série qui font de tout pour être découverts. Allez, jouons. Si on en a marre, on arrête. Oui, un peu comme quand on jouait au jeu de la vérité quand on était gamins. Et alors ? On se branlait aussi ensemble quand on était gamins. Pas moi, pas avec vous. Toi, tout seul ! Vas-y, Cosimo, sors ton téléphone. Hein ? Sors ton téléphone. Je dois m’inquiéter ? Non, bien sûr que non ! Voilà. Où est le problème ? On est sérieux, là ? C’est déplacé d’avoir son portable sur la table pendant qu’on mange. Diego éteignait le sien. Lélé le retourne. Quoi ? Tu le poses retourné, tu crois que je n’ai pas remarqué ? Je ne le fais pas exprès, je le sors et je le pose. Pourtant, s’il s’égratigne, remplacer le verre coûte euros. chez les Chinois. Alors abîmons-le ! Regarde Jeux Je le mets à l’endroit. Je prends le mien. Mais je vous avertis, si c’est ma mère, je ne réponds pas. Si c’est celle du chien allergique, je ne réponds pas non plus. Pour le reste, il est à vous. Bon, voyons ce qui se passe. C’est une connerie, tu es d’accord ? Une grosse connerie. Et comment ! Je vous en prie Jeux Papa ? Sofia. Salut, Sofia. Bonsoir, tout le monde. Elle devient toujours plus belle. Elle a pris de sa mère. Tu peux venir une seconde ? Excusez-moi. Tu me donnes un peu d’argent, s’il te plaît ? Tu pouvais me le demander là-bas. Non, ça me gêne devant maman. Que s’est-il passé ? Comme d’hab. Vous vous êtes disputées ? Quel âge a Sofia ? ans en juin. Tu te souviens de son anniversaire à la plage ? C’était pour ses dix ans. Ses dix ans, oui. On dirait que c’était hier. Parfait Jeux “Comme le temps passe”, on vient de le dire. “Ici, il n’y avait que des prés Jeux ” “Les noirs ont le rythme dans le sang”. “A la télé, il y a aussi des pros”, on ne le dit pas ? C’est bon, j’ai rien dit ! Attention, premier texto. C’est le mien. On le lit ? Oui. “Je veux ton corps” ? C’est qui ? J’en sais rien Jeux Ça commence bien. Ça veut dire quoi ? Je ne sais pas. Qui c’est ? J’ai pas enregistré le numéro, comment savoir ? Ça doit être une erreur, j’en sais rien Jeux Que veux-tu que je fasse ? C’est ce numéro qui appelle. Réponds. Réponds. Oui, je réponds. Mets le haut-parleur. Oui. Je l’ai mis, je l’ai mis. Je l’ai mis. Allô ? Qui est-ce ? Allô ? Il y a quelqu’un mais il ne dit rien. Allô, qui est à l’appareil ? Qui est-ce ?! Mon cul ! Tu trouves ça normal ? C’est une blague. Va te faire foutre ! C’est des blagues, ça ? T’es vraiment Jeux C’est un con. T’es un con. C’est pas drôle. Une petite blague. J’en étais sûre, alors. C’est ça ! On l’a vu à ta couleur. Le téléphone, je sors. Dis bonsoir, au moins. Salut, tout le monde. Salut, Sofia. Salut, Sofia. Je l’avais déjà dit avant. Elle l’avait dit avant. Elle n’est pas toujours comme ça. Des fois, c’est pire. A cet âge-là, ils sont ingérables. Tu étais comment à son âge ? J’étais comment ? Il était comment ? Je m’en souviens bien. Il était Jeux Aide-moi. Superficiel. Un adjectif parfait. Il aimait le foot et un autre truc. Ne l’écoute pas. Sa mère était désespérée. Une femme finie. Les leurs étaient contentes, tiens ! Moi, qui sait si je serai une bonne mère. Tu es enceinte ? Non, non Jeux Vous essayez ? Disons que oui. A la vôtre, alors ! Il n’y a encore rien à fêter. Déjà le fait qu’il y en a qui nt ! On n’a pas encore mangé l’entrée et on en est déjà là ? Qu’est-ce que j’ai dit ? Rien de quoi crier au scandale. Quand même. On fait croire qu’après des années, on comme au premier jour ? Ils essaient d’avoir un enfant, c’est différent. Soyons plus sages : aux enfants et au sens qu’ils donnent à nos vies. Nul ! Je préférais trinquer aux gens qui nt. Peppe, tu râles pour tout ! Je n’approuve pas l’idée que sans enfants, la vie n’ait pas de sens. Parfois, c’est une solution de facilité. Que veux-tu dire ? Tu fais un môme comme ça tu ne penses à rien d’autre. C’est pratique. Je ne veux pas un enfant pour ça. Pour quoi, alors ? Pour mille raisons. Dis-m’en une. Une ? Pour compléter le couple. Par exemple. Comme si le bonheur avait besoin de l’arrivée de quelqu’un d’autre. Mon Dieu ! L’autre soir, on s’est disputés sur Dieu. Au fond, c’est la même chose. Je ne veux pas de ces coups de pouce. Le sens de ma vie, je veux que ce soit moi. Je suis égoïste et je mourrai égoïste. Santé. Avoir un enfant peut aussi être un acte d’égoïsme. Pourquoi ? C’est plutôt un acte de générosité. Non, ça peut être parce qu’on a peur de vieillir. Et on espère qu’un enfant puisse te donner une nouvelle vie. Moi, je ne me prends pas la tête, avoir ma fille m’a donné une grande joie. Je suis d’accord avec Rocco. Vous allez vous moquer, mais le plus beau moment de ma journée, c’est quand je couche Rosa. Elle me regarde et me dit que je suis la plus belle du monde. Ça me rend heureuse, heureuse, heureuse. On a compris, non ? Heureuse. Elle a dit “heureuse” ? Il y avait l’écho. Quand à ans elle t’enverra chier, voyons si tu seras “heureuse, heureuse.” Non, c’est vrai, les enfants servent à te donner une seconde chance. C’est comme reparcourir ta vie à travers eux. Voilà : moi, je n’ai aucune envie de la reparcourir. Parce que tu as eu une vie de merde ! Je le dis parce que je le pense. C’est ma soeur. Réponds. Et mets le haut-parleur. Salut, Marta. Peppe, le haut-parleur. Attends une seconde. Salut. Salut. Fais gaffe, j’ai mis le haut-parleur. Alors, ça ne vaut pas ! Le haut-parleur ? Oui, je l’ai mis. Pas le droit d’avertir. Enlève-le. Je ne peux pas. Pourquoi ? Marta, je ne peux pas. C’est quoi tout ce bruit ? Je suis chez Rocco et Eva. C’est foutu ! Salut, Marta. Salut. Bon, écoute Jeux Je te rappelle. Si c’est pour Anzio, c’est non. Je te rappelle demain. Salut. Désolé, j’ai un peu merdé. Un peu ? J’étais pas prêt. Au prochain appel, ça ira. Que dois-tu faire à Anzio ? Ma soeur m’a trouvé un boulot dans une école privée. Pourquoi tu n’en veux pas ? C’est loin. A ta place, je serais moins difficile.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *