Radio Europe 1 – 104.9 FM Abbeville

Radio Europe 1 – 104.9 FM Abbeville, Radio Europe 1 – 104.9 FM Abbeville direct, écouter Radio Europe 1 – 104.9 FM Abbeville en direct

Vous avez voulu vous couper de vos sentiments Jeux peut-être prétendre que ça n’arrivait pas pour éviter d’y faire face. Je veux aider cette pauvre femme de la librairie. Pourquoi ? Vous vous identifiez à elle ? Oui. D’accord. Venez. Si je vous disais que Katherine Jeux essaye d’échapper à une relation Jeux Il la soigne. Est-ce qu’il avait besoin Jeux de me pousser contre le mur pour ça ? Elle m’a l’air d’aller bien. Elle est déboussolée. C’est toi qui en a l’air. Tu veux me rendre service ? Tout ce que tu veux. Rentre chez toi. Je t’appellerai. Laisse-nous un peu seuls. D’accord ? D’accord. Vous arrivez un peu vite à la conclusion très bizarre Jeux que votre compagnon a été remplacé par Jeux quelqu’un d’autre. N’est-il pas plus probable que vous voulez le croire changé Jeux parce que vous cherchez une excuse pour rompre ? Je ne sais pas. Réfléchissez-y, je vous en prie Jeux avant de faire quoi que ce soit Jeux avant de détruire quelque chose de réel. Vous voulez bien ? S’il vous plaît ? Oui. Merci. Je n’ai fait que lui poser un sparadrap psychologique. Il faut que je la revoie. Amène-la à mon cabinet demain vers h. Qu’est-ce qu’elle a ? On dirait qu’une forme de grippe hallucinatoire sévit. Les gens semblent s’en remettre en un jour ou deux. Je ne peux que traiter les symptômes. Tu crois que ça va aller ? Une bonne nuit de sommeil lui fera du bien. C’est contagieux ? Ramène-la à son petit ami. Je ne parlais pas de ça. Je me demandais si l’Hygiène devait y jeter un coup d’oeil. Qui sait ? Je ne sais pas. J’aimerais savoir. Bon. Ramène-la chez elle. “Bains de boue Bellicec” Bonjour, Jack. Et le cocktail littéraire ? C’est le nouveau livre de Kibner ? Tu n’as pas lu ta poésie ? Je suis désolée, Jack. Bonsoir, Bains Bellicec. Nous recommandons un bain de minutes dans des cendres volcaniques Jeux suivi d’une immersion en eau pulsée tourbillonnaire. Vous pouvez m’aider à sortir ? Bellicec, je vous parle. Donnez-moi un coup de main. Aidez-moi à sortir de ce machin. Chaque semaine, c’est la même chose. Vous ne pouvez pas être plus Jeux Donnez-moi une serviette ! Vous allez vraiment vous faire mal un de ces jours. Donnez m’en une autre. Il faut être plus patient. Allez. Nancy, éteignez la musique. C’est pour les plantes, Stan. J’en ai rien à foutre. Je déteste cette musique. C’est excellent pour elles. Elles adorent. Les plantes ont des sentiments comme nous. C’est fascinant. Ce genre de musique Jeux stimule leur croissance. On a fait plein d’expériences là-dessus. Allez, éteignez ça. Détendez-vous ou vous ne profiterez pas du massage. M. Gianni, que faites-vous ici ? Il faut le lire, Mme Bellicec. “Mondes en collision” de Velikovsky. Oh, oui. Je l’ai lu plusieurs fois. Avez-vous lu “Créateur d’étoiles” d’Olaf Stapledon ? Vous devriez le lire aussi. Il est affreusement tard, M. Gianni. Vous êtes si brillante. Oh, M. Gianni. Vous êtes resté trop longtemps dans le bain. On peut en faire trop. A propos, merci pour la plante de la dernière fois. Je t’accompagne. C’est inutile. C’est gentil de sa part. Ça va aller ? On se voit demain matin. Merci, Mathieu. Grâce à toi, je me sens mieux. Je vais réfléchir à ce qu’a dit ton ami Kibner. D’accord. Merci de ton aide. Bonsoir. A bientôt. Où étais-tu, chéri ? Je ne veux pas te déranger si tu réfléchis. Je mangerais bien chinois. Je n’ai rien avalé de la journée. Jack, tu vas t’étouffer. Je saigne du nez ! Qui est là ? C’est Mathieu. Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Là-bas. Qu’est-ce que tu as au nez ? Je t’ai fait venir en tant qu’ami. Tu fais un rapport sur des choses que tu trouves Jeux comme une maladie contagieuse ou un cadavre dans un commerce ? Montre-le lui. Vous avez trouvé un cadavre ? Non, pas nécessairement. Je l’ai pris pour Jack. C’est lui ? Oui, là-dessous. Vous vous foutez de moi ? Pas du tout. Qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce que c’est, mon Dieu ? Calme-toi, Nancy. C’est contagieux ? Des clients l’ont vu ? Non. On seraient foutus. J’appelle la police. Ne fais pas ça. Pourquoi ? Je crois que Jack a raison. Il n’est pas formé. Il a un visage d’adulte. C’est un monstre. Il a du poil partout. C’est vague. Un nez, des lèvres, des cheveux. Des mains, tout. Mais sans détail, ni caractère. C’est inachevé. N’y touche pas. On ne sait pas d’où ça a pu venir. Pas de respiration. Pas d’empreintes digitales. Pas d’empreintes ? Comme un foetus. Tu viens de dire que c’était un adulte. J’ai dit ça parce que c’est grand. Tu fais quelle taille, Jack ? m . Et tu pèses combien ? kilos. Pourquoi ? Oh, non. A qui tu téléphones ? A Elizabeth. Pourquoi ? Pourquoi appelles-tu Elizabeth ? Mathieu ? Pourquoi ? Allô ? Elizabeth ? Tu m’entends ? C’est Mathieu. Elizabeth, qu’est-ce qu’il y a ? Tu m’entends ? Qui est à l’appareil ? Allô ? Où vas-tu ? Une amie est en danger. Qu’est-ce qu’on fait ? Appelez David Kibner. Dites-lui de me rejoindre ici immédiatement. Voilà le numéro. Qu’est-ce que tu as ? Je suis fatigué. Lève-toi. Marche ! Chérie, je suis tout asséché. Je vais te chercher à boire. Surtout ne t’endors pas. Tiens, chéri. Merci, chérie. Le docteur Kibner ne va pas tarder. Je vais m’allonger et réfléchir.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *