Évasion 103.4 FM Peronne

Évasion 103.4 FM Peronne, Évasion 103.4 FM Peronne direct, écouter Évasion 103.4 FM Peronne en direct

Jack, réveille-toi ! Ses yeux ! Il a ouvert les yeux. Tu vois ? Je ne trouve rien ici qui ressemble à un corps. Pas de corps ? Qu’est-ce que vous racontez ? Vous avez vérifié le dernier Jeux J’ai regardé partout. Il n’y a Jeux Hé ! Vous avez regardé le dernier box à gauche ! Il n’y a pas de corps. Il y est forcément. Il avait un pouls ? Le coeur battait ? Il a ouvert les yeux. Vous l’avez vu ? Je l’ai vu saigner du nez ! Il avait du poil blanc qui a touché ma main. Il y a quelque chose là-dedans. Nancy a perdu un vieux là-dedans un jour. Une crise cardiaque et il a coulé. Admettez-le, Bellicec. Vous avez des amis qui aiment vous jouer des tours. Je n’ai pas d’amis, Docteur Kibner. Alors des ennemis. Regardez. Qui l’a ouverte ? Attendez ! Qui est-ce ? Le cadavre a disparu. Envolé. Quelqu’un l’a pris. Tu l’as vu ? Il n’y avait rien à voir. Qui réveilles-tu, Mathieu ? Police ? Je voudrais signaler un cadavre. Emmène-la vite chez moi. Ne laisse entrer personne Jeux avant qu’on arrive. Vous l’avez vu tous les deux. Non, c’est moi. Montrez-moi où vous l’avez vu. C’est ici. Où est Elizabeth ? Où ? Là. C’est le double d’Elizabeth. Où, Mathieu ? Des feuilles dans un pot. Je te jure qu’il était là, David. Inspecteur. Il y avait un corps ici. C’était la réplique d’Elizabeth. On l’a emporté. Alors, elle a disparu. Non. Où est-elle ? Elle est chez Mathieu. Ne lui dis pas ! Alors, il n’y a pas de corps disparu. Si, il y en a un ! Il l’a fait disparaître ! Non, il a enlevé Elizabeth. Vous l’avez enlevée ? Vous êtes entré par effraction. Elle était en danger ici. Vous avez sorti Elizabeth d’ici. Non, je l’ai prise là. Son autre corps était ici. C’est ce que j’essaye de vous dire. Arrête, je t’en prie. Ça suffit. Lieutenant, je suis le Docteur David Kibner. Le psychiatre. Ma femme lit vos livres. Ça a changé sa vie. J’en suis ravi. Ça a l’air terriblement compliqué mais mon ami Jeux a vécu de difficiles moments émotionnels ces derniers jours. Je crois que nous pouvons régler ça entre nous. Je vous laisse vous en occuper. J’apprécie. Ça suffit. Tu n’arriveras à rien ici et maintenant. Il faut sortir. Arrête maintenant ! Vous pouvez porter plainte pour effraction contre M. Bennell. Je te crois mais on Jeux dehors. Le Docteur Kibner m’assure qu’Elizabeth va bien. Ça me suffit. Bien. Allons-y. D’accord. Elizabeth va rentrer ? Je dois lui prendre quelques affaires. Très bien. Bon, reprenons depuis le début encore une fois Jeux étape par étape. Vous avez tous cru voir un corps aux bains. Vous l’avez cru mort. Vous ne saviez pas ce que c’était. Vous l’avez tous touché. Nancy, vous l’avez vu ouvrir les yeux. La chose m’a regardée en face. Bellicec, vous l’avez vu ouvrir les yeux. Non, je l’ai vu saigner du nez. Si vous avez vu ça Jeux et que Nancy l’a vu ouvrir les yeux, il devait être vivant. Tu présumes que c’était humain. Ça ne l’était pas. C’était quoi alors ? Quelque chose, mais pas un humain. C’était couvert de poils blancs. Ça poussait. Celui de chez Jack lui ressemblait Jeux mais il était moins développé que celui de chez Elizabeth. Il avait des vrilles. Celui de chez Elizabeth était son double. Si Mathieu ne m’avait pas sorti de là, j’aurais Jeux connu le même sort que Geoffrey. Dites-moi votre opinion exacte de ce qu’il se passe. On duplique les gens. Une fois que ça vous arrive, vous faites partie de cette chose. Ça a failli m’arriver ! La raison pour laquelle vous doutez d’Elizabeth Jeux c’est parce que l’autre corps a disparu. L a disparu parce que Geoffrey l’a enlevé. Qu’est-il arrivé à l’autre moi-même alors ? Vous vous entendez parler ? Vous êtes conscients de ce que vous dites ? Je peux concevoir qu’on déplace un cadavre ou même Jeux qu’il se relève et parte, mais quand vous commencez à parler Jeux de vos autres corps, de gens qu’on duplique. Vous vous rendez compte ? Vous ne croyez pas qu’on sait que c’est délirant ? Qu’est-ce que vous imaginez ? Qu’on invente tout ça ? Qu’est-ce qui vous bloque ? Vous croyez que ça me ressemblait et que ça lui ressemblait ? Vous croyez qu’on est tous fous ? Vous essayez de nous faire croire Jeux que nous avons des visions. Pourquoi essayez-vous de faire ça ? J’essaye juste de vous aider. Vous m’appelez au milieu de la nuit. Vous me demandez de vous aider. C’est tout ce que j’essaye de faire. Eh bien, désolé de vous avoir réveillé en pleine nuit. Si on vous a dérangé, on vous doit des excuses. C’est vrai, c’est la dernière des vacheries ! Regardez dans quel état vous avez mis ma femme. Je ne sais pas ce que c’est, ni d’où ça vient Jeux mais c’était là et je l’ai vu et je vais le combattre. Mathieu, mon ami, je te crois. Je te connais depuis trop longtemps pour douter de toi. Que veux-tu faire ? Si j’obtenais un appui officiel, j’instituerais Jeux le même genre de procédures d’urgences qu’on a prises Jeux pour une épidémie de choléra. Que veux-tu que je fasse ? Je devrais convaincre le Ministère de la Santé mais Jeux Si les gens paniquent, il faudra la police et la garde nationale. Ça veut dire que le maire et Jeux Le maire est un de tes patients, non ? Comment tu le sais ? Que veux-tu que je fasse ? Peux-tu obtenir que je lui parle au téléphone ? Appelle-moi dans une heure à mon bureau. Si tu as d’autres idées, fais-moi savoir. Appelle-moi. Merci. Le plus tôt sera le mieux. Ça sent bon. Je veux que tu m’écoutes ! Je t’écoute, Nancy. Je n’ai pas d’hallucinations. Je sais ce que j’ai vu. Et je sais que ça devenait toi, Jack. Le corps qu’on a trouvé Jeux Cette fleur. D’où vient-elle ? Du vase, comme les autres. Comme ça, dedans ? Oui. Pourquoi ? Geoffrey m’en a donné une. Et alors ? Un de nos clients, M. Gianni, nous en a apporté une. Et alors ? Posez-la, Jack. C’est une cosse avec une fleur. Cette fleur n’est mentionnée Jeux dans aucun des livres que j’ai consultés. Jack, pose-la. Ce n’est qu’une fleur rose. Elle est peut-être toxique. Ecoutez, j’ai vu ces fleurs partout. Elles se greffent sur d’autres plantes du jour au lendemain. D’où viennent-elles ? De l’espace ? Elle ne viennent pas de l’espace. Pourquoi pas, Jack ? Elles ne viennent pas de l’espace. Pourquoi ? Qu’est-ce que tu racontes ?



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *