Évasion FM Oise 88.8 FM Creil

Évasion FM Oise 88.8 FM Creil, Évasion FM Oise 88.8 FM Creil direct, écouter Évasion FM Oise 88.8 FM Creil en direct

Une fleur de l’espace ? Pourquoi pas ? Pourquoi attendons-nous des vaisseaux spatiaux ? Je n’ai jamais attendu de vaisseaux spatiaux. Ils ont sûrement d’autres moyens de pénétrer dans notre corps. C’est vrai. Ils pourraient nous investir par le toucher Jeux ou avec leur parfum. On ne s’en apercevrait même pas dans ce monde pollué. On mange des saletés et on respire des saletés. Je ne sais pas d’où elles viennent Jeux mais je sais que je me sens comme empoisonnée. Il faut qu’on aille faire analyser ces fleurs. C’est tout ce que nous savons. Il y a quelque chose. Elles peuvent s’infiltrer en nous et déglinguer nos gènes, comme l’ADN. Provoquer une mutation. Bien sûr, c’est la même chose Jeux que quand des vaisseaux spatiaux ont atterri Jeux il y a des lustres pour que des hommes de l’espace copulent Jeux avec des singes pour créer la race humaine. C’est en train d’arriver. A qui désirez-vous parler ? David Kibner. Il est absent. Il reviendra plus tard cet après-midi. Pouvez-vous lui transmettre un message ? Dites-lui que Mathieu Bennell, B-E-N-N-E-L-L Jeux Votre numéro ? Il l’a, merci. James Grala, Procureur Adjoint. En quoi puis-je vous aider ? Je m’appelle Mathieu Bennell. B-E-N-N-E-L-L. Je suis Inspecteur Adjoint au Service de l’Hygiène. Vous voulez me parler des imposteurs ? Oui. Vous n’avez appelé personne d’autre ? Non. Très bien. Ecoutez, M. Bennell. Nous ne voulons pas créer d’hystérie. Personne ne sait dans mon service. Restez près du téléphone pendant quelques instants. Quelqu’un va vous rappeler pour prendre votre témoignage. Très bien. Merci. Nous sommes très occupés. Nous n’avons pas à analyser des fleurs. Elles vont Jeux Je sais où elles vont ! Ça nous concerne. Je pense qu’elles agissent sur les gens. Comment ? Ecoutez, Allen, je vous ai dit que je ferai tous les tests. Vous n’aurez rien à faire. Alors ? Vous êtes régulièrement en retard et vous avez du travail à rattraper. Alors, je ferai ces analyses pour vous. Merci. Ça prendra heures. Allen, . Je ne comprends pas comment une petite fleur vous met dans cet état. Allô ? M. Bennell ? Oui. Vous êtes de l’Hygiène ? Oui. Ici Ted Jessup Jeux Assistant spécial du maire. Vous avez découvert quelque chose de bizarre ? Oui. Je vous propose de se retrouver à Union Square. Je ne peux pas parler au téléphone. A tout de suite. Alors, rendez-vous ici demain, M. Bennell ? D’accord. Pas un mot à personne. Soyez discret. Comme vous voudrez. Mettez cents dans l’appareil. Opératrice, je viens de mettre cents Jeux Ici Judy Hinkell, Assistante spéciale du maire. Mon nom est Mathieu Bennell. Le maire est Jeux en réunion mais il veut que vous sachiez que Jeux le Dr. Kibner l’a appelé lui-même pour exprimer sa préoccupation. Nous vous demandons d’être discret désormais Jeux car l’affaire pourrait s’enrayer d’elle-même. Allô ? Mathieu Bennell ? Ici Michaels. Bureau Fédéral d’Alertes Préventives. Oui. A propos de ces étranges Jeux corps malades venant de nulle part Jeux Vous n’avez encore rien analysé, n’est-ce pas ? Et vous n’avez aucun prélèvement ? Non, je commence juste Jeux M. Bennell, vous semblez tirer des conclusions improvisées. Gardez l’esprit ouvert. Je n’ai aucune intention de Jeux N’affolez pas les gens avec vos corps qui se dédoublent, bon sang. J’allais traiter ça comme Jeux Excusez-moi, mon autre ligne sonne. Oui ? C’est très sérieux, M. Bennell. Allô ? S’agit-il d’un cas de paranoïa ? Savez-vous à quoi ressemble l’hystérie collective ? Avez-vous vu quelque chose ? Nous voulons éviter la panique. Je suis la plus haute autorité pour cette question. Quoi, encore ? Le problème est complexe. Je crois que l’horizon est dégagé. Les gens redeviennent normaux. Non, non. Elle aller bien. Elle beaucoup mieux maintenant. Votre mari vous a demandé de venir ? Je veux que tout le monde voie que je me suis retrouvée. Non, attendez. S’il vous plaît. A bientôt, je l’espère. Mathieu, je ne trouve rien. Où est le, euh Jeux Je ne capte rien. Il n’y a pas une fréquence d’infos permanente ? La réception devrait être bonne sur cette colline. Il y a un camion de dépannage dehors. Est-ce que ça aurait un rapport ? Elle a juste besoin de quelque chose pour dormir. Demain, tout ira bien. Tache de dormir aussi. Tu as fait tout ce que tu pouvais. Je raccompagne les Bellicec ? Non, je ne retourne pas là-bas. On ira dans un motel. Vous pouvez rester ici. Merci. Allez, viens. J’apprécie tout ce que tu as fait. Merci. Dors. D’accord. Salut. Ils poussent, Mathieu ! Il y en a partout ! Réveille les autres ! Elizabeth, réveillez-vous ! Ils poussent. Ces cosses. J’appelle la police. Elizabeth, réveillez-vous ! Ils nous ont quand on dort. Levez-vous ! Elizabeth, réveillez-vous ! Ici la police. Monsieur l’agent Jeux j’appelle pour signaler quatre corps dans mon jardin. Ne bougez pas, M. Bennell. Comment savez-vous mon nom ? Raccroche, Mathieu. Je ne vous ai pas dit mon nom ! Raccroche. Je ne leur ai pas dit mon nom ! Ils en font tous partie. Ce sont tous des hommes-cosses. Qui appelles-tu ? Washington. La C.I.A. ? Le F.B.I. ? Ils ont déjà tous muté. J’ai un ami au Ministère de la Justice. J’ai son numéro personnel. Je peux l’appeler sans passer par l’opératrice de San Francisco. Qu’est-ce que tu lui diras ? Oh, mon Dieu ! Ils sortent de ces cosses ! Ils nous ont coupé l’électricité. Ils sont en train de barrer la rue. Quel numéro appelez-vous, s’il vous plaît ? Opératrice, j’appelais en direct. Je vais numéroter pour vous, M. Bennell. Ils viennent ici ! Raccroche, Mathieu ! Tu as un revolver ? Non. Qu’est-ce qu’on va faire ? Prenez la porte de derrière. Dépêche-toi ! Par là, sous l’escalier. Allez. Je vous rattraperai. Continuez à courir ! Ne vous arrêtez pas ! Courez ! Par ici ! Suivez-moi ! Ils nous encerclent ! Mon Dieu ! Couchez-vous ! Mathieu, reste avec elles. Je reviens avec de l’aide. Me voilà, bande de pourris ! Hé, les hommes-cosses ! Attrapez-moi, fumiers ! Nous recevez-vous au sol ? Suspects en fuite. Le spectacle commence ! Vous êtes au bon endroit. Nous avons du nu intégral. Ça se passe ici, au célèbre “Big Al”. Du nu intégral en direct. Vous ne serez pas déçus ! Vous vous sentirez un autre homme. Revenez



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *