Nostalgie Radio 90.7 FM Chantilly

Nostalgie Radio 90.7 FM Chantilly, Nostalgie Radio 90.7 FM Chantilly direct, écouter Nostalgie Radio 90.7 FM Chantilly en direct

ne l’ai-je pas compris ? Pourquoi ne se donne-t-on pas sans retenue ? Si seulement j’avais une autre chance Jeux Puis j’ai vu que ce n’était pas lui. Félicitations pour votre numéro. Je me suis réellement évanouie. Où est-il ? Au parc d’attractions, sur la plage. Tu étais là quand c’est arrivé. Pourquoi tu ne parles pas ? Cette femme est une sacrée embobineuse. Faire passer ce macchabée pour son mari ! Quelqu’un a dû Jeux Faire passer ? C’était un matelot fraîchement débarqué. On l’a rossé pour sa paye. Pourquoi on ne m’a rien dit ? Le rapport d’empreintes vient d’arriver. Nom d’un chien ! Essaie de savoir où le taxi l’a emmenée. Mac, surveille mon taxi. D’accord. Émettez ça tout de suite. À tout le quartier de la baie, on recherche le taxi . Numéro d’immatriculation F . Aurait quitté le palais de justice vers h . Derrière la rambarde, à côté des sculptures. Il m’attend depuis ce matin. Il croit que j’ai oublié. Et j’ai bien failli. Qu’y a-t-il ? Pas ici. Il y a trop de monde. Je sais où lui donner rendez-vous, dans un endroit tranquille. Regarde les jolies sculptures ! J’avais un oncle qui faisait des sculptures. Une pièce pour l’artiste serait la bienvenue. Tenez ! Merci. Cette fois, on brûle. On arrive. On va à la plage. Allez, Rembrandt. Ce que mes yeux n’ont pas vu n’échappera pas à ton flair. Je n’aime pas cet endroit. C’est un bel endroit. J’emmenais les filles, ici. C’est plus effrayant que romantique. Comme l’amour, quand on est jeunes. Et la vie, quand on est adultes. Je vais chercher Frank. Vous êtes sûre de vouloir recommencer ? Sûre de vouloir essayer. J’ignore s’il est d’accord. Et s’il ne veut pas ? Je le laisserai partir, sans rien lui dire. Vous croyez qu’on peut effacer le passé ? Vous vous trompez. Votre métier vous a rendu cynique. Il est trop tard pour changer de métier. Très bien. Envoyez-le-moi. Je le ramène. Non. Que vous arrive-t-il ? Et votre article ? Je veux toujours faire la une, mais à ma façon. Envoyez-le-moi. Je veux lui parler seul. Si vous voulez l’argent Jeux Si c’est ce que vous voulez, je vous l’envoie. Vous deux, surveillez la jetée. Reste là. Si Johnson arrive, arrête-le. Pour quel motif ? Chien non tenu en laisse. Je vais me poster de l’autre côté. Qu’est-ce que ça donne ? , $. C’est mieux qu’un dimanche. Merci de t’être occupé de tout. C’est mon premier jour de congé et tu sais ce que j’ai fait ? J’ai fait l’aller-retour entre ici et Sausalito sur mon vieux bateau. Je ne peux pas m’éterniser ici. Désolé de te demander ça, mais Jeux Ça ne te mènera pas loin. Voici les clés de ma voiture et le ticket. Elle est garée dans le parking. Merci. Je te la ramènerai. Tu as intérêt. Frank ? Pardon, madame ? Où est passé Frank ? Qui ? Frank Johnson ! Jamais entendu parler. Désolé, Mme Johnson. J’étais prudent. Frank ne pouvait plus attendre. Je viens de lui prêter ma voiture. Où est-il allé ? Vers le parking. Merci. J’ai perdu mon pari. Tu voulais gagner ? Commandé, livré. En retard, comme toujours. Mais livré. Cachons-nous. Fais le guet pour nous. Pourquoi ne m’as-tu rien dit ? Tu connais les médecins. Ils en font toujours trop. C’était idiot, cette lettre à l’eau de rose. Tu avais bu un verre de trop. C’est vrai. Après la lettre et le verre, je faisais peine à voir. Je ne peux pas rester ici. Ça te plairait ? Je pourrais déménager. Je suis bon décorateur. Et un artiste doué. On doit se sortir de là. “On” ? Oui. Cette histoire ne t’a pas tué et moi non plus. On te mettra en sécurité. On n’ira pas loin. J’ai dollars et cents. Empruntés au capitaine. Legget, du Graphic, m’a aidée à te retrouver. Il m’a promis $ pour l’exclusivité. C’est beaucoup d’argent. Il doit penser que ton histoire les vaut. Où est-il ? Au grand . Je t’emmène. Tournez-vous. Vous connaissez Frank Johnson ? Qui ? Frank Johnson. Un artiste. Il a fait un croquis de vous. Je l’ai vu. Je ne me souviens pas. Je travaille ici. J’étais capitaine de bateau. Où est-il ? Sous le grand . Au bout de l’allée, glisse-toi sous la rampe. Le ticket pour la voiture. Elle est au parking. Je sais. On se voit là-bas ? Non, je reviendrai te chercher. Ne te montre pas. Je ne veux pas qu’il t’arrive malheur. Il ne peut plus rien m’arriver. Un homme a voulu te tuer. Comment tu le sais ? Ferris me l’a dit. Personne d’autre ne le sait. Sauf celui qui a tiré. Tu ferais mieux d’y aller. Je reviens au plus vite. Le type à l’entrée a dit que tu devais appeler le bureau. Je n’ai pas vu Johnson. Je n’ai pas le temps de lui parler. Ce n’est pas mon enquête. Mais il a une information pour vous. Attendez. Vous m’aviez demandé de vérifier qu’on n’avait rien volé à Suzie. Je suis occupé. Je vous verrai demain. Il ne manque rien, hormis un dessin fait par Frank. De qui ? Je ne sais pas. D’après Suzie, on aurait dit le journaliste qui aide Mme Johnson. La publicité qu’il devait nous faire ne sert plus à rien. Où est Frank ? Il arrive. Mais Ferris est là avec le chien. Il a deviné que ce n’était pas Frank à la morgue. Ne restons pas dans l’allée. Il ne nous cherchera pas là-haut. Ça me donne la nausée. Restez assis. Le deuxième tour est à moitié prix. Je ne remonterai jamais là-dedans. C’est bon, Eddie, vas-y. Ne vous levez pas, surtout. Vous allez vivre le grand frisson. Ça ne dure que quelques minutes. Et on verra Frank de là-haut. Il doit être arrivé. Je ne le vois pas. Où est-il ? Je ne sais pas. Où allez-vous comme ça ? Le deuxième tour est à moitié prix. Tu veux refaire un tour ? Sûrement pas ! Restez là. Je vais chercher Frank. Je viens avec vous. Ferris risque de nous voir. Danny Jeux Il vous a retrouvée. Ça pourrait se reproduire. Le deuxième tour à moitié prix. La dame refait un tour. Eddie, vas-y. N’oubliez pas. On lui a tiré dessus, hier soir. Celui qui a voulu le tuer recommencera ! On lui a tiré dessus, hier soir. Celui qui a voulu le tuer recommencera ! Le tueur, Frank et vous êtes les seuls à savoir. Frank, va-t’en ! Frank ! Frank, va-t’en ! Frank ! Je t’en supplie, va-t’en ! Frank ? Frank Johnson ? Oui. C’est vous, M. Legget ? Attention où vous marchez. Je sais. Finissons-en. C’est inutile. Vous avez le cœur fragile. Vous ne supportez pas le stress.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *