Radio Bulle 93.6 FM

Radio Bulle 93.6 FM, Radio Bulle 93.6 FM direct, écouter Radio Bulle 93.6 FM en direct

Kenny radio À tout de suite. C’est toi qui m’as appelé, Kenny. Ne l’oublie pas. On va régler ça ensemble. On est frères, nous. Il va souffrir ? Je voulais juste être soudeur. Mais quand je posais une question, ils m’envoyaient dans le couloir. Parce que j’avais un petit problème de concentration. Ce qu’ils ne savaient pas, c’est que je suis trop intelligent. Et quand tu es trop intelligent, tu es dangereux. Et ils s’étonnent que tu fasses ta propre came. Ça t’étonne ? Moi pas. Voilà Joyce. Où est Joyce ? Je peux tout t’expliquer radio Kenny, demande à ton frère où est Joyce. C’était l’idée de Stef. Je voulais pas, frérot. Je voulais pas. Dépose ce flingue. T’as appelé les flics ? Putain ! Désolé, frérot radio Qu’est-ce que tu as fait ? Elle était enceinte ! Tu la prends en charge, y compris le contrôle des tickets. Oui papa. Charge le charbon, nous partons. Je t’avais dit qu’elle nous planterai. Il sera bientôt :. Elle a dit qu’elle viendra, elle est juste en retard. Nous ferions mieux de monter dans le train afin d’avoir de bonnes places. Regarde, elle est là. Tous à bord ! Désolée. C’est rien, y a beaucoup de traffic. Ce n’est pas ça. Mon ami devait venir, mais il a annulé à la dernière minute. Dommage pour lui. On y Va ? Pas moi, je viens juste de vous le dire. Tu aurais pu appelé la gare. Je l’ai fait, mais ils ont dit qu’ils ne pouvaient pas relayer les messages radio aux passagers une fois que ces derniers étaient sur le quai, donc radio pardonnez-moi et amusez-vous bien. Bye. Attends, tu vas venir avec nous, n’est-ce pas Virginia ? Ok. le paysage est magnifique. Allez, on est déjà en retard. Montez, je prends les affaires. Il semble que nous sommes les seuls. Pas vraiment. C’est un grand hôtel. Le meilleur air que tu n’auras jamais respiré. En parlant d’air, as-tu un peu de crème ? J’en ai pas besoin. Je sais, je suis une fille de la ville, je ne veux pas que mon nez pèle. Je vais t’en trouver. C’est bon. Je sais où elle est. Trop amicaux pour le er jour. Qu’est-ce qui pourrait arriver demain ? J’étouffe ici, j’ai besoin d’air. Je pense qu’elle est contrariée. Je ne vois pas pourquoi. C’est naturel, je pense que nous avons été un peu maladroit. Je te l’ai dit, il n’y a rien entre nous. et tu me plais beaucoup. ça devait arriver tôt ou tard. Pas avec moi, c’est ma seule amie. C’est mon amie aussi, mais que pouvons-nous faire ? C’est absurde, je vais lui parler. Tu veux que j’y aille radio Je préfère y aller moi. Tu es contrariée par ma présence, n’est-ce pas ? Tu ne dois pas quitter le compartiment, cet air est mauvais pour ta peau. Je parle du voyage. Pourquoi devrais-tu t’en soucier ? Pourquoi parles-tu ainsi ? J’étais ta coloc à l’internat. As-tu oublié Virginia ? J’étais ta confidente, ton amie. Je suis désolée, Bet. Je ne sais ce qui cloche chez moi. Je ne comprends pas pourquoi j’ai réagi de cette manière. Calme toi, c’est pas grave. C’était enfantin, car tu es toujours la même petite fille. Celle qui était venue dans ma chambre toute tremblante radio qui avait besoin de ma confiance, et de réponses à tant de questions. S’il te plait, arrête. N’en parle plus. Je ne t’oublierais jamais. et tu ne m’oublieras jamais. Souviens-toi de ce que je t’ai appris. Votre ticket, SVP. C’est l’homme au fond qui l’a. Ok, bon voyage. Excusez-moi. Où est le prochain arrêt ? Pas de stop avant le terminus. Pouvez-vous arrêter un instant afin que je puisse descendre ? Impossible, c’est contre le règlement, de toute façon, où iriez-vous ici ? N’y a t’il pas de villes ici ? Pas avant des kilomètres. Merci. Désolé. Virginia ! Virginia, tu es folle ? Virginia ! Reviens! Reviens, s’il te plaît ! Que fais-tu ? Je mets le frein. Ne t’arrêtes pas ici. Quelqu’un a déclenché l’alarme. ça n’a pas d’importance. Père, regarde. Prenez du bon temps. Elle ne sait pas dans quoi elle s’engage. Père, qu’y a t’il ? Rien. Mets plus de charbons. Y a quelqu’un ? Personne ? Y a quelqu’un ? J’ai parlé à sa femme de chambre, elle dit que Virginia n’est toujours pas là. Penses-tu qu’elle se soit perdue ? Petit déjeuner, sir ? Non merci, juste l’addition. Il y a une ville à quelques kilomètres de là, n’est-ce pas ? Non, par là, il y a la montagne. Le fleuve Guadiana et la frontière espagnole. Mais nous avons vu une ville du train. Vous parlez de Berzano. Une ville médiévale abandonnée, ce n’est pas intéressant. Une amie a passé la nuit là bas. Oh, excusez-moi, je suis tellement maladroite. Que se passe t’il à Berzano ? Je ne sais pas, sir. Il y a des rumeurs radio Lesquelles ? Je suis pas autorisé à en parler. De vieilles légendes radio Personne ne croit plus à ces histoires de nos jours. D’ailleurs, vous seriez inquiets, ce n’est pas bon pour le tourisme. Allons. SVP, je ne peux rien dire de plus. Ils vont me virer. Excusez-moi. Quelque chose ne va pas ? Une plainte à propos du service ? Non, merci. Pourriez-vous m’aider à obtenir un cheval ? L’hôtel dispose d’un terrain de course, vous allez adorer. Non, ce n’est pas ça radio Je voudrais visiter la région. Bonne idée, la région est superbe. et un autre pour moi. Je préfère y aller seul. Je suis en partie responsable. nous ne savons pas ce que nous allons trouver à Berzano. C’est une raison suffisante. Avez-vous dit Berzano ? Vous ne voulez pas dire radio La ville de la légende des Templiers. Mon Dieu ! Nous devons l’aider. Plus loin nous serons et mieux ce sera radio la police se chargera de tout. Aucun signe de Virginia. C’est surprenant. Ouais. Comment allons-nous rentrer ? Le train passe tout près d’ici. Mais il ne s’arrête pas là. Ne t’en fais pas, nous allons l’arrêter. Tu crois ? De quoi les chevaux ont eu t’ils peur ? Un serpent, qui sait ? Regarde, un cimetière médiéval. Ressens-tu quelque chose d’étrange ? Tout est étrange. Je ne sais pas. Quelque chose en particulier ? Regarde cette croix. Elles ne sont pas comme celles des autres cimetières radio Ce sont des croix égyptiennes, exposées aux flammes. Durant l’inquisition au Moyen-Age, on les disait satanitiques. Elle étaient utilisées pour des rites sataniques. Tardons pas, ces ruines sont mauvaises. Je ne voudrais pas passer la nuit ici.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *