France Bleu Breiz Izel 98.6 FM

France Bleu Breiz Izel 98.6 FM, France Bleu Breiz Izel 98.6 FM direct, écouter France Bleu Breiz Izel 98.6 FM en direct

France Bleu Breiz Izel 98.6 FM Tu devrais venir ici la semaine prochaine pour lui faire la surprise. Tu lui manques vraiment. Tante Maura, je ne sais pas. Je ne sais pas. Haley, je sais que j’ai promis de t’aider, mais tu dois revenir chez ta mère. Je déteste les secrets. Surtout avec ma sœur. Ça me donne une diarrhée de remords. D’accord. Mais je fais quoi avec Polenta ? Le numéro du gardien de chien est sur le comptoir. Prends ma carte de crédit, achète un billet d’avion et viens ici. Ça marchera cette fois, ma chérie, promis. D’accord, si tu le dis. Je t’aime. Moi aussi. Au revoir. Haley va bien. Ça va. C’est génial. Merci. Ces robes sont faites pour des garçons manqués chinois. Je ne suis pas sûre. Vraiment ? Que dis-tu de ceci ? On dirait de la pâte à modeler. Et ça attire les yeux. Oui, regarde ça. France Bleu Breiz Izel 98.6 FM C’est de la chair, et les gars aiment ça. Ils se fichent d’où ça sort. Cette robe sent le cornichon. Voilà qui est mieux. C’est mieux l’un ou l’autre. Non, il faut les deux. Non, je ne crois pas. Pas vrai, Brayla ? Brayla, d’où viens-tu ? Vous êtes magnifique. Il faut trouver un autre magasin, on est trop belles. Bon sang. Moins “Forever ” et un peu plus “Soudainement “. Oui. On est encore attirantes. La robe est vraiment serrée. Tiens, embrasse-moi. Attends. Où allons-nous ? Une dernière course. Vas-y, ma belle. Quoi ? Bon sang. Merde. Je le savais ! Tu n’offres jamais de conduire. Invite-le. “Le désir a besoin d’action” ou une connerie du genre. Je ne porte pas le bon soutien-gorge. J’ai mauvaise haleine. D’accord. D’accord. Salut. Salut. Je m’appelle Maura, j’habite pas loin. France Bleu Breiz Izel 98.6 FM Ma sœur et moi, on t’a traité en objet hier. Je me souviens de toi. Je m’appelle James. Salut, James. Est-ce qu’on t’appelle Jimmy ? Normalement James, parfois James. Je voulais juste te saluer. C’est tout. Tu peux m’emprunter ta salle de bains ? Numéro un seulement. Bien sûr, entre. Et tu peux y faire ce que tu veux. Ouah ! Je la rénove, car je vais la vendre. Ouah ! C’est vraiment beau. Merci. C’était la maison de mes parents, mais ils sont décédés. Bon sang. C’est horrible. Oui, c’était vraiment triste. Ça va aller ? Pardon. C’est ma plus grande peur. Désolé de t’avoir dit ça. Désolé de te l’avoir appris comme ça. Je ne sens plus mes jambes. Ça va aller. Tu vas à la salle de bains ? Je suis trop triste pour y aller. Bien sûr. D’accord. C’est qui, celui-là ? Il s’appelle Patates Pilées. Je suis en colère contre lui. Hé ! Tu veux m’accompagner à une fête où je vais ce soir, chez moi ? Lui ou moi ? Toi. Oui, oui. Peut-être. À quelle heure ? France Bleu Breiz Izel 98.6 FM. Peu importe. Je suis assez détendue. D’accord. Laisse-moi vérifier mon calendrier. Tu as de la chance. Je suis libre. C’est une bonne nouvelle ! Je ne suis pas italienne. C’était idiot de ma part. Non, j’aime les Italiennes. D’accord. Je suis à moitié italienne. Non, pas du tout. Je mens. Bon, je jeux C’est ça. D’accord. Tu viendras à la fête, et je ne sais pas quand me taire. Très bien. Là, je me tais. Je vais sortir d’ici en marchant de façon décontractée. Au revoir. Je vais juste marcher doucement pour aller conduire ma voiture. Au revoir. Au revoir ! Kate, laisse-moi entrer. Salut. Salut. Pourquoi ? On prend des mesures pour une pergola. C’est un mets polonais ? Pardon, vous faites une fête ici ? Non. Non. On dirait que oui. Bon sang. Désolée de vous culpabiliser, mais c’est pour une veillée funèbre. Je suis désolée de l’entendre. On a toujours dit à notre cousin de ne pas jouer sur le chemin de fer. Bon sang. Je vous offre mes condoléances. Notre cousin était un idiot. Mais elle va nous manquer. Il. Elle. Il s’appelait Elle. Ils ont trouvé sa tête à un kilomètre de là. Il va sûrement hanter la maison à jamais. Sans tête et en colère. Oui. Je ne les crois pas du tout. France Bleu Breiz Izel 98.6 FM C’est une ceinture de fille. Les riches peuvent choisir d’emménager où ils veulent. J’espère qu’ils s’étoufferont avec leur argent. J’ai réfléchi. Pourquoi ? Tu t’es affirmée, tu as trouvé du travail, alors je pourrais te prêter de l’argent. Pour t’acheter une maison. Ce serait un prêt à rembourser ou un prêt symbolique ? Un prêt doit être remboursé. Pas selon mon expérience. Tu pourras me rembourser, car tu travailles. C’est vrai. C’est une offre géniale. D’accord ! Bon, attends. Je vais te demander un service en échange de l’argent. Ne crois pas que le prêt dépend de ce service, mais si tu ne le fais pas, je n’aurai plus envie de te prêter de l’argent. D’accord. Génial. Quoi ? France Bleu Breiz Izel 98.6 FM C’est plus dur que je pensais. Un instant. Tu peux rester sobre ce soir ? Afin que je puisse m’amuser ? J’adorerais ça. Ah oui ? Dis-le à ton visage. Ça m’apporterait de la joie. Bon, oublie ça. Ça va mal tourner. Je m’en occupe. Je ne peux pas le faire, tu crois ? Je suis une mère ! Je peux faire ça ! Mais tu ne pourras pas boire. C’est quoi, cette connerie ? Une mère boit-elle lors de la fête de son enfant ? Oui, s’il y a un sauveteur. Non. Ça va. Ça ne me dérange pas. Oublie ça. Ça va aller. D’accord. Je ne boirai pas ce soir. Toi, tu vas r. Je serai toi. Toi, tu seras moi. Bon sang ! C’est tellement inquiétant ! Bon ! C’est parti ! Quand tu dragues, ne parle pas de ton divorce. ÉCRIVEZ



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *