Radio France Info 105.5 FM

Radio France Info 105.5 FM, Radio France Info 105.5 FM direct, écouter Radio France Info 105.5 FM en direct


Ajoutez à Votre Site web.

qui est un cadeau. On a la responsabilité de veiller sur ce qui nous a été donné. Mais bien trop souvent, les habitants prennent et ne rendent pas. Donc j’ai été choisi par mes anciens pour remettre ce message aux gens du Sud et à leurs dirigeants. Allez, c’est l’heure de partir. Super. Ça semblait prometteur. Un rendez-vous avec des sponsors pour une manifestation où Theo ferait passer son message. OK, on y va. Allez ! Bon, n’oubliez pas, c’est très important. On laisse Theo parler, d’accord ? Venez. Montez. Il n’y a pas d’escalier ? Si, mais on prend l’ascenseur. Je prends l’escalier. Il y a étages ! Je les monterai. Merci. Bonjour. M. Sweet. Bonjour. Alors, où est notre homme ? Il est en chemin. Il sera là dans un instant. Il a pris l’escalier. L’ascenseur est en panne ? Il veut réduire son empreinte carbone. Exactement. Bravo à lui. Vous vous rendez compte, Monica, que nous vous recevons ici parce que nous voudrions rencontrer ce M. Theo. Oui, je comprends parfaitement et je suis sincèrement navrée pour ce contretemps. J’ignorais son aversion pour ces appareils. Mais c’est un homme exceptionnel qui vaut la peine qu’on l’attende, je vous le promets. Tout bien considéré, chacune de vos sociétés a beaucoup apporté à la planète. Mais vous êtes tous ici aujourd’hui. Si vous unissez vos forces pour offrir une tribune à Theo où il pourra transmettre son message, vous pourrez sauver jeux Ça suffit. Theo est sûrement génial, mais j’ai une réunion. Asseyez-vous, madame ! Pardon ? On est venus de loin pour vous voir et Theo est en train de grimper étages pour vous parler. Ça devient vraiment déplaisant et pas du tout professionnel. Je m’excuse. Y a pas à s’excuser. Chloe a raison. Vous avez le fric, on le sait, mais avez-vous le cran ? Comprenez bien une chose. Vous n’êtes pas le seul choix dans cette ville. Vous croyez que vous nous jaugez ? Toutes les grosses boîtes nous veulent. La question, c’est jeux Est-ce que nous, on veut de vous ? Je dis pas ça pour vous froisser. Moi non plus, mais attendre qu’il monte étages jeux Donnez-moi deux minutes. Deux. Deux minutes. Je peux avoir votre ordinateur ? Vas-y, Chloe. Montre-leur. Voyez-vous, la glace dont dépend la survie de mon peuple est en train de disparaître. C’est peut-être dérisoire pour vous, mais jeux si je ne vous livre pas ce message, notre mode de vie n’existera plus. Ici, dans le Sud, vous n’avez pas vu ces changements, mais ça viendra. Nos ancêtres étaient sages et ils nous ont bien éduqués. Mais le jour viendra où nous serons nous-mêmes des ancêtres. Faisons-nous preuve de sagesse ? Mon peuple vous demande d’agir, sinon il sera trop tard. C’était une longue marche. Theo. La réunion est finie. Ils vous ont attendu une demi-heure. Heureusement pour vous, vos amis étaient là. Ils vont nous soutenir ! On a gagné ! On a gagné ! C’était une émotion indescriptible. Après tout ce qu’on avait enduré, le message de Theo allait être entendu par des gens qui pouvaient agir. A Theo ! A Theo. J’ai un cadeau. Puisque vous refusez mon alcool. Une boîte ! Pas seulement. Ouvrez-la. Regardez ça, les amis ! Elles te plaisent ? Oui. C’est comme marcher sur des nuages. On parlera pas du sweatshop, alors. Pardon ? Non, quoi ? Rien. Elles sont cool. Je suis encore plus grand. Theo ! Viens, mon garçon ! C’est la fête ! Y a des jours comme ça ! Vous savez, parfois Theo avait juste besoin de marcher. De voir le ciel. Il m’a aidée à voir la beauté dans les plus petites choses. A voir le bien en chacun. Mais c’est dur de voir le bien dans ce qui allait arriver. Il y a des jours où je me sens responsable. Et mon cœur se serre. Si j’avais su ce qui allait lui arriver, je ne l’aurais jamais quitté des yeux. Où vas-tu ? Je pars. Pourquoi ? Parce que tu poses trop de questions. Vraiment ? Mais je reviendrai. A quoi pensait-il ? C’était idiot et ça ne servait à rien. Du gâchis. C’est ce que Theo aurait dit. Une fois qu’on connaît l’histoire. Ce petit bonhomme inuit pensait pouvoir changer le cours de l’Histoire. Pas parce qu’il voulait devenir riche et célèbre. Parce qu’il voulait que le monde reste beau. Il voulait continuer à être un Inuit menant une vie d’Inuit, comme son père et son grand-père. Il ne savait pas que c’était impossible. Vous savez, j’ai interrogé Theo sur son pays natal, un soir. Je n’oublierai jamais ses mots. C’est un endroit à nul autre pareil. La neige jeux Le calme jeux Ça s’empare de toi et ça ne te lâche plus. A ce moment-là, tu comprends que tu es sur une terre sacrée. Sous tes pieds, il y a des cathédrales de glace qui abritent une vie qu’on ne verra jamais. Quel chant entonnent-elles ? Quelle histoire racontent-elles ? Veillera-t-on sur elles ? Veillera-t-on les uns sur les autres ? Tel est mon espoir. Telle est ma prière. Si le paradis existe, si c’est un endroit beau et blanc, alors il est peut-être chez lui. Et il chasse, il pêche jeux et marche dans tous les sens. En tout cas, je sais une chose. L’heure de la révolution a sonné. La révolution des esprits. Votre histoire est vraiment très forte. Je suis sûr que tous ceux qui nous regardent penseront à ce que Theo a dit jeux “Veiller les uns sur les autres.” Et si je peux me permettre, vous-même, vous revenez de loin. Il y a beaucoup de gens que j’aime et qui m’aiment. Et je suis fatiguée de fuir. La vie est douce. Et j’ai de longues et belles années devant moi. Un dernier mot pour notre public ? “Ne pense pas. “Ressens.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.