MFM Radio 88.7 Fm

MFM Radio 88.7 Fm, MFM Radio 88.7 Fm direct, écouter MFM Radio 88.7 Fm en direct

Il savait pas que c’était du vol, alors c’est bon. Ce sera sans moi. Quoi ? Quoi que ce soit. Je te connais, Chloe. On est mariés. Non. On va se marier. Non. C’est ma copine. Tyler ! C’est mon amie. Je te montre ta chambre. Voilà ! C’est ma chambre ? Oui. Mais j’ai jeux Ne dis rien. Ce soir, tu es mon invité. Fais comme chez toi. Incroyable ! Et voici ma chambre. Qui est-ce ? T’étais où, au pôle Nord ? Pas loin. Vraiment ? C’est Bruce Lee. Le plus grand. Le Maître. Le Dragon. Il est mort. Vraiment ? Mort et enterré. Ferme-la ! C’était un guerrier ? Le plus grand. C’était comme jeux Votre plus grand guerrier ? On n’en a pas. Pas de guerriers ? C’est quoi, ce peuple ? Qui est le meilleur chasseur du pôle Nord ? Nanuk. Nanuk. C’est Nanuk puissance mille. Nanuk est le Seigneur de l’Arctique. Bruce est le Seigneur de tout le reste. Fin de la leçon. Sancho, quel jour on est ? Mardi. Le lundi, on mange thaï. Le mercredi, chinois. Le jeudi, indien. Le mardi, italien. Le voilà ! Pizza ! Merci. Viens là. Tu as de la pizza sur le visage. C’est bon ? T’en veux pas du tout ? Elle est très bonne. Tu leur veux quoi, aux vieux ? C’est une longue histoire. C’est une longue histoire ? Non. Du kung-fu ? Je ne crois pas. Raconte quand même. Y a rien à la télé. Imaginez un pays si vaste, si beau et si silencieux que si on prend un harpon et qu’on gratte la glace, on entend le bruit à des kilomètres de distance. Il parla de la communion de son peuple avec la Terre. De la Lune qui leur indique quand les animaux migrent. De l’Histoire qui n’est pas écrite, mais transmise oralement de génération en génération. Ensuite, il nous raconta le rêve des anciens. La légende du Soleil en colère. Ils me dirent que c’était le commencement. Ils me dirent que je vivrais au pays des glaces éternelles et du Soleil de minuit. Ils me dirent qu’il voyait les hommes du Sud. Leur capacité de destruction. Leur besoin d’expansion. Leurs constructions qui grattaient les nuages et empêchaient le Soleil de voir la Terre. De voir la planète. De voir les gens. Et les hommes du Sud devenaient malades et laids. Mais les déchets de leurs ambitions continuaient à se déverser. Brûlant l’océan et se répandant dans la grande toundra. C’est alors que le Soleil se mit en colère. Attends. Je reprends depuis le début. Tu t’appelles Teddy. Theo. Et tu es eskimo. Inuk. De l’Antarctique ? De l’Arctique. Du Nord. Pas du Sud. Envoyé par Dieu ? Par mes anciens. Au sujet de la fin du monde ? Je dois parler à vos anciens. Vos dirigeants. Ceux que le peuple écoute. Le Président ? Tu veux parler au Président ? S’il est le dirigeant du Sud. Du Sud ? Mais comprenons-nous bien. Tout est au sud de ton pays, exact ? Donc tu veux parler à tous les présidents ? Sans exception ? Tu es cinglé. Non. Il est pas cinglé. Sancho, tu oublies une pièce essentielle de ce puzzle. Vraiment ? Oui. Laquelle ? Moi. Tu es cinglé. Mon corps est un foutu temple. Tu joues aux échecs ? Non. M. Sweet y joue. C’est le meilleur joueur de New York. Il gagne bien sa vie en plumant les étudiants et les touristes. Il m’a beaucoup aidée dans le passé. T’as bien dormi ? Je m’adapte. Oui. Tu dois t’adapter. Comme l’eau. Si tu mets de l’eau dans un verre, elle devient le verre. Dans une bouteille, elle devient la bouteille. Dans une théière, elle devient la théière. Sois comme l’eau, mon ami. C’est Bruce qui a dit ça. Il était sage. Chloe, par ici ! Il est furax. Tyler. Salut, Theo. Il était pas ravi d’apprendre que Chloe avait encore ramassé un chien errant. Territoire ? Nunavut. Langue ? Inuktitut. Déjà vu un pingouin ? Dans les livres. Déjà construit un igloo ? Oui, beaucoup. Ouais. C’est bien un Eskimo. Un Inuk. Un quoi ? Qu’est-ce que tu crois ? Je te testais. C’était un test. Tu l’as réussi. Cette histoire est complètement dingue. Mais je crois pas à la fin du monde. Regarde-le. Je l’ai regardé et il a l’air de dire la vérité. Peut-être qu’il ne finira pas, qu’il changera simplement. Mais nous souffrirons tous. On souffrira ? T’as vu où on est ? L’heure de la révolution a sonné. Non. Nous, dans le Sud, on fait des trucs hyper graves. Le Soleil est furieux et va venir exploser des têtes. Un mec qui est mort a fait ce rêve et ton peuple t’envoie avertir le Président. Tous les présidents. Oui, tous les présidents. Pourquoi New York ? Je ne comprends pas. Pourquoi es-tu ici, à New York ? Ils m’ont donné un billet. Ils n’ont pas expliqué. T’as pas demandé ? Non. Pourquoi pas Londres ? Ou Paris ? Ou Tokyo ? Si je dois aller ailleurs, j’irai. Comment ? Tu as des ailes dont j’ignore l’existence ? J’ai des jambes. T’iras pas en Europe à pied. T’as jamais vu une carte ? Où tu vas ? Je m’en vais. Tu m’as pas écouté ? Il te faut un plan. Non. Non ? Advienne que pourra. Je t’en prie ! Qu’est-ce que je fais ici ? Advienne que pourra ? Tu te prends pour qui ? Un divin et glorieux Bouddha ? Et je te prends au sérieux. Je vais te dire. Tu restes ici et M. Sweet se tire. Je suis un homme occupé. J’ai des choses à faire. Toi, arrête de ramasser des chiens errants. Merci. Dommage. Pourquoi tu t’intéresses à ce type ? Chloe ! Ce que je vois en lui ? Je vois de l’innocence, de la détermination et du sens. Je ne crois en rien depuis beaucoup trop longtemps. C’est ta chambre ? J’y suis venu une fois. Une fois ? Comment t’as su revenir depuis Harlem ? Les inuksuit. Dans la toundra, il n’y a pas de repères, alors on en construit. Ici, il y en a beaucoup. Je n’ai pas à en construire. Pourquoi tu es triste ? M. Sweet est futé, mais il a pas toujours raison. Cette fois, il a raison. Je ne sais rien de ce pays. C’est ce qui t’inquiète ? Ici, tu as ce qu’il faut savoir sur l’Amérique. L’éducation passe par là. L’école sert juste à se faire des amis. Le gros lot est le plus élevé de l’histoire de la télévision. Plus de dix millions de dollars. L’enjeu jeux tout ce que vous possédez. Je dois y aller. Amène les autres. Il y a plein de place ici. Apprends-moi. Il fallait que j’en apprenne plus sur mon nouvel environnement, New York. Je dois m’imprégner des lieux jeux et des gens. Quand j’étais enfant, on m’a appris qu’on était plus forts en groupe. Par exemple, je ne peux pas chasser le morse tout seul.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.