Radio NRJ 101.2 FM

Radio NRJ 101.2 FM, Radio NRJ 101.2 FM direct, écouter Radio NRJ 101.2 FM en direct

comment se faire tuer comme Kyle ? Ou se faire péter la jambe, comme toi ? Pour prouver quoi ? Parle de Kyle avec respect. Est-ce que c’est compris ? Il n’avait rien à prouver à personne. Tu crois que Kyle ne voulait pas faire ses preuves auprès de toi ? Il n’a jamais rien fait d’autre. Sans ça, il ne se serait pas engagé. Oui ? Tu n’as jamais rien sacrifié. Surtout pas ta vie. Les garçons. Ça te ferait plaisir ? Les garçons ! Ils vont tuer Max. Les animaux, comme les gens, souffrent de stress post-traumatique. Max était si lié à Kyle qu’il refuse d’obéir aux ordres de quiconque. Il ne supporte plus les tirs, les explosions le paniquent. Ces chiens naissent pour travailler. Sans ce but, ils sont perdus. Max ne peut plus rester dans l’armée, et il serait dangereux dans le civil. Dans notre famille, on n’abandonne personne. Ça va, Max ? Vas-y. Tu te souviens de moi ? Tu es sûr de toi ? D’accord. Doucement. Pas de gestes brusques. Sympa, ce jouet, hein ? Comment je fais pour qu’il s’asseye ? Concentre-toi surtout sur comment ne pas perdre ta main. Quel geste je dois faire pour qu’il jeux “Assis”. Assis. Gentil chien psychopathe. C’est bien. Je te laisse savourer ça en paix. Sergent, on le ramène à la maison. On est obligés ? Ça me fait de la peine. Il est trop instable pour rester à l’intérieur et on ne peut pas le laisser en liberté dehors. On pourrait construire une clôture. Très bonne idée. Du calme, Max. Qui va payer ? Toi ? Non. Mais je saurai convaincre les gosses du quartier de l’entretenir. Il est vraiment à nous ? J’ai les vergetures qui le prouvent. Tiens. Fais attention. Bon. On va aller trouver à manger à ce chien. Je ne suis pas la nounou du chien cinglé de Kyle. Kyle n’est plus là. Ce chien, c’est officiellement le tien. Tu comprends ? Tu n’as pas idée à quel point ton frère t’adorait. S’il m’avait aimé, il ne m’aurait pas laissé seul ici avec papa. Ton père t’aime, lui aussi. Mais les hommes Wincott ne savent pas le montrer. Si tu veux casser cette routine, je ne dirais pas non à un câlin. Il finira par se fatiguer. Tu disais ça pour Justin, et il aboie toujours. Justin ! Fais taire ce chien ! Je suis sérieux, là. Tu vas me la jouer comme ça ? D’accord. Assis. Doucement. C’est bien. Bon. À demain matin, alors. Qu’est-ce qui ne va pas, chez toi ? Justin ! C’est bon, j’essaie ! Fais-le taire où j’arrive avec mon calibre ! Vas-y, viens. Tu me rendrais service. Qu’est-ce que tu veux ? Tu veux que je reste ? Je ne vais pas passer la nuit là. Assis. Assis. D’accord. Le temps que tu t’endormes. Bonjour. Mon chéri, on se réveille. Je t’ai cherché partout. Tu as passé la nuit dehors ? Je ne veux pas en parler. Ton ami a appelé. Chuy. C’est urgent, il veut que tu le rappelles. Si tu veux, je peux aussi faire mes besoins sur la pelouse Tant que tu nettoies après, ça me va. Justin, salut. Justin ! Ça va, mec ? Il y a surtout des vélos de cross. Fais une figure. Je fais de la piste. Où ça ? Je t’ai jamais vu faire. Justin, comment tu roules ? Comme ça ? Vas-y, arrête. Désolé d’avoir appelé chez toi. Emilio t’a mis la pression ? Tu lui as jamais filé jeux C’est le dernier ? C’est pour Emilio. Quand mon père est venu, t’es parti à fond de cale. Je me frotte pas aux héros de guerre. Héros ? Il parait qu’il a été blessé au Viêt Nam. En Irak. Peu importe. Il a fait ça ? Pas peur de la mitraille ? Non, c’est jeux Ma cousine, Carmen. Pourquoi tu me regardes comme ça ? Tu me confonds avec ta bonne ? Tu me verrais mieux avec un tablier, ou une salopette de travail ? T’as beaucoup de cousins. Si tu savais. J’ai même plus accès à mon propre canapé. Mon oncle l’a virée, machette à la main. Pourquoi tu mens tout le temps ? Il s’est passé quoi, en vrai ? Mate ça. Cool. On était à table. Mon père a dit qu’il allait me l’enlever lui-même. J’ai glissé mon couteau vers lui et j’ai dit : “vas-y”. Il est allé appeler ma tante, lui a dit qu’il ne voulait plus me voir. Elle m’a dit de venir chez elle. Fin de l’histoire. Crois-moi, il y avait des machettes quelque part. Allez, viens avec nous. Non, je dois aller m’occuper du chien. Le chien de ton frère ? Parait qu’il est dingue. Mon cousin Felix bosse à l’église. Il dit qu’il a bouffé Marines. Ils sont à l’hosto. Il n’a envoyé personne à l’hosto. Tu as un vétéran ? Quel genre ? Comment ça ? Le chien. Quelle race ? Un genre de berger allemand, je crois. Avec la tête noire. Un malinois, alors. Un quoi ? Cool. Il est fou. Il ne laisse personne d’autre approcher. Je ne peux pas le toucher. Sois patient. Il se fera à toi. C’est Cesar Millan, en meuf. Elle a même la moustache. Ne me touche pas. Si tu veux, je pourrai venir te filer quelques tuyaux. D’accord, pourquoi pas ? Le temps que je prépare des récompenses, disons, vers h ? Cool. Cool. Il vient de se passer quoi ? T’es con, voilà ce qui se passe. Sage, Max. Ce clebs me fait penser à ton père. Mauvaise idée. Pink Floyd. Tu es un mec vachement profond, c’est ça ? Salut, Max. Tu aimes le fait maison ? Ça sent bon, non ? Ne t’approche pas trop. On va lui laisser le temps d’y réfléchir. Je me casse. Carmen, si tu te fais mordre, j’y suis pour rien. Chuy, tu peux rester si tu veux. Pas si ton père est là. Il est au boulot. Il ne déborde pas d’affection pour les gens au teint ensoleillé, tu me suis ? C’est pas cool. Tu laisses Chuy baver sur ton père ? Tu es dur. Tu es sérieuse ? Je peux dire ce que je veux sur mon vieux. Si quelqu’un d’autre lui manque de respect, il s’en prend une. Ça s’appelle de la loyauté. C’est de la folie furieuse. Max et toi êtes vraiment faits pour vous entendre. C’est avec toi, qu’il doit s’entendre. Tu ne lui donnes que s’il te laisse le toucher. Comment ça se fait que tu es si experte ? Tu as des références ? Tu vas le manger, ou le donner à ton chien ? Fais pas ça ! Tu veux que mon pote se fasse buter ? La ferme ! Je devrais lui donner avant. Non. C’est la récompense. On n’a pas de récompense, si on n’a rien fait pour la mériter. D’accord. C’est un début. Tu as une laisse ? Au pied. C’est toi qui promènes le chien, pas le contraire. Les chiens vivent en meute. S’il mène, c’est lui le chef de meute. Mon frère m’avait dit que Max



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *