Radio RFM 99.6 FM

Radio RFM 99.6 FM, Radio RFM 99.6 FM direct, écouter Radio RFM 99.6 FM en direct

Lucienne Tu aimes pas ton nom, mais c’est comme ça Vous arrivez de Limoges ? C’est pas loin Avec le Concorde, c’est la porte à côté Poussons-nous pour laisser une place à la maman de Julie Non. Nous allons partir. Je voudrais pas déranger Vous savez que c’est l’anniversaire de Stéphane Oh, bravo ! Elle avait oublié mon anniversaire Un peu de chaleur humaine, ça réconforte Elle comprend pas. C’est la fille de son père Égoïste, sans coeur. Elle adore plaisanter Elle me laisse tomber, comme lui Elle est amusante. Charmante, ta maman J’avais un petit commerce, monté avec mes économies Il a tout bouffé aux courses Ça n’intéresse pas Si. Les cas sociaux sont toujours intéressants Oui, bien sûr Un sauteur et un faignant, vivant aux crochets des autres C’est contre ça que nous essayons de lutter Il claquait mon argent avec des femmes et il truquait les comptes pour que je le voie pas Eh ben ! Il était jeune Oh, madame. Ce type, si vous saviez jeux Oh, nous savons, nous savons Sournois, menteur Vous exagérez, peut-être On voit que vous le connaissez pas Un peu, quand même Et pourtant, je l’aimais ! J’étais folle de lui. Oh ! Pardonnez-moi Quand je me sens en confiance, il faut que je me raconte C’est très instructif Je vais plus pouvoir parler Oh non jeux Pourtant, dès notre re rencontre, j’aurais dû me méfier Il m’a emmenée à l’hôtel C’est moi qui ai payé la note ! Chéri, tu te sens pas bien ? Excusez-moi. Vous avez peut-être faim Oui. Moi-même, je commence à jeux Un bon morceau de gigot jeux Oh, Stéphane jeux Je vais lui faire une passe ! Je suis magnétiseuse J’ai un don Heureusement que j’avais ça pour élever la gosse quand l’autre salaud m’a plaquée. Le salaud ! Magnétiseuse, Marlène Chataigneau “Marlène” ? Je vais lui faire une passe Oh non ! Sois pas bête. Que risques-tu ? Te raidis pas, Stéphane. Te raidis pas ! Vous m’excuserez de ne pas rester à cette fête de famille, mais demain sera dur Il faut que nous parlions Est-ce vraiment utile ? Que vous vous gaviez de Louis XV et de caviar sur le dos de vos malheureux ouvriers, c’est bien dans la tradition de votre classe Que vous soyez un sauteur et un bon à rien qui a réduit à l’alcoolisme la mère de son enfant, ça confirme ce que je pensais de vous Mais qu’en plus, vous ayez le culot de quémander les deniers de la nation, je trouve ça dégueulasse ! Mais c’est un affreux malentendu ! Vous êtes le type d’homme qui me dégoûte profondément Je vous le dis sans sectarisme Nous distribuons nos subsides à des gens plus dignes Non ! William ! J’ai déjà donné ! Madame, il faudrait plus tarder pour le gigot Un peu de gigot avant de partir, monsieur Rousseau Non, vraiment. Sans façon Et toi, arrête de me mouiller ! Un tissu de ce prix-là ! Enfin, William, c’est vraiment jeux Bonsoir Monsieur Rousseau ! Écoutez, j’aurais voulu jeux Mademoiselle, j’éprouve pour vous en revanche une grande sympathie J’aimerais que nous bavardions Venez demain à ma conférence J’essaierai Mais je voudrais vous préciser quelque chose : j’aime beaucoup mon père Mille mercis. C’était vraiment tout simple Impromptu, vraiment. On s’appelle, hein Bon anniversaire. Joyeuses Pâques C’est gagné. La faute à qui ? Oh, je t’en prie ! Elle a dû être bien, il y a ans Je vais la foutre dans la piscine. Ça va la rafraîchir Arrête tes bêtises ! Elle est dans le coma Ouais. On en fait quoi ? On en fait don à une oeuvre ? Dans la chambre bleue C’est fou, cette manie Dès que quelqu’un arrive, il faut qu’il couche à la maison Ça va mieux, ton malaise. Tu sais, ça va, ça vient Mais oui. Regardez votre pauvre papa avec sa famille sur le dos Que fait-on, avec le gigot ? Vous le rendez. La fête est finie Oh, Sophie ! Ma petite Sophie J’ai envie de toi J’ai eu envie de toi toute la soirée C’est ton ex qui te donne des idées ? J’ai commis une erreur de jeunesse, mais c’est vers toi que j’ai été La grâce, la sensibilité, la sensualité ! Avec tes parents là, non. Mais je te veux ! Julie ! Heu jeux Sophie Sophie jeux Sophie jeux Moi, c’est Sophie, et toi, c’est dehors Chut ! La petite jeux Dehors ! Dommage. Ça allait être tellement merveilleux Dehors quand même ! C’est insupportable ! On peut plus rien faire, ici ! Quelle soirée ! Quelle soirée ! Quelle soirée ! Prenez votre mère sous le bras et filez Dès qu’elle sera en état. En état ou pas Vous me rendez dingue Je veux vivre avec vous une grande nuit romantique secondes d’amour, dans un placard, l’oreille aux aguets Non. Toute une heure Une grande heure toute à nous Vous vous foutez de moi ? Mettons jeux minutes Position ! Vous êtes fou ! Ça va pas, non ? Dégagez ! Chut ! Taisez-vous ! Il est fou ! J’ai pas encore l’âge de jouer les doublures. Vous entendez ? Je t’ai trouvée très en beauté, ce soir, Marguerite Tant mieux. Mon mari est de congé, cette nuit Je me dépêche, vous comprenez. Ben voyons Bonsoir, monsieur. Joyeuses Pâques Joyeuses Pâques, oui Il y a des soirs comme ça Bonjour. Bonjour Tu t’es levée tôt. Toi aussi, Stéphane Elle est pas partie ? Qui ? Les autres Les autres, elle est pas partie Qu’est-ce qu’elles foutent ? Panique pas Je panique pas. Pourquoi je paniquerais ? Tu as peur. Peur de quoi ? De te trahir Je suis pas en état de t’écouter déraisonner J’ai peu dormi. Mes malaises vont me reprendre Remets tes fantasmes dans le subconscient, parce que ton cinoche, je commence à en avoir assez Mon pauvre Stéphane jeux Comme tu es amoureux Quoi ? Elle a ce petit truc vulgaire que tu as toujours adoré Je t’interdis de dire que Julie est vulgaire Ne m’énerve pas, dans ton intérêt. Je parle pas de Julie Je parle de Lucienne. “Lucienne” ? Lucienne, que tu n’as jamais cessé et qui n’a jamais cessé de t’aimer J’aime Lucienne ? Je vais le dire à tous. Ça fera rire dans les foyers Je te jure, ça va remplacer le Monopoly, cet hiver J’aime Lucienne ? J’aime Lucienne ! Excuse-moi, mais c’est énorme Tu as compris ? Il m’a eue avec toi, vous vous êtes aimés jeux Essaie de donner le change devant elle, qu’il ait pas l’air d’avoir engrossé une radasse Ne t’en fais pas. Sensible et digne en même temps, avec juste une petite pointe de nostalgie, peut-être Au revoir. Au revoir Oui, mais n’en fais



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.