La Clé des Ondes

La Clé des Ondes, La Clé des Ondes direct, écouter La Clé des Ondes en direct

Ajoutez à Votre Site web.

Ça fait une éternité. Il faut que vous compreniez que cette période est une succession de représailles qui s´emboîtent l´une l´autre dans une logique implacable, comme des additions. Un chef de guerre, c´est exactement le type d´homme qui a la mémoire longue. Et il s´en souvient, croyez-moi. Wallat Chamseddine, c´est son nom. On le trouve où, lui? On le trouve pas. C´est lui qui vous trouve. Mais on peut essayer quelque chose. Est-ce que vous aimez le thé, M. Marwan? C´est à ton tour. (Klaxons au loin) (Me Maddad): vous allez vous rendre dans le camp de réfugiés de Deressa. vous allez y prendre le thé n´importe où dans le camp avec la personne qui vous y invitera. Et vous direz que vous êtes le fils de la Femme qui chante et que vous cherchez Nihad de Mai. vous ne pouvez pas aller là seul. Je vais vous trouver quelqu´un pour vous accompagner. Bienvenue à Deressa. (Gazouillis d´oiseaux et brouhaha) (Arabe ) Ha! Ha! Tu sais où on va, Simon? Je sais pas. (Arabe ) ( rs ) (Arabe ): Comment vas-tu? Nom de Dieu, tu as grandi! J´ai fini mes études d´ingénieur. Je ne trouve pas de travail, alorsje fais le chauffeur de taxi. Qu´est-ce qui t´améne ici? Je suis avec des visiteurs étrangers, qui m´ont demandé de les amener ici. Bienvenue, venez. Non, merci, on est pressés. S´il vous plaît, venez. Il nous invite à prendre le thé. Ah, bon! (Vrombissement d´avion) (Arabe ) Euh, il me demande pourquoi vous venez à Deressa. Je cherche quelqu´un qui s´appelle Nihad de Mai. (Arabe ) Il ne connaît pas Nihad de Mai. Il me demande quels sont vos noms. Ma mère vient du village de Der Om, dans le Sud. (Arabe ) Ma mère, c´est la Femme qui chante. Oui, ça va. C´est fait. Attendre quoi? Sarwan Marwan? Oui. Nous sommes venus vous offrir de l´aide. Vous serez de retour dans une heure. Je peux avertir ma soeur? Non, vous revenez dans une heure, c´est promis. Je vais mettre une chemise, une seconde. Il va téléphoner. Ça va aller. Déjà! Ne vous inquiétez pas, vous pouvez les suivre. Ah, je vous l´avais dit: le Sud, une étincelle et ça explose. Oh, d´accord. (Alarme ) (Gazouillis d´oiseaux) (Soupir) (Arabe ): Tu nous as beaucoup aidés, nous allons t´aider à notre tour. Tu vas quitter le pays. Ça va être plus facile. On va te trouver une maison et un travail. J´aimerais que ta vie soit meilleure. Nous avons beaucoup de contacts en Amérique. Tu dois partir avec tes enfants. Je sais qu´ils sont vivants. Prends-les avec toi. Les enfants vont t´aider, tu verras. (Déglutition) vous ne pouvez pas me demander ça. Tes enfants sont nos enfants, Nawal. Ta famille est notre famille. Fais-moi confïance. Je vais vous aider. Je serai toujours là pour toi et tes enfants. (Claquement de loquet) Bonjour, Sarwan. Excusez mon introduction, mais c´est pour votre protection. On m´appelle Wallat Chamseddine. Dites-moi, que puis-je faire pour t´aider, Sarwan Marwan? Vous avez connu ma mère. Disons qu´elle a travaillé pour moi. Qu´est-ce que je peux faire pour t´aider? Je cherche un homme qui s´appelle Nihad de Mai. Pourquoi tu cherches Nihad de Mai? C´est mon frère. Ma mère m´a demandé de le retrouver. Et comment peux-tu affirmer que Nihad de Mai est le fils de Nawal Marwan? Mon frère a été mis en adoption à l´orphelinat de Kfar Khout. On a retrouvé le registre avec le lien d´origine. Les dates radio en ligne Tout concorde. Nihad de Mai, c´est mon frère. (Soupir) (Inaudible ) (Inaudible ) Moi et mes amis, nous avons attaqué les chrétiens du village Kfar Khout radio en ligne Pour répondre aux agressions dont nos frères, les réfugiés, étaient victimes. Il y avait un orphelinat à Kfar Khout. J´ai épargné les enfants. Je les ai pris avec nous. Et Nihad était parmi eux. Nous les avons entraînés et préparés pour qu´ils se battent à côté de nous. Nihad, il avait un don. Il était à part. Et vite, il est devenu un tireur redoutable. Mais il voulait retrouver sa mère. Il l´a cherchée pendant des mois. Nihad, je ne sais pas qu´est-ce qu´il a vu ou entendu. Il est devenu radio en ligne un fou de guerre. Il est revenu me voir, il voulait être martyr pour que sa mère voie son portrait partout sur les murs du pays. Mais j´ai refusé. Il est reparti à Daresh. Il est devenu un franc-tireur, le plus dangereux de la région. Une vraie machine. Il tire sur tout le monde. Et puis, il y a eu l´invasion ennemie. Et un matin radio en ligne Ils ont capturé Nihad. Il a tué sept tireurs. Ils l´ont pas tué. Ils l´ont formé et l´ont envoyé à la prison de Kfar Ryat. Il a fait de la prison? Oui. Comme bourreau. (Soupir) Il a travaillé avec mon père? Non, il n´a pas travaillé avec Abou Tarek, ton père. (Brouhaha lointain) (Coups à la porte ) Ça va? Un plus un radio en ligne ça fait deux. Quoi? Un plus un, ça fait deux. Ça peut pas faire un. Hé, tu fais de la fièvre. Jeanne? Un plus un, est-ce que ça peut faire un? (Inspiration) (Sanglots) Il y a des places de libres, là. Oh, vas-y si tu veux. (Souffle haletant) (Hommes qui parlent en arabe ) Est-ce qu´on peut vous aider, madame? Excusez-moi. (Sanglots) (W. Chamseddine ): En devenant bourreau, ton frére a changé de nom. Il est devenu Abou Tarek. Nihad de Mai est Abou Tarek.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *