France Culture

France Culture, France Culture direct, écouter France Culture en direct


Ajoutez à Votre Site web.

Cette séquence… Un virus falsificateur… C’est Fire Starter ! Injecte-leur un vaccin ! J’avais bloqué son Ghost ! Comment peut-il bouger ? J’ai trouvé le e homme ! Il est porteur d’un virus progiciliasé. Détruis son cyber-cerveau ! C’est bon de retrouver son permis de tuer. M. le Premier ministre ! Il m’a saigné l’oreille ! J’aurai ta peau, ordure ! C’est pas possible… Un cyber-cerveau factice… C’est une marionnette contrôlée à distance ! Et le e homme ? Il m’a échappé, je le cherche. Qui a lancé l’état d’alerte ? Une réunion secrète ? Un attentat à la bombe ? Comment ça ? Qui sont les victimes ? L’assassinat du Premier ministre est survenu alors que nos forces militaires étaient mobilisées… Si aucun lien n’a encore été établi entre ces évènements, les autorités chargées de l’enquête ont demandé au ministre de la Défense suppléant… Avec son apparente volonté d’affaiblir le ministère de la Défense, le gouvernement renforce son opposition aux militaires. Tu t’es éteinte la première. Qui a pu t’utiliser comme ça ? Je le trouverai, pour qu’il repose dans la tombe avec toi, Kurutsu. La réunion était organisée pour Richard Wong, l’ambassadeur de l’UEA. Je veux un rapport complet sur la prise d’otages. Passez en revue l’entourage du Premier ministre. Et surveillez ceux qui brandissent leur immunité. À vos ordres. J’aurais dû le voir ! J’aurais dû tout mettre en œuvre pour empêcher ça ! Maintenance terminée ? Et parfaite, grâce à notre pactole ! Sans le Premier ministre, qui sait si on aura une autre enveloppe… Je vais coller une balle entre les yeux du salopard qui m’a attaqué. Pars à la chasse au sosie du major, Saito. Enfin, toi seul l’as vu… Je m’en fous ! On fait quoi, major ? Paz, à l’ambassade. Borma, sur les lieux de l’attentat. Vérifiez si les deux sont liés. Ç’a donné quoi, pour Kurutsu ? Trop abîmée pour en tirer quoi que ce soit. Je m’occupe de ça et du virus. Même si c’est votre sosie qui a injecté le virus, je peux le buter ? Les cadavres ne parlent pas. Soigne plutôt ta folie de la gâchette. Le nouveau et moi, on cherche les coupables ? À mon avis, ils sont déjà à l’étranger. Ça dépend de leur objectif. Sur notre sol, ils pourraient être plus à l’abri. Dans ce cas, ça voudrait dire qu’un e larron a manipulé les militaristes. Pourvu qu’ils ne soient pas d’ici. J’en ai marre des traîtres. Passez en revue tous les profils. Et gare aux querelles d’espions. M. Fujimoto… Je suis venu pour l’analyse ADN. Sans ça, il était impossible de reconnaître mon père… Je vous jure de trouver les coupables. Avec tout ça, je n’arrive même plus à me souvenir de ce que j’ai fait hier… Des derniers mots de mon père… J’ai déjà ressenti cela, à la guerre. Vous avez fini par vous souvenir ? Oui, de tout. Et je n’oublierai plus. Juste avant de mourir, mon père m’a envoyé un décret. Mais quelqu’un a brouillé la transmission. Trouvez ce qu’il a voulu me transmettre. Je vous en prie. J’oubliais… Accepteriez-vous de dîner avec moi ? Je voudrais discuter davantage avec vous. Je n’ai pas beaucoup de temps libre. – Tu as entendu, Ishikawa ? Oui, je vais vérifier tout ça. On file aussi ce type ? Pas de zèle. Contente-toi de trouver les coupables. Son père se fait éparpiller, et le mec pense qu’à draguer ? Le major, en plus ? Il l’a repérée depuis un moment. Ça doit le changer des rombières qu’on côtoie au parlement. Mais il est temps de se mettre au boulot ! Tu es la première ici depuis heures. Privatiser l’unité passe encore, mais de là à vider cet endroit… Ils ont été mutés au siège de Harimadara. Qu’est-ce qui t’amène ici ? Pourquoi Kurutsu était-elle là-bas ? Pour s’enrichir et survivre. L’ambassadeur et le er ministre voulaient éviter l’obsolescence cybernétique. Ils ont étouffé des innovations pour maintenir la production actuelle. L’État n’avait pas alloué un budget pour anticiper cette révolution ? La plupart des corps artificiels ne pourront migrer vers le nouveau standard. Contrairement à toi, cybernétisée à l’état de fœtus. Dès le départ, ta croissance a été prévue. Ton créateur, le Pr. Kusanagi, était bien inspiré. Vous fabriquez des pièces, ici ? C’est pour nous maintenir en vie. Dissimuler le progrès favorise des intérêts particuliers. Une révolution technologique confère un monopole. Kurutsu a misé sur la première option et a été éliminée par la seconde. Ça constitue un mobile pour vouloir assassiner le er ministre et l’ambassadeur. Merci pour le tuyau. Tu devrais aller saluer tes parents. Une autre fois. Viens quand tu le souhaites. Eux comme nous, nous demeurons ici. Kôichi Sawada, ancien de l’armée de Terre. Il gère les réseaux militaires d’ici ? C’est ce qu’on a retrouvé dans les cerveaux des assaillants… Logicoma. Je détecte une seule présence ! Des cadavres ? Données insuffisantes. Les morts ne nous diront rien. S’il n’y a plus personne, retour à la case départ. Vous pourriez frapper. Ferme ta porte ! J’imagine que vous êtes venus pour discuter. Que cherchez-vous ? M. Kôichi Sawada, nous menons une enquête sur l’assassinat du Premier ministre. NOUVEAUX MESSAGES C’est quoi ? Les testaments des soldats. Ils m’envoient seulement leurs dernières paroles, faute d’héritage. À l’instant suivant leur trépas. Ils sont seuls au monde alors leurs messages me parviennent à moi, leur référent. J’aurais aimé avoir mieux à dire… Quelqu’un est mort ? Quelque part ailleurs, oui. – Attends nos ordres. D’accord ! Avez-vous reçu quelqu’un de suspect ? Jamais. À part les testaments des preneurs d’otages… Des disparitions ? Il y en a beaucoup. Je vous transfère la liste. Qui aurait pu donner les ordres ? À ce niveau, je ne vois que le colonel Haruyoshi Nada. Il conseillait Kitahara, mais il a disparu avant la prise d’otages. À présent, c’est à vous de parler… Pourquoi moi ? Comme eux, vous êtes intégralement cybernétisé. Avec l’évolution des standards, ils ne peuvent plus changer de corps artificiel. C’est aussi mon cas. Si je ne relayais pas leurs messages, j’aurais déjà mis fin à mes jours. Les grands changements de notre époque sacrifient l’adaptation des cyber-cerveaux, et condamnent la cybernétisation. Comment vont les morts ?



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *